L’Accident de Prospero Palazzo

Le 23 juin 1936, l’avion de Prospero Palazzo s’écrase dans la Pampa de Salamanca, entre Trelew et Comodoro Rivadavia. Le choc est terrible, l’aviateur et son copilote, César Brugo, meurent sur le coup. Une périlleuse expédition est organisée pour retrouver les corps des deux hommes et les rapatrier.

Le 23 juin 1936, Prospero Palazzo fut surpris par une violente tempête de neige lors d’un simple vol de routine entre Trelew et Comodoro à bord de son Laté 28. Des pilotes se mobilisèrent tout de suite pour survoler sans relâche la zone, et porter secours aux collègues disparus.

prospero palazzo aeropostale
																  															  

Le 26 juin, deux aviateurs retrouvèrent enfin des traces de l’avion perdu depuis 3 jours, et durent se rendre à l’évidence qu’aucun des aviateurs n’avait survécu ; on pouvait deviner leurs deux cadavres à demi calcinés dans l’appareil et à ses côtés. Une mission de rapatriement des corps fut mise sur pied sur le champ. Après 12h d’une route rendue terriblement difficile par la neige, les secours décidèrent de demander de poursuivre à cheval en longeant la côte maritime.

Ce n’est qu’à 10h du matin du samedi 27 juin qu’ils réussirent à joindre le responsable de l’expédition depuis le téléphone de leur base à Yacimiento. Il leur ordonna de rebrousser chemin, au vu de la difficulté de tranporter deux corps par cette voie risquée. Il dépêcha à l’aube du lendemain un bateau militaire du bataillon Aristibulo del Valle pour terminer la mission de rapatriement des corps localisés aux coordonnées 45″ 15′ Sud 66″ 54’5 Ouest.

avion late 28 accidentado Próspero Palazzo
																  															  

Le débarquement fut compliqué par l’inclinaison et l’absence d’aspérités de la plage, et même une fois débarqués, il fallut que les marins se faufilent dans un défilé de 80 à 50 cm de large à peine pour atteindre le lieu où gisait l’avion. Quand les secours arrivèrent sur le lieu de l’accident, ils découvrirent des morceux calcinés et tordus d’avion dans un rayon de 100 mètres à la ronde de l’impact du crash.

La correspondance transportée n’avait pas souffert et pu être acheminée à ses destinataires avec des excuses pour le retard subi. Les premiers témoins de la scène retrouvèrent la montre à gousset de Palazzo à quelques mètres de l’appareil, ainsi que l’altimètre, tous deux arrêtés à 13h55. Cela permet de supposer que l’avion, parti à midi de Trelew, s’écrasa avant d’arriver à Canadon Ferrays. Une fois l’enquête dument menée par la police, les personnes présentes chargèrent les deux cadavres sur des civières, qu’ils évacuèrent gravement.

comodoro 482
																  															  

Propero Palazzo avait trouvé la mort avec son copilote César Brugo dans son crash au milieu de la Pampa de Salamanca, à 600 m de la côte du Chubut et 60 km de Comodoro Rivadavia. Sur place, une petite stèle blanche rappelle quel pionnier de l’aviation laissa là la vie en plein exercice de sa passion.

Prospero Palazzo était un des aviateurs recrutés par Saint Exupéry pour l’Aéropostale Argentine et assurait régulièrement la liaison de Bahia Blanca à Comodoro Rivadavia. Sa grande maitrise de l’aviation, après 5000 heures de vol, ne lui suffit pas ce jour là d’hiver 1936 pour affronter le vent qui atteint souvent en Patagonie une violence de 200 km/h. Il n’eut pas la même chance que Guillaumet qui 6 ans plus tôt survécut à son terrible accident dans la Cordillère des Andes.