La Laguna del Diamante

> Revoir le sujet sur l’Aéropostale dans l’émission « Faut pas rêver » spécial Argentine sur France 3 (Voir à 22 min. 30)

La Laguna del Diamante est un lac situé dans la province de Mendoza, plus exactement dans le département de San Carlos, à quelques kilomètres seulement de la frontière chilienne. Avec une longueur maximum de 7 km et une  largeur qui atteint à certains endroits les 3 km, ce lac s’étend sur une superficie de 14 km2 et contient 517 millions de m3 d’eau.

Réserve Laguna Diamante
																  															  

Il est établi dans les hautes Andes, à une altitude d’environ 3 250 m, au pied du volcan Maipó qui culmine quant à lui à 5 323 m. Et c’est en fait à ce dernier que le lac doit son nom, car la forme rhomboïde dessinée par son reflet dans les eaux cristallines du lac, évoque les traits d’un diamant.

Pour expliquer les origines de la création de ces deux singularités géographiques, il faut remonter à un événement cataclysmique survenu il y a plusieurs centaines de milliers d’années.

Il y a environ 450 000 ans, l’éruption de la caldera Diamante dégagea avec une extrême vitesse 350 km3 de cendres incandescentes dans l’atmosphère.

Cette nuée ardente s’évacua tellement rapidement des chambres magmatiques que celles-ci s’effondrèrent, donnant ainsi naissance au bassin ovale de 20 km sur 16 km qui sert aujourd’hui de support au volcan Maipó et à la Laguna del Diamante.

volcan maipo laguna diamante
																  															  

Le stratovolcan Maipó s’est formé d’une succession d’éruptions volcaniques stromboliennes (coulées de lave) survenues il y a entre 350.000 ans et 10.000 ans avant ce jour. On note que l’événement éruptif auquel le volcan devrait la plus grande partie de sa formation date d’il y a environ 45 000 ans.

Cependant l’éventualité d’une éruption n’est pas à exclure car lors des deux derniers siècles, les registres historiques mentionnent quatre éruptions datées de 1826, 1829, 1905 et 1912. De surcroit des études récemment menées démontrent que le volcan est encore actif.

Selon les spécialistes, la Laguna del Diamante serait quant à elle née à la suite de l’éruption de 1826, durant laquelle un flux magmatique aurait bloqué la voix d’écoulement des neiges et glaces fondues sur le versant occidental du volcan.

La beauté incomparable du paysage formé par ces deux éléments est donc le résultat d’une activité volcanique et d’agents exogènes tels que la glace et l’eau. Cette écorégion singulière est d’ailleurs protégée par la province de Mendoza depuis 1994, grâce à l’établissement d’une réserve naturelle de 17. 000 hectares.

vue aerienne laguna diamante ciel
																  															  

Aujourd’hui, outre sa beauté majestueuse, la Laguna del Diamante est également très appréciée pour les nombreuses excursions et activités nautiques qu’il est possible d’y pratiquer !

Cependant en raison de sa situation géographique, de la précarité des routes qui y mènent, et de son climat glacial, il est presque impossible de se rendre à la Laguna en dehors de la période estivale, à savoir de décembre à février.

La Laguna del Diamante est aussi célèbre pour l’incroyable aventure du pilote Henri Guillaumet, ayant subi un atterrissage forcé aux abords immédiats du lac susdit durant le mois de juin 1930.

Si vous désirez en savoir davantage à ce sujet, vous pouvez consultez notre article L’accident de Guillaumet dans les Andes.