Séjour El Calafate et Perito Moreno

Information touristique sur la région des glaciers argentins, El Calafate et El Chaltén.

Situation géographique et climat El Calafate

El Calafate est une petite ville de 17 000 habitants, posée au milieu de la steppe de Patagonie et disposant pourtant d’un aéroport international. Situé au Sud-Ouest de la province de Santa Cruz, au bord du lac Argentino, El Calafate est le principal point d’accès au parc national des glaciers, l’un des paysages les plus prodigieux de l’Argentine. Ce qui n’était qu’un village isolé est devenu ces dernières années une destination touristique de première importance avec hôtellerie, restaurants, transports et services. Malgré cette croissance rapide, le paysage a été relativement préservé. Le couple présidentiel, Néstor et Cristina Kirchner, en a fait sa résidence de villégiature.

En été, la température maximale est de 17°, les journées sont longues, la nuit ne tombe qu’à 23h. En hiver, les températures passent en dessous de zéro (-10° à -4°), les journées raccourcissent avec 8h de lumière. Il est recommandé de voyager dans la région entre octobre et avril, soit au printemps et en été austral. Il faut savoir que le temps est extrêmement changeant dans toute la région et des vents violents peuvent parfois empêcher toute sortie. Voir notre fiche : Quand partir en Argentine.

Dans les environs de El Calafate - Paysages minéraux et estancias d'élevage

Circuit Iguaçu Parc national des glaciers
Le Parc national Los Glaciares, créé en 1937, est classé Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Sur 724 000 hectares, il englobe les deux lacs glaciaires Argentino et Viedma, 47 glaciers dont le Perito Moreno, et le Fitz Roy. Une partie de l’immense champ de glace patagonique, troisième calotte glaciaire de la planète à cheval sur l’Argentine et le Chili, est ainsi protégée.

Labyrinthe de Pierre

Circuit Iguaçu Balcón de Calafate, Labyrinthe de pierre et Piedra de los Sombreros
Les visiteurs se contentent généralement d’aller admirer les glaciers mais il est dommage de ne pas s’offrir le temps d’explorer les environs d’El Calafate, au milieu de la steppe, pour un voyage dans les ères géologiques.

On ira d’abord découvrir le Balcón de Calafate, un panorama sur le village, la steppe de Patagonie et le lac Argentino à 1 000 m d’altitude. Un environnement vierge et préservé où seuls planent les condors. Puis le paysage minéral du Labyrinthe de pierre, des roches charriées par les glaciers il y a 85 millions d’années. Sculptées par le vent et la pluie, elles ont pris des formes étranges, donnant l’impression d’avoir fait un voyage sur la Lune.

Une excursion en dehors du village permet de traverser cette steppe patagonique, où les moutons sont plus nombreux que les humains, élevés dans des estancias pionnières. Piedra de los Sombreros a ainsi pris la forme de chapeaux mexicains dont l’origine reste inexpliquée. Une équipe de géologues doit venir l’étudier prochainement pour tenter d’en percer le mystère.

Circuit Iguaçu Estancias
Certaines grandes fermes d’élevage de moutons ouvrent leurs portes aux visiteurs pour leur donner un aperçu de la vie des gauchos et du temps des pionniers en Patagonie. Par exemple, l’estancia Nibepo Aike propose des balades à cheval entre le lac Roca et le Cordón de los Cristales ou de vous faire découvrir la tonte des moutons.

Le parc national des glaciers

Circuit Iguaçu A moins d’1 km du centre d’El Calafate, la réserve avicole de Laguna Nimez est célèbre pour la soixantaine d’espèces d’oiseaux natifs et migrateurs qu’elle abrite : flamants roses, cygnes au cou noir, gaviotas (mouettes), caranchos (rapaces proches du faucon) … Un circuit de pistes et de sentiers serpente dans la réserve naturelle sur 2500 mètres. Tout un réseau de miradors et refuges permet d’observer attentivement la faune rencontrée au gré de ses pas. Grâce à l’herbier et aux pancartes pédagogiques, on peut aussi apprendre à identifier la flore de la steppe patagonne, de la joncheraie (étendue de joncs sur des marécages), des pâturages, de la côte du lac et des zones humides, écosystèmes particulièrement fragiles. Une balade de 500 mètres permet de terminer son parcours sur les bords du Lago Argentino et de la plage Redonda pour profiter d’un point de vue extraordinaire.

Circuit Iguaçu Cerro Frias est un parc d’éco-aventures unique en terre patagonne. Les deux estancias Alice et Buenos Aires se partagent ce sommet qui culmine à 1095 mètres. Situé à 23 km d’El Calafate, il bénéficie de points de vue panoramiques sur les lacs glaciaires et les sommets de la Cordillère des Andes. Le cheval ou le 4×4 sont recommandés pour arpenter tranquillement l’immensité de ses forêts de lenga (hêtres de Terre de feu) et de calafate (arbustes à baies bleues). On y croisera peut être des guanacos (sortes de petits lamas), des renards gris et roux de Patagonie, des ñandus (petites autruches sauvages), des huemuls (cerfs indigène) et des pumas. Les sensations fortes sont aussi au rendez vous, avec la tyrolienne la plus longue d’Amérique latine.

Cordon de Huyliche, Patagonie

Circuit Iguaçu Tout près d’El Calafate, une excursion de 2h30 au cœur des terres de l’estancia 25 de Mayo permet de découvrir le Cordon Huyliche qui surplombe la steppe patagonne et tous les bras du Lago Argentino du haut de ses 1100 mètres. Par temps dégagé, on peut embrasser du regard un superbe panorama de la Cordillère des Andes, des Fitz Roy et Cerro Torre tous proches jusqu’aux Torres del Paine chiliennes. Même par temps gris, les sommets s’élancent au dessus de la couverture nuageuse qui plafonne habituellement vers 700 mètres d’altitude, soit 500 mètres en dessous de notre position. On peut admirer des fossiles vieux de 23 millions d´années dans les formations rocheuses recouvertes autrefois par la mer. La faune locale se laisse parfois surprendre au détour d’un chemin ; condors, renards, guanacos et chevaux sauvages y errent entre steppe et lagunes.

Voyage au Lac argentino et voir les glaciers – Spegazzini, Perito Moreno, Upsala, baie d’Onelli

Circuit Iguaçu Lac Argentino
Plus grand lac de Patagonie, le Lago Argentino couvre une superficie de 1 466 km², avec une profondeur qui peut atteindre 500 m par endroits. Il offre l’une des plus belles excursions de la région, à faire en bateau depuis Punta Bandera, à une cinquantaine de km de El Calafate. La navigation entre les icebergs à la dérive, sculptés par l’eau, déclinés dans tous les tons de bleu au gré de la lumière constitue un spectacle fascinant. Le bateau remonte plusieurs bras, pour approcher du glacier Spegazzini, accoster dans la baie d’Onelli, passer devant le Perito Moreno et l’Upsala. Compter la journée.

Lac Argentino et glaciers

Circuit Iguaçu Glacier Spegazzini
Ses parois atteignent 135 m, les plus hautes de tous les glaciers, sur un front de 1,5 km. Le Spegazzini couvre 66 km², un énorme massif de glace turquoise alimenté par trois glaciers plus petits. Il est bordé sur son flanc droit par une épaisse forêt, ce qui renforce encore la magie du paysage. Il doit son nom au botaniste Carlos Luis Spegazzini, le premier à avoir étudié la flore de la région.

Circuit Iguaçu Glacier Perito Moreno
Le glacier le plus connu et le plus visité. Et pour cause, il constitue un spectacle naturel prodigieux : son front continue à avancer, lorsque la glace touche la terre, obstruant le bras du lac, la pression de l’eau provoque une rupture. Les blocs de glace se détachent dans un grondement de tonnerre, entraînant un raz de marée. Ce phénomène s’est produit pour la dernière fois en juillet 2008. Son front mesure 5 km de large et 60 m de haut, sa superficie est de 195 km², la même que Buenos Aires. Des passerelles ont été aménagées pour admirer le Perito Moreno de près. On peut aussi explorer et toucher ce chaos de glace armé de crampons, sur le glacier. Francisco Pascasio Moreno était un grand scientifique et explorateur argentin, il a laissé son nom au glacier et à un parc national au nord de la province de Santa Cruz, c’est lui qui a baptisé le Lago Argentino.

Glacier Upsala
C’est le plus grand des glaciers, un géant: 50 km de long, deux fronts de 4 km de large (seul le front ouest est accessible en bateau), 70 m de haut, 870 km² de surface ! Des blocs de glace s’en détachent en permanence, formant des icebergs aux formes insolites qui flottent à la dérive. L’Upsala est l’un des glaciers les plus importants du parc ; on peut aussi le découvrir à pied au cours de trekkings organisés. Un avion a pu se poser sur sa surface plane et les forces armées basées en Antarctique s’y entraînent. Le glacier doit son nom à l’université suédoise d’Uppsala qui a fait les premières recherches glaciologiques de la région.

Baie d’Onelli
Les bateaux qui réalisent les excursions sur le lac Argentino font généralement une halte dans la baie d’Onelli, où il est possible d’accoster. Un sentier de 800 m dans la forêt de lengas (hêtres), ñires (nothofagus antarctica) et cyprès aboutit au bord de la baie entourée de montagnes, où se déversent les glaciers Onelli, Agassiz et Bolado. Un endroit idéal pour un pique-nique s’il fait beau.

Visiter le lac Viedma et El Chaltén - Glacier et trekking

Lac et glacier Viedma
Au Nord du parc des glaciers, le lac Viedma couvre environ 1 100 k, dominé à sa pointe Nord-Ouest par le Fitz Roy. Des excursions en bateau partent de l’estancia Helsingfors pour approcher le glacier Viedma, le plus grand après l’Upsala : 80 km de long et environ 5 de large. Le Viedma serait en grave recul en raison du réchauffement climatique et pourrait disparaître dans les prochaines décennies, selon l’organisation écologiste Greenpeace, qui a tiré la sonnette d’alarme en mars 2008.

El Chaltén
Le village El Chaltén, au bord du lac Viedma, connaît une croissance rapide mais offre moins de services qu’El Calafate. C’est le point d’entrée au Mont Fitz Roy et au Cerro Torre, qui réunissent les amateurs de trekking. Parmi les excursions accessibles à tous, on peut faire des balades à pied ou à cheval dans la vallée de las Vueltas : forêt patagonienne (ñires ou lengas, de la famille du hêtre), lacs, cascades, estancias, et, avec de la chance, apercevoir un puma, des renards, des guanacos, des cerfs, des condors…

ascension fitz roy

Mont Fitz Roy et Cerro Torre
L’ascension du mont Fitz Roy (3 405 m) est réputée particulièrement difficile et seuls les andinistes expérimentés risquent l’aventure. Les moins sportifs peuvent approcher l’un des plus beaux pics de la cordillère des Andes au cours de randonnées à son pied. Le Cerro Torre, à peine moins haut (3 128 m), est quant à lui quasi infranchissable : il se termine par une paroi de granit de 800 m et son sommet est recouvert de glace.

Bois pétrifié La Leona
Au pied du Cerro Los Hornos et au Sud du lac Viedma, le Bois pétrifié La Leona date de la formation des Andes, il y a des millions d’années, lorsque les éruptions volcaniques et les pluies de cendres ont enfoui les forêts qui recouvraient alors la région. Une dépression de terrain a découvert ces fossiles d’arbres et de dinosaures que l’on peut aujourd’hui explorer.

Voyage au Parc Torres del Paine - Escapade au Chili

Depuis El Calafate, on peut gagner Puerto Natales, au Chili, par le poste frontière de Cerro Castillo, puis le Parc national Torres del Paine (à 115 km de Puerto Natales). De nombreux sentiers sont aménagés dans ce parc de 181 000 hectares pour des excursions d’une journée ou les boucles de 4 à 8 jours avec nuits en refuges. Ce massif granitique est l’un des plus beaux d’Amérique du Sud : pics, lacs, cascades, glaciers (Francés, Grey, Dickson), forêts où vivent guanacos, nandous, flamants et bien d’autres mammifères et oiseaux. Trois pics, les Torres del Paine (Tours du Paine), sont facilement reconnaissables et emblématiques du massif. Le sommet le plus haut culmine à 3 050 m (le Paine Grande). Le parc est classé Réserve de la biosphère par l’Unesco.

Gastronomie : que manger à El Calafate?

Agneau de Patagonie (cordero patagónico) : impossible de ne pas goûter à LA spécialité de Patagonie. Le plus souvent, l’agneau est grillé à la parrilla, en croix, mais on le prépare aussi au four et en sauce.

Calafate : El Calafate doit son nom à l’arbuste épineux calafate, qui donne une baie ressemblant à la myrtille. La légende dit que celui qui en mange peut être certain de revenir… A goûter en confiture ou en tarte.

Chocolat : spécialité patagonne, plusieurs magasins fabriquent leur chocolat de manière artisanale en ville.

Le restaurant La Zaina, un peu à l’écart du tumulte du centre ville (Gobernador Gregores 1057), fait aussi office de bar à vin, et l’on peut y découvrir les divers cépages cultivés en Patagonie. Sa façade typique de la région séduit, et la décoration contribue à créer une atmosphère chaleureuse. La carte est variée, et les portions abondantes. Coups de coeur : l’agneau au malbec et le risotto de champignons.

La marisquería Los amigos, au bout de l’avenue principale d’El Calafate (Av Libertador 2102), est l’adresse incontournable pour les plats à base de poisson. Ses propriétaires, très aimables, rapportent des poissons tous frais du port Santa Cruz. Les coups de coeur : la truite a la plancha et la cassole de merlu noir à la portugaise. La salle est modeste, mieux vaut réserver.

Hôtels : où se loger à El Calafate et à El Chaltén?

Circuit Iguaçu Hôtel Eolo Lodge, El Calafate : à 20 km de El Calafate, Eolo incarne l’esprit des anciennes estancias de Patagonie. Piscine climatisée, saunas, vue à 360° et gastronomie princière.

Circuit Iguaçu L’Estancia Cristina jouit d’une vue imprenable sur le glacier Upsala. Elle n’est accessible que par bateau, ce qui est l’occasion d’une navigation nautique qui ravira les photographes. Cette estancia fut la première construction de la zone. C’est un immigrant anglais, Joseph Percival Masters, qui choisit de s’installer en 1914 sur les bords du lac. Sa famille sut mettre en valeur les 22 000 hectares de pâturages qui nourrissent aujourd’hui 12 000 moutons, 50 chevaux et 30 vaches. C’est un très beau lieu de halte, pour passer la nuit au pied des pics enneigés, au plus près du glacier.

Estancia Cristina

Circuit Iguaçu Hôtel Design Suites Calafate : un style d’avant-garde et le respect de l’environnement pour apprécier toute la majesté du paysage de Patagonie.

Circuit Iguaçu Hôtel Casa Patagónica Los Sauces : ambiance intime et pour cet hôtel de charme, installé dans un parc et qui s’inspire largement des estancias. Excellent restaurant.

Hôtel Los Cerros del Chaltén : près du glacier Viedma et dans la capitale argentine du trekking, l’hôtel Los Cerros offre des chambres aux grandes baies vitrées qui permettent d’admirer la beauté des payasages montagneux.

L’Estancia Helsingfors est un havre de paix au loin de toute trace de la civilisation, à 180 km au Nord d’ El Calafate. Ses consonnances nordiques sont l’héritage de son fondateur finnois, Alfred Ranström. Elle jouit d’une vue panoramique sur le Lac Viedma, les forêts de conifères du Parc National Los Glaciares et les sommets de la Cordillère des Andes. Il est possible d’explorer la nature des alentours à pied, à cheval ou en bateau. Glaciers de la Laguna Azul et du Moyano, Lagunas del Morro, vues sur le mont Fitz Roy, les ressources des environs sont inépuisables.

Transports : comment se rendre à El Calafate?

Circuit Iguaçu Avion : L’aéroport international de El Calafate Comandante Armando Tola, inauguré en 2000, est situé à 23 km de la ville. Il est desservi par les compagnies Aerolíneas Argentinas, Lade, Lan Argentina et la compagnie de charters Aerovías DAP pour Puerto Natales et Punta Arenas. Vols directs pour Buenos Aires, Ushuaia, Trelew (péninsule Valdés), San Carlos de Bariloche.

Circuit Iguaçu Bus : Pour les longues distances, il faut obligatoirement changer à Río Gallegos, qui est déjà à 5h de route (320 km). Bus directs pour El Chaltén (4h) et Puerto Natales au Chili (5h). Buenos Aires est à 2 800 km d’El Calafate, une épopée par la route…

Circuit d'exception à El Calafate

Argentina Excepción propose de nombreux séjours dans la région de El Calafate et des glaciers :

Estancias et gauchos de Patagonie australe : 14 jours dans 3 estancias de la région de El Calafate. Découverte des glaciers, balades à cheval, vie des gauchos, l’authentique Patagonie.

Voyage à El Calafate et au parc Torres del Paine : 10 jours en autotour pour connaître l’essentiel : lac Argentino, glacier Perito Moreno, El Calafate et la Patagonie chilienne.

Voyage Terre de Feu et Patagonie des glaciers : 11 jours avec chauffeur-guide pour le combiné El Calafate/Ushuaia.

Voir aussi :  tous nos voyages au Chili.