Voyage Ushuaia, Terre de Feu

Information touristique sur la région de Ushuaia et de la Terre de Feu, en Patagonie.

Situation géographique d'Ushuaia

54° 49’ de Latitude Sud… dernière étape avant l’immensité de l’Antarctique, à 1.000 km de là seulement. « Ushuaia, la ville la plus australe du monde« , selon les Argentins. Pour les Chiliens, il s’agit de Puerto Williams… Mais c’est bien la mythique Ushuaia qui attire les visiteurs, au bout des Andes, à 3.085 km de Buenos Aires et 4.330 d’Iguazú !

En langue yámana, Ushuaia signifie « baie qui pénètre vers l’Ouest ». La très belle baie du Canal Beagle, qui contribue largement au charme d’Ushuaia. Le canal relie l’Atlantique et le Pacifique sur 180 km, une route peu sûre devenue un véritable cimetière de bateaux. Il doit son nom au navire britannique HMS Beagle qui explora ces côtes au début du XIXe siècle.

Ushuaia est la capitale de la province de Terre de Feu, Antarctique et îles de l’Atlantique Sud, en Patagonie argentine. La Terre de Feu est séparée du continent non seulement par le détroit de Magellan mais aussi par le Chili, dont le territoire fait une incursion en Argentine jusqu’à l’Atlantique, au bord du détroit. La Terre de Feu est argentine dans son tiers Est, le reste est territoire chilien.

Climat : quand aller à Ushuaia?

En janvier, la température moyenne est de 9,6°, ce sont les journées les plus longues: jusqu’à 18h de lumière. Le soleil se couche vers 22h, mais il fait jour jusqu’à minuit, pour se lever avant 5h; le pôle Sud n’est pas loin! Les températures peuvent être assez douces dans la journée l’été mais Ushuaia se caractérise par de fréquents changements de climat qui font dire aux habitants qu’ils ont les quatre saisons dans la même journée. C’est au printemps et en automne que le climat est le plus instable, mais les couleurs de la forêt sont splendides. En juillet-août, température moyenne de 1° et seulement 7 à 8h de jour. La ville se couvre de neige, les 15 pistes de ski du Cerro Castor sont ouvertes, Ushuaia ressemble à une station de sports d’hiver. C’est entre août et janvier que les vents sont les plus forts. Quelle que soit la saison, toujours prévoir un vêtement chaud et un coupe-vent ou imperméable. Voir notre fiche : Quand partir en Argentine.

Histoire d'Ushuaia

Ces îles du bout du monde étaient habitées il y a environ 10.000 ans par quatre peuples: les Onas, les Haush, les Yámanas et les Alakalufs. Des chasseurs-pêcheurs vivant dans des conditions extrêmes et isolés. Magellan « découvre » les îles en 1520, il laissera son nom au détroit et, selon la thèse la plus couramment admise, à la grande île qu’il aurait baptisée Terre de Feu parce qu’elle était illuminée des feux de camps des Yámanas. Jusqu’au XIXe siècle, la région est essentiellement visitée par les marins qui passent par le détroit, par des chasseurs de lions de mer et par des explorateurs. Puis viennent s’installer des éleveurs pionniers sur ces immenses étendues vierges. A la fin du XIXe siècle, certains de ces estancieros décident d’éliminer les Indiens qui ont survécu aux maladies: une purification ethnique qui aboutit à la disparition des derniers Amérindiens de la région au début du XXe siècle.

Prison du bout du monde

La première colonie blanche, des missionnaires anglicans, s’installe dans la seconde moitié du XIXe siècle au bord du canal. L’Argentine fonde officiellement la ville en 1884 lorsqu’elle décide d’asseoir sa souveraineté sur la Terre de Feu. Un phare est construit sur l’île des Etats, à l’Est de l’île principale. Entre les deux s’échouent les bateaux dans le terrible détroit de Le Maire. Au bout de vingt ans, le phare San Juan de Salvamento est abandonné mais réapparaît dans le roman de Jules Verne le Phare du Bout du monde. En 1993, un voyageur français, André Bronner, découvre les vestiges de ce phare et décide de le reconstruire. Ce sera chose faite en 1998 avec l’aide des municipalités de Nantes (où est né Jules Verne) et de La Rochelle (où habite Bronner).

A partir de la fondation d’Ushuaia, le gouvernement argentin cherche une solution pour peupler cette région lointaine. Un bagne est construit au tournant du siècle, il fonctionnera jusqu’en 1947. La ville commence à se développer dans la première moitié du XXe siècle avec l’arrivée d’immigrants espagnols, italiens, croates, libanais, etc. Puis, dans les années 1970, elle devient une zone franche pour favoriser l’implantation d’entreprises. Ushuaia s’est construite de manière un peu anarchique, avec un mélange de belles demeures patriciennes et de maisons en tôle ondulée de toutes les couleurs. Elle vit aujourd’hui essentiellement du tourisme, de la pêche et de l’exploitation forestière.

Que voir et que faire à Ushuaia?

Circuit Iguaçu Avenida Maipú
L’avenue qui longe la baie avec le port et ses bateaux en partance pour l’Antarctique, les plus anciennes maisons de la ville avec celles de l’avenue San Martín, des boutiques et restaurants. L’entrée du port est gardée par la Capsule du temps: elle renferme des copies d’une émission télé de 1992 avec les messages de centaines d’Argentins. Est précisé sur cette pyramide: « Ne pas ouvrir avant le 2 octobre 2492 »!

Circuit Iguaçu Musée maritime et musée du bagne
Ces deux expositions sont installées dans l’ancien bagne construit en 1902. L’architecture a été conservée, on peut visiter des cellules et avoir un aperçu de ce qui attendait les prisonniers, parmi lesquels figurent quelques criminels célèbres en Argentine: l’anarchiste Simón Radowitzky, le premier tueur en série du pays, Mateo Banks, ou El Petiso Orejudo, un tueur d’enfants… Dans le secteur musée maritime, cartes et histoires d’expéditions, maquettes de bateaux.

ushuaia bout du monde

Circuit Iguaçu Museo del Fin del mundo
Autour de la figure de proue du Duchess of Albany, des expos sur les tribus indigènes décimées au XIXe siècle, objets archéologiques, collection ornithologique, souvenirs du bagne… Et pour les souvenirs, on peut faire tamponner « fin del mundo » sur son passeport.

Circuit Iguaçu Musée Mundo Yámana
Petit musée privé présentant des maquettes qui reproduisent l’habitat traditionnel des Yámanas et autres informations sur les peuples premiers de la Terre de Feu: Onas, Alakalufes, etc.

Circuit Iguaçu Excursions en bateaux sur le canal Beagle
Plusieurs compagnies organisent des balades dans la baie jusqu’au phare des Eclaireurs et l’île des lions de mer, une belle balade qui permet aussi d’observer de nombreux oiseaux.

Que faire en Terre de Feu?

Parc national Tierra del Fuego
Créé en 1960 sur 63.000 hectares, le Parc national Tierra del Fuego protège la forêt subantarctique avec son riche écosystème. L’arbre caractéristique de cette région est la lenga, un hêtre qui peut atteindre 30 mètres de haut. On peut voir de nombreux castors ou leurs barrages, un animal pas du tout autochtone et qui fait des ravages dans la forêt. Le parc est situé entre la montagne et la baie de Lapataia, entrecoupé de rivières et tourbières, offrant ainsi de somptueux paysages et de nombreux sentiers de randonnée. La baie garde de nombreux vestiges des Yámanas. On peut aussi faire une balade dans le parc à bord du Train du bout du monde tiré par une locomotive à vapeur.

Découverte des manchots à Ushuaia

Estancias
Plusieurs estancias de la Terre de Feu ouvrent leurs portes aux visiteurs, soit pour connaître la vie dans une de ces grandes fermes soit pour y loger. L’estancia Harberton, à 85 km d’Ushuaia, est la plus ancienne de l’île, fondée par le missionnaire anglican Thomas Bridge. Elle appartient toujours à la même famille, qui continue l’élevage de moutons sur 20.000 hectares, et elle est ouverte à la visite. Le bâtiment principal a été importé d’Angleterre en 1887 et élevé à son emplacement actuel quelques années plus tard, au bord du canal. Dans le Nord de l’île, l’estancia María Behety, près de Río Grande, a été construite au tout début du XXe siècle, dans le style typique fuéguien, en bois et toit de tôle. Son immense hangar permettait de tondre 7.000 moutons par jour. A quelques kilomètres, ne pas manquer l’église de la Mission salésienne La Candelaria, installée à la fin du XIXe siècle pour évangéliser la population indigène.

Croisières
Outre la balade proposée sur le canal Beagle au départ de Ushuaia, d’exceptionnelles croisières sont possibles: croisières australis vers les canaux et fjords jusqu’à Punta Arenas, au Chili; circuits en voilier dans la région; mais aussi croisières en Antarctique.

Sports d’hiver
Chiens de traîneau, raquettes, ski de fond ou ski alpin, la région propose de nombreuses activités hivernales. Les amateurs de ski alpin, en particulier, trouveront leur bonheur sur le domaine skiable du Cerro Castor. Ouvert en 1999, celui-ci ne compte que 17 km de pistes, mais dispose de remontées mécaniques performantes, d’une neige exceptionnelle et de très bons hors pistes. Domaine ouvert de mi-juin à mi-octobre.

Pêche sportive
Les salmonidés de la Terre de Feu sont reconnus pour leur qualité et en font une destination prisée des amateurs de pêche sportive; truites marron et arc-en-ciel abondent dans les lacs et rivières. Les techniques autorisées sont le spinning, la cuiller et la mouche. La saison de pêche sportive court d’octobre à avril.

Fêtes et événements à Ushuaia

Entre fin avril et début mai: Festival international de Musique classique de Ushuaia, qui présente des artistes de renommée mondiale. Après Ceux de Berlin et de Prague, le festival a accueillit l’Orchestre Symphonique de Moscou en 2009.

Entre le 18 et le 21 juin : Fête de la nuit la plus longue et début de l’hiver avec des concerts toute la nuit.

28-29 juillet : rallye du Bout du monde, entièrement sur neige et glace.

1re quizaine d’août : Ushuaia Seld Dog Race, compétition internationale de course de traineaux dans les vallées de la Terre de Feu. Et Rencontre des sculpteurs de glace.

1 au 20 octobre : anniversaire de la ville avec marathon, élection de la reine d’Ushuaia, fêtes populaires, etc.

21 au 31 décembre : fêtes de Noël et du jour le plus long.

Que manger à Ushuaia?

Circuit Iguaçu Poissons : la merluza negra (légine australe) à la chair fondante ; l’abadejo (lieu jaune) et le besugo, la truite et le saumon, le bar et le poulpe, etc.

Circuit Iguaçu Fruits de mer : la délicieuse centolla (araignée de mer) et autres crabes, crevettes, moules, amandes de mer, etc.

Circuit Iguaçu Agneau : la Terre de Feu est une région d’élevage ovin, moutons et agneaux sont préparés en parrilla verticale, en croix.

Circuit Iguaçu Vin de Patagonie : la région de production se situe sur le versant andin, dans le Neuquén et le Río Negro, mais c’est l’occasion de goûter les nouveaux vins de Patagonie.

Restaurants : où manger à Ushuaia?

Reinamora, le restaurant de l’hôtel Cauquenes, au bord du canal de Beagle à 4 km du centre-ville d’Ushuaia : cuisine d’auteur avec d’excellents produits, primée.

Kaupé : centolla, crabe, noix de Saint-Jacques, etc. Grand prix du meilleur restaurant 2005 décerné par l’Académie argentine de gastronomie.

Gustino : cuisine régionale d’auteur (sorrentinos à la centolla, truite de Terre de Feu, agneau…) et bar à vins dans une ambiance lounge, face au port d’Ushuaia.

restaurants ushuaia

Chez Manu : carte franco-patagonienne élaborée par le chef Emmanuel Herbin et vue panoramique sur la baie d’Ushuaia.

Tante Nina : spécialités de poissons et fruits de mer, sur le port.

El Almacén: un an et demi de restauration ont été nécessaire pour faire de cet endroit, construit en 1906, ce qu’il est aujourd’hui. Ambiance chaleureuse, personnel sympathique, déco rétro et pâtisseries françaises, un lieu idéal pour une dégustation, sur le port.

Hôtels : où loger à Ushuaia?

Hôtel Spa Los Cauquenes, Ushuaia : un hôtel d’exception construit en bois au bord du canal de Beagle. Excellente cuisine.

Hôtel Tierra de leyendas, Ushuaia : une maison de romance comme un mirador sur le canal. Cuisine inventive.

Hôtel Alto Andino, Ushuaia : nouvel hôtel de charme en pleine ville d’Ushuaia. Avec terrasse panoramique.

Shopping : qu'acheter à Ushuaia?

La principale rue commerçante d’Ushuaia est l’avenue San Martín, qui longe la Casa de Gobierno. On y trouve une grande variété de petites boutiques qui proposent les traditionnels matés et bombillas argentins, des articles de cuir, de l’artisanat en céramique ou en bois, et toutes sortes d’objets évoquant le pingouin de près ou de loin. On peut aussi acheter des ponchos et pullovers de laine de brebis Corriedale et Merinos des troupeaux de la région, parfois filée sur place et teinte naturellement. Au point de vue gastronomique, les denrées les plus courantes sont les vins de la fin du monde (des bodegas de Patagonie), les bières artisanales locales (Beagle, Cape Horn, Patagonia…), ainsi que les chocolats, les alfajores et les viandes fumées.

Transports : comment se rendre à Ushuaia?

La Terre de Feu a un statut spécial. Il est interdit d’y accéder avec des produits alimentaires périssables. On peut en rapporter alcool, tabac, parfums… hors taxe mais en quantité limitée, comme pour un pays étranger.

Avion : Vols directs entre Ushuaia et El Calafate, Río Gallegos, Trelew, Comodoro Rivadavia et Buenos Aires (3h30 en vol direct) avec Aerolíneas Argentinas et Lade. Vols charters avec la compagnie chilienne DAP entre Ushuaia et Punta Arenas. L’aéroport d’Ushuaia est situé à 5 km de la ville. Par temps dégagé, le survol du détroit puis de l’île au raz des montagnes est prodigieux.

Bus : Aucun bus direct Buenos Aires-Ushuaia, il faut changer à Río Gallegos, transiter par le Chili et traverser le détroit de Magellan en ferry. Et compter deux jours au minimum…

Littérature sur Ushuaia et la Terre de Feu

Terre de légende et de mythe, cette région australe a inspiré nombre d’auteurs et voyageurs.

Jules Verne : Le Phare du bout du monde (lire ci-dessus dans le chapitre Histoire) et les Enfants du Capitaine Grant.

 Jean Raspail : Adiós, Tierra del Fuego, le Jeu du roi, Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie et Qui se souvient des hommes…, un hommage aux Alakalufs: « Dieu qui voit l’île du ciel sait que le moment approche. Son regard transperce les nuées, puis les nuages noirs et furieux poussés par un vent de tempête, les voiles opaques de neige et de grêle qui ensevelissent tout ce canton de la terre. Il est trois heures de l’après-midi. La nuit va tomber. Un petit canot se glisse avec peine au plus profond d’un long canal aux parois verticales et glacées. A son bord un homme seul, presque nu, le visage ruisselant, courbé sur le banc de nage, les poings aux avirons. Il n’y a pas une autre âme vivante à des dizaines de lieues à la ronde. »

Francisco Coloane : L’écrivain chilien a raconté la vie australe dans plusieurs ouvrages: Cap Horn et Antardida, évoquant la vie des marins, et Tierra del Fuego, un recueil de nouvelles dans lesquelles il évoque les derniers Onas, les chasseurs de phoques, les chercheurs d’or, le rude climat, les gauchos des estancias, etc.

Luis Sepúlveda : Le Monde du bout du monde, polar sur le naufrage d’un baleinier dans les parages de la Terre de Feu.

Charles Darwin : Voyage d’un naturaliste autour du monde fait à bord du navire le Beagle de 1831 à 1836. Le journal de son voyage de cinq ans qui le poussa à étudier la transformation des espèces et à élaborer sa célèbre théorie sur la sélection naturelle.

Circuits d'exception

Argentina Excepción vous propose de magnifiques circuits pour découvrir Ushuaia et la Terre de Feu

Autotour à Ushuaia, en Terre de Feu et dans les glaciers : 10 jours en hôtels d’exception pour le parcours le plus austral d’Argentine.

Circuit Patagonie et Terre de Feu : 11 jours avec chauffeur-guide des glaciers à Ushuaia, en hôtellerie de charme.

Croisière en Patagonie – Ushuaia, Canal de Beagle, Cap Horn : 19 jours avec des étapes dans des estancias de la Terre de Feu, un must.

Tous nos séjours en Patagonie et en Argentine