L’Argentine en avril

Avec ses 3.450 kilomètres de long, l’Argentine propose des paysages et des expériences uniques à chaque période de l’année. Il faut juste s’assurer de bien choisir son moment selon sa destination rêvée, entre les chutes d’Iguaçu et le bout du monde à Ushuaia, les montagnes colorées de la Cordillère andine et les glaciers de la Patagonie. Les conseils de notre équipe.

Le mois d’avril est à la charnière entre l’été austral marqué par la chaleur et les pluies plus fréquentes, et l’hiver plus sec et relativement doux. Dans la région de Misiones, le climat est tropical et reste donc très humide.

Le Nord-Ouest entre dans sa saison sèche, et le climat reste doux, même si en altitude les températures peuvent parfois être négatives de nuit.

Mendoza, qui reste assez sec et avoisine les 35°C en moyenne, est à la meilleure période pour de belles randonnées entre vignobles et montagnes.

La Patagonie argentine, battue par des vents violents, contraste par son climat sec avec le versant chilien de la cordillère andine qui subit l’humidité de l’Océan.

Plusieurs rencontres culturelles importantes ont lieu dans la capitale argentine au cours du mois d’avril. Le BAFICI (Festival International de Cinéma Indépendant) présente plusieurs centaines de films sur 2 semaines et réunit les producteurs et réalisateurs les plus en vue du moment.

La Feria del Libro, située à la Palermo, est quant-à-elle le salon du livre le plus important d’Amérique Latine, avec plus d’un million de visiteurs par an.

Dans un autre registre, le Salon Nuestros Caballos est une véritable fête équestre lors de laquelle des concours récompensent les plus beaux et les mieux dressés parmi le millier de chevaux apportés à Buenos Aires pour l’occasion.

La Fête du veau et du marquage (Ternero y de la Yerra) anime la ville d’Ayacucho située dans la province de Buenos Aires. C’est une vraie plongée dans la vie rurale de la pampa, entre jeux d’adresse à cheval, énormes grillades à la parilla et danses folkloriques.

Le FIFBA (Festival International de Folklore de Buenos Aires) rassemble des musiciens traditionnels de tout le pays pendant 3 jours dans la ville de La Plata, à une heure de route de Buenos Aires. Les prestations sont couronnées par le prix Atahualpa décerné aux plus méritants dans leur catégorie.

Avec un tout autre style de musique, le Festival International d’Ushuaia réunit depuis 2005 orchestres et interprètes d’œuvres classiques pour desconcerts inoubliables au bout du monde.

Les deux principales compétitions de pêche argentine ont lieu au cours du mois, dans des régions éloignées. La fête du surubi réunit amateurs et pêcheurs professionnels dans la province de Corrientes. Il s’agit de capturer le plus grand trophée, qui est ensuite relâché puisque ce poisson d’eau douce est protégé.

La fête de la truite se déroule quant-à-elle dans le Parc National Nahuel Huapi, en Patagonie des lacs. C’est l’association de pêche et chasse qui organise chaque année cette rencontre sur les rives du Rio Limay.