L’Argentine en mai

Avec ses 3.450 kilomètres de long, l’Argentine propose des paysages et des expériences uniques à chaque période de l’année. Il faut juste s’assurer de bien choisir son moment selon sa destination rêvée, entre les chutes d’Iguaçu et le bout du monde à Ushuaia, les montagnes colorées de la Cordillère andine et les glaciers de la Patagonie. Les conseils de notre équipe.

Le mois de mai marque la fin de l’automne, une des meilleures saisons pour visiter toute l’Argentine. A Mendoza et dans la région des lacs de Patagonie, les couleurs respectivement des vignes et des arbres sont particulièrement belles en automne.

L’altiplano andin au nord-ouest et la région tropicale du nord-est sortent des grosses chaleurs de l’été austral. L’air devient plus respirable aussi dans la capitale Buenos Aires, après les canicules.

 

ArteBA est la foire internationale d’art contemporain de Buenos Aires qui permet de se familiariser avec les jeunes talents comme les artistes déjà consacrés argentins. C’est aussi un lieu où de nombreuses figures du showbiz et de l’avant-garde latino se montrent en public, ce qui donne lieu à un véritable défilé de mode : le spectacle est autant dans les œuvres présentées que dans le public qui vient les admirer.

Le 25 mai, l’Argentine commémore la révolution de Mayo qui marque l’avènement du premier gouvernement argentin dit Primera Junta en 1810, suite à la chute du dernier vice-roi de Cisneros. Une messe de Te Deum dans la cathédrale lance la journée qui culmine avec les défilés militaires en costumes historiques sur la place 25 de Mayo. Les festivités se terminent souvent pat une soirée de gala au théâtre Colon.