L’Argentine en octobre

Avec ses 3.450 kilomètres de long, l’Argentine propose des paysages et des expériences uniques à chaque période de l’année. Il faut juste s’assurer de bien choisir son moment selon sa destination rêvée, entre les chutes d’Iguaçu et le bout du monde à Ushuaia, les montagnes colorées de la Cordillère andine et les glaciers de la Patagonie. Les conseils de notre équipe.

La taille du pays entraîne des influences météorologiques très distinctes d’une région à l’autre. Le nord-est argentin est reconnaissable à son climat tropical, qui entraîne des températures assez chaudes accompagnées d’un fort taux d’humidité tout au long de l’année.
Le nord-ouest peut se visiter toute l’année, mais le mois d’octobre est indiqué pour éviter les précipitations plus importantes dès le mois suivant.

En Patagonie, la région des lacs redevient accessible, après les mois de neige lors desquels les cols sont fermés pour intempéries hivernales. En automne, les journées sont plus chaudes et la végétation s’embrase de mille couleurs ; une saison d’autant plus agréable que l’afflux lié au ski touristique baisse.
La Péninsule de Valdés est au climax de sa saison touristique, et l’on peut observer les baleines, les lions marins ou les manchots de Magellan.

Le 4 octobre, la fête de la Vierge del Rosario est particulièrement importante dans la province de Salta. Des processions religieuses s’étirent dans les rues de Cafayate et Iruya au son de la musique traditionnelle du nord ouest argentin.

Le 12 octobre commémore la découverte des Amériques par Christophe Colomb. Traditionnellement appelé « Día de la Raza », c’est une célébration très controversée en raison de la violence de la colonisation espagnole qui a suivi. Pour inclure un moment à la mémoire des populations indigènes, la date a été rebaptisée « Día del Respeto a la Diversidad Cultural ».

L’Oktoberfest prend de plus en plus d’ampleur dans la ville de Córdoba. Toute la jeunesse du pays se retrouve dans une joyeuse ambiance, pour trinquer en écoutant de la musique et profitant des premiers beaux jours du printemps. Cette fête de la bière trouve son origine dans les racines bavaroises de nombres d’habitants qui ont importé leurs traditions ancestrales en s’installant il y a plus d’un siècle à Villa General Belgrano, dans les alentours de Cordoba.

Mi-octobre, Buenos Aires accueille deux grands festivals artistiques internationaux. Buenos Aires Danza a lieu tous les deux ans et permet de voir les meilleurs de la danse contemporaine latino-américaine. De nombreux ateliers donnent l’opportunité aux artistes d’échanger sur leurs pratiques et de créer ensemble.

Le FIBA (Festival International de théâtre de Buenos Aires) investit les nombreuses scènes de la capitale par une programmation très riche pendant 15 jours. Des troupes invitées viennent du monde entier pour partager les mises en scènes les plus audacieuses et le plaisir de jouer.