Voyage en famille en Argentine

L’Argentine est un pays de paysages somptueux, qui offre à la fois des chevauchées avec les gauchos dans la Pampa, des dégustations de vin au pied des Andes, des randonnées sur les glaciers ou la découverte de la jungle dans la région des chutes d’Iguazú. Néanmoins, il est préférable de bien préparer son séjour en amont pour éviter les surprises. Les conseils de notre équipe de Buenos Aires.

Faire des choix

La première recommandation que nous pourrions faire si vous souhaitez découvrir l’Argentine en famille est de ne pas vouloir trop en faire.  Beaucoup sont tentés de se rendre à tous les extrêmes du pays pour profiter de ses incroyables paysages mais passent alors la moitié de leur voyage dans les aéroports (chaque vol prend ½ journée entre les transfert, le check-in et le vol). Du point de vue paysager, les régions les plus sensationnelles en Argentine sont sans conteste El Calafate, les chutes d’Iguazú et le Noroeste argentin. Mais n’oubliez pas que l’Argentine est grande comme 5 fois la France ! Vous aurez donc à prendre l’avion et souvent transiter par Buenos Aires entre les régions visitées. Nous vous conseillons d’éviter d’avoir trop de vols intérieurs avec des enfants. Pour plus de confort en famille, l’idéal est de rester 3 à 4 jours dans un même hôtel d’où l’on rayonne, pour ne pas refaire les valises tous les jours.

Une faune incroyable du sud...

L’Argentine est un paradis pour les amoureux des animaux, avec une abondance et une variété de faune unique . En l’espace d’une semaine, vous pouvez naviguer entre les baleines du golfe Nuevo en Patagonie australe, ramper le soir même sur une plage de galets pour vous approcher des éléphants et lions marins. Il est important de garder en tête les distances considérables entre deux sites de Patagonie. Tout est accessible autour du mois de janvier, mais nous déconseillons les étapes trop longues en voiture avec de très jeunes enfants.

... au nord

Le surlendemain vous  écarquillerez les yeux en apercevant des caïmans au milieu des canards et kamichis, avant de pister un cerf des marais. Et quel émerveillement lorsqu’un moucherolle se pose sur une branche à quelques mètres de vous. Les 300 espèces d’oiseaux répertoriées dans les Esteros del Iberá vous offrent un feu d’artifice de couleurs. N’oublions pas la faune aviaire et les camélidés de la puna des Andes : lamas, vigognes ou guanacos devenus emblématiques pour tout le pays !

Au pays des gauchos

L’Argentine, c’est aussi le pays des gauchos. Chaque estancia est un petit monde : vous y effectuez des balades à cheval ou en 4×4 pour aller compter les buffles, les vaches ou les moutons,  vous y observez l’attention qu’ils portent à leur accoutrement doré et coloré. Vous vivez pleinement les moments au coin du feu avec le cérémonial de l’asado, puis le malbec  aidant viennent les chansons joyeuses folkloriques, accompagnées de 2 ou 3 guitares.

Beaucoup pensent à La Pampa de Buenos Aires pour séjourner en estancia. Mais les estancias proches de Buenos Aires ont parfois perdu de leur authenticitéavec les flux touristiques. Nous pensons que le mieux est de choisir des estancias le long de la Cordillère andine, là où vous profiterez au mieux des paysages.

Le nord-ouest argentin...

Le nord-ouest argentin est sans conteste la région qui dépaysera le plus les voyageurs européens et canadiens. Les formations rocheuses et les couleurs ne cessent de changer au fur et à mesure du parcours. Un circuit partagé entre les hautes vallées des Calchaquies et de Humahuaca vous apportera une sensation d’aventure…  Sans pour autant prendre de risques car il s’agit d’une zone assez fréquentée, avec de nombreux villages. L’offre hôtelière est abondante et de qualité.

... et l'Altiplano

Il est possible de voyager en formule autotour dans les hautes vallées du Noroeste. En revanche si vous souhaitez découvrir les salars et lagunes de l’extraordinaire Altiplano des provinces de Jujuy, Salta et Catamarca, il convient de la faire avec un chauffeur-guide natif de la région.  Cette zone est en effet peu habitée, souvent sans couverture de téléphonie mobile. Les hôtels offrent le confort nécessaire, mais sont déjà plus rustiques.

Les chutes d’Iguazu

Les chutes d’Iguazú constituent souvent la cerise sur le gâteau d’un voyage en Argentine. Il s’agit sans conteste des plus belles chutes de notre planète. Le côté argentin nous semble être le plus beau. Même si du côté Brésil on admire les 350 sauts, les circuits côté Argentine vous emmène au-dessus de la gorge du Diable, puis au dessus et en dessous de tous les sauts… Enfin l’île San Martin, souvent délaissée, bénéficie de deux spectaculaires points de vue invisibles des autres endroits.

El Calafate et Torres del Paine

El Calafate se combine très bien avec le parc Torres del Paine situé à 4 heures de voiture côté chilien. Si vos enfants ont déjà l’habitude de faire de la randonnée, la zone de El Chalten situées à 3 heures de route d’El Calafate est le « Chamonix » argentin.  Vous faites alors 3 régions bien différentes entre elles sans devoir reprendre l’avion !

Pour éviter de reprendre l’avion et pour avoir la réelle sensation d’atteindre le bout du monde, nous suggérons aux gens qui veulent découvrir El Calafate et Ushuaia de les rejoindre par voie terrestre. Après un séjour de 4 jours/3 nuits à El Calafate, vous passez au Chili et explorez le parc Torres del Paine en 4 jours/3 nuits également.  Puis vous partez pour une longue journée de route, vous traversez le détroit de Magellan en bas, traversez la steppe du nord de la Grande île de Terre de feu, franchissez à nouveau la frontière chilo-argentine et rejoignez une des estancias de cette belle région. Le lendemain ou surlendemain, la route pour Ushuaia vous transportera dans de beaux paysages de lacs et de montagnes.

La Patagonie des Lacs

En Patagonie, outre El Calafate et Valdés, deux autres zones méritent l’attention : la région des Lacs et la grande île de la Terre de Feu (Ushuaia).

La région des Lacs se visite de façon itinérante. Tout comme le Noroeste argentin, il faut y consacrer au minimum 6 jours / 5 nuits, si possible une journée de plus. L’itinéraire le plus classique consiste à séjourner près de trois villes, San Carlos de Bariloche, Villa La Angostura et San Martin de Los Andes. Il s’agit sans doute de la région argentine qui offre le plus d’option de randonnées et d’activités sportives. Il est dit dans certains guides de voyage que cette région ressemble à la Suisse. Cette vision ne s’arrête qu’à l’architecture de quelques chalets dits « cabañas ». Mais la nature est toute autre : les forêts d’araucarias et les volcans sont uniques.

La Terre de Feu

Selon notre opinion, la ville d’Ushuaia n’est pas le plus intéressant. Ce lieu jouit du mythe de son histoire et bénéficie sans doute du nom de l’émission de Nicolas Hulot. Mais notre avis est que la ville est surtout un point d’arrivée et de départ de croisière et que les paysages ne sont pas si spectaculaires. En revanche l’intérieur de l’île de Terre de Feu est bien plus intéressant. L’environnement et l’ambiance y sont bien particuliers. Séjourner dans une estancia au cœur de la Terre de Feu est une expérience unique. Le vrai bout du monde est là, avec en fond de tableau la Cordillère de Darwin, quasiment inexplorée.