Proyecto Miradas, éducatif et humaniste

29 janvier 2013Astronomie

Un documentaire argentin gagne l’attention de la chaîne Al Jezira, lors d’un concours de court-métrages. Il met en valeur l’incroyable projet Miradas.

téléscope

Ce mois-ci, le documentaire du réalisateur argentin Alfonso Gastiaburo intitulé Glances Mexico, ou Regards du Mexique en français, a remporté un concours organisé par Al Jezira.  Lundi 21 janvier 2013 a eu lieu la première diffusion sur la chaîne de renommée internationale de ce court-métrage qui vient de loin.Dès 2011, Sofia Mendes et Daniel Ekdesman de Rosario rêvent ensemble de partage culturel et de richesse du dialogue humain. Sofia, professeur de pédagogie, et Daniel, étudiant thésard et journaliste, partagent la passion de l’enseignement et de l’astronomie.

Partant de l’idée selon laquelle chaque individu pose sur le monde un regard unique et empreint d’intégrité, ils sont curieux de rencontrer les diverses perceptions possibles dans les pays voisins. Surtout intéressés par l’imagination sans limites des enfants et par leur regard particulièrement neuf et juste, ils décident d’arpenter le continent à la recherche d’une multitude de représentations de l’univers.

Convaincus qu’il existe autant de visions différentes que d’êtres humains dans ce monde, ils partent à la découverte de cette richesse inouïe au volant de leur van chargé de télescopes. Sur la route, ils confient :  » Nous jouons avec cet adage : il y a une Terre qui nous sépare et nous différencie mais aussi un ciel qui nous rassemble et devant lequel nous sommes tous les mêmes. »

L’idée est simple et belle : traverser l’Amérique Latine en faisant escale dans au moins deux écoles primaires par pays, pour y initier les enfants à l’astronomie. Au programme : ateliers de fabrication d’outils simples de l’observation des astres, lecture des constellations, consultation de leur bibliothèque ambulante et dessins des enfants sur l’expérience vécue et le ciel observé.


L’impact de cette démarche réside dans les impressions dégagées et les propos des enfants
, recueillis par nos deux intervenants comme on collecte un métal précieux. Sofia pose la même question à toute une classe de Pukara, petit village du nord chilien : A quoi pensez-vous lorsque vous regardez le ciel ? De là fusent les interrogations et les hypothèses des enfants. Pourquoi le ciel est-il bleu ? C’est selon Russel, parce que les dieux l’ont peint ainsi, de la couleur de la paix. Isaías y voit quant à elle, le reflet de la mer.


Ces dialogues guident petit à petit la réflexion vers la confection de chambres noires, de projections diverses, de schémas
expliquant la réfraction de la lumière et la naissance des couleurs. Pour élucider ce dernier phénomène, Daniel dessine au tableau l’astre solaire, une courbe terrestre et pour repère visuel, un lama qui ne peut apparaître que sous les rayons du soleil. Les mystères jusqu’alors inexpliqués, petit à petit s’éclairent.

proyecto MiradasToutes les émotions liées aux diverses étapes de cette aventure captivante sont couchées sur le papier virtuel du site internet officiel du projet Miradas. Sofia et Daniel y content leur voyage et surtout, leurs rencontres aussi riches les unes que les autres. S’imprégnant à leur tour des usages culturels dans chaque étape de leur trajet, ils vivent pour quelques jours au sein même des communautés qui les accueillent et les accompagnent.

Le projet Miradas est donc celui d’un double regard : celui des enfants de toute l’Amérique Latine vers le ciel, et celui des deux voyageurs sur ces cultures qu’ils découvrent au fil de cette aventure fascinante. Le logo du projet est le dessin d’un enfant qui regarde à travers une lunette astronomique en forme de croissant de lune. L’enfant observe son propre regard. Cette idée en dit beaucoup sur la portée du dessein entrepris : mieux connaître les hommes en prenant conscience de leur vision du monde. Mais Daniel et Sofia profitent toujours de leur passage pour montrer aussi aux enfants les travaux réalisés avec les autres classes rencontrées en chemin. Ils permettent ainsi aux enfants de tous ces pays une rencontre atypique qui ouvre leur regard sur les pays voisins.


Soutenu par le ministère de l’Éducation argentin et par la province de Santa Fe
, le projet Miradas a fait son chemin de Rosario jusqu’à la région du Chiapas au Mexique, en passant notamment par le Chili, la Bolivie, le Pérou, l’Équateur et la Colombie.
C’est cette destination finale qui a fait l’objet du film documentaire Glances Mexico tourné par Alfonso Gastiaburo, lui aussi originaire de la province de Santa Fe. Ce court-métrage montre la démarche des deux voyageurs et ses effets sur la prégnance culturelle et religieuse de la petite communauté des Abejas du village d’Acteal, dans le sud-est mexicain.

C’est une histoire remplie de regards personnels, de conceptions culturelles, de rencontres humaines et de mille perceptions du monde dessinant les identités.

Retrouvez les nombreux témoignages de ces rencontres fascinantes au gré du voyage du couple argentin sur le site officiel du projet.

Le court-métrage Glances Mexico (Regards du Mexique en français) est également disponible dans son intégralité en diffusion libre sur internet.