Le nuage du volcan Puyehue survole l’Argentine

07 juin 2012Environnement

Le volcan Puyehue, en Patagonie chilienne, est entré en éruption samedi 4 juin après un demi-siècle de sommeil.

Volcan Puyehue

Le soleil demeure caché, une poussière grise tapisse le paysage de la Patagonie.

Mardi 7 juin, le vent a propulsé le nuage jusqu’à Buenos Aires. A plus de 5000 mètres d’altitude, le nuage n’est néanmoins pas visible des porteños (habitants de la capitale).

Dix autres provinces du pays sont également concernées : San Luis, Mendoza, San Juan, La Pampa, Córdoba et une partie de La Rioja.

Le centre atomique de Bariloche  assure que la fumée n’est pas dangereuse pour la santé. Mais, selon les experts, les cendres en suspension pourraient endommager les turbines des avions. Buenos Aires voit ainsi son trafic aérien paralysé. Les compagnies aériennes ont décidé de suspendre tous leurs vols dans les deux aéroports de la capitale argentine. Seuls certains avions en direction du nord et de l’est du pays pourront décoller.

Les aéroports des plus grandes villes touristiques du nord de la Patagonie, comme Bariloche, San Martin de los Andes, Piedra del Alguila, El Bolson et la Villa La Angostura, restent fermés.

Particulièrement touchée, la grande ville argentine la plus proche du volcan Puyehue est San Carlos de Bariloche, en Patagonie. Dans ce lieu touristique, les habitants sont plongés dans l’obscurité. Les rues sont désertes.

Les spécialistes chiliens ne peuvent pas encore prédire l´évolution de l´éruption dans les jours à venir. Déjà plus de 3.500 personnes ont été évacuées dans des zones rurales autour du volcan, au Chili.