Exposition Hermenegildo Sábat à Buenos Aires

21 juillet 2014Evénements

Le Centre culturel Recoleta, dans la capitale argentine, accueille jusqu’au 3 août l’artiste uruguayen.

Borges par Hermenegildo SábatHermenegildo Sábat, aussi connu sous le pseudonyme de Menchi Sábat, est un artiste uruguayen qui vit à Buenos Aires. Issu d’une lignée de caricaturistes populaires, il publia ses premiers dessins à 15 ans dans le journal Acción de Montevideo, et renonça plus tard au poste de rédacteur pour El País pour se dédier totalement à l’art. Ses caricatures illustrent depuis les années 1960 les journaux argentins La Opinión, Primera Plana, Atlántida et Clarín, ainsi que des tirages internationaux comme The New York Times, L’Express, American Heritage , Punch ou O Globo.

Anonyme par Hermenegildo SábatArtiste reconnu, il a reçu le prix uruguayen Pedro Figari de peinture en 1997, le prix argentin Konex en 1982, le prix de journalisme María Moors Cabot de l’Université de Columbia en 1988. Il a toujours su garder sa liberté d’expression, et fut sévèrement critiqué par les présidents argentins à diverses reprises, notamment suite à des caricatures de Cristina Kirchner en 2008 et 2012.

Il a toutefois été reconnu comme citoyen illustre de Buenos Aires en 1997, puis de Montevideo en 2003. On peut voir ses portrait de stars du tango comme Astor Piazzolla reproduits sur les fresques murales en céramique de 5 m sur 2 m dans le passage Lima Sud qui connecte les lignes de métro A et C.

Anonyme par Hermenegildo SábatLes Portraits Imaginaires, ou Borges y compañía est une exposition catalogue des rencontres réelles ou fictives d’Hermenegildo Sábat : « J’ai passé toute ma vie à dessiner des visages. C’est là une espèce de décantation de tout ce que j’ai vu ». Actuellement présentée en salle C du Centre Culturel Recoleta, cette compilation de traits anonymes, à part l’illustre Jorge Luis Borges mêle allègrement comique, fantasque, extravagance et pittoresque, sur le mode de son caricaturiste d’auteur. Une véritable fresque de la comédie humaine, tantôt légère et tantôt grave, toujours juste.

Infos pratiques
Centre Culturel Recoleta, Junín 1930
Jusqu’au 3 août 2014, entrée libre
Du mardi au vendredi, de 13h à 20h, We et jours fériés de 11h à 20h