La musique aussi fête le bicentenaire

28 juin 2012Evénements

La Casa del Bicentenario met à l’honneur la musique argentine à travers une exposition temporaire retraçant son évolution lors des 200 dernières années.

spectacle tango

Depuis le 25 avril et jusqu’ à fin septembre, la casa del bicentenario propose sur un espace de 2.000 m² une exposition destinée à faire connaître les différents styles de la musique argentine et son évolution au cours des 200 années d’indépendance du pays.

L’initiative, qui a vu le jour grâce à la collaboration de la casa del bicentenario et de la Direction Nationale des Arts du Secrétariat de la Culture de la ville de Buenos Aires, abordera divers thèmes, parmi lesquels :le XXème siècle, le nativisme, la radio, le tango, la cumbia/cuarteto, le rock, le folklore, la musique académique, les années 80, 90, et le bicentenaire.

Pour cela, les organisateurs ont eu recours à de nombreux supports : photos, archives sonores et audiovisuelles, instruments (la guitare de Gardel, entre autres), partitions originales ou encore œuvres visuelles y sont exposés pour le plus grand bonheur des musicophiles.

Les visiteurs pourront également participer de manière active à cet évènement puisque des représentations d’interprètes venus de toutes les provinces argentines, des ateliers, tables rondes ou autres conférences sont prévus afin d’approfondir les multiples genres de la musique argentine.

La musique argentine, bref panorama

Si le tango reste reconnu comme le genre argentin par excellence au niveau international, la musique argentine jouit d’une diversité souvent méconnue. Une balade dans la capitale argentine suffira pour s’en persuader. A côtés des célèbres milongas, fleurissent les peñas où résonnent chacareras, zambas et autres rythmes folkloriques dansables dont la grande Mercedes Sosa s’est fait l’ambassadrice. Cette musique, qui trouverait ses racines dans le Nord de l’Argentine, prévoit bien souvent l’utilisation d’instruments traditionnels tels que les bombos (percussions) ou quenas (flutes en bambou).

En outre, la cumbia, genre aux influences tropicales, très populaire chez les jeunes argentins et omniprésente dans les discothèques portègnes, est un mélange de plusieurs rythmes latinos. En Argentine, elle s’est inspirée de rythmes préexistants comme le chamamé, le cuarteto… La cumbia se décline sous diverses formes puisque ce genre varie quelque peu d’une région à l’autre. Ainsi, on distingue la cumbia cordobesa, la santafecina, etc.

Enfin, le rock national, particulièrement populaire depuis les années 60-70, a lui aussi une place importante dans la musique argentine. Certains groupes ou chanteurs ont grâce à leur succès réussi à dépasser les frontières et à imposer sur la scène internationale le rock hispanophone, quasi inexistant auparavant. C’est le cas du chanteur Luis Alberto Spinetta ou du groupe Los Fabulosos Cadillacs pour ne citer qu’eux. De nombreuses scènes ouvertes permettent aux groupes de rock de se confronter à un public toujours plus enthousiaste.

Informations pratiques :
Adresse: Riobamba 985
Dates: du 25 avril à fin septembre
Horaires d’ouverture: du mardi au dimanche de 15 à 21h.
Plus d’information sur le site internet La Casa del Bicentenario.