Río 2016 : bilan positif pour l’Argentine

01 septembre 2016Sport

Durant ces jeux olympiques les argentins ont remporté 4 médailles dont 3 d’or et une d’argent. Voici un petit récapitulatif de leurs performances.

Lors de ces jeux l’Argentine s’est surpassée et a réalisé sa meilleure performance olympique depuis 68 ans et les jeux d’Helsinki en 1952. Au final, l’Argentine remporte 4 médailles ; 3 en or dont une en judo, une en voile et une en hockey (hommes), et une d’argent pour le tennis. L’Argentine obtient ainsi la 27e place du classement olympique.

Le judo
La judokate Paula Pareto remporte la médaille d’or dans la catégorie des -48 kg. C’est une médaille de plus qu’elle peut ajouter à son palmarès, puisqu’elle a déjà remporté le bronze à Pékin en 2008 et le titre de championne du monde en 2015. C’est la première fois que l’Argentine est couronnée d’or au judo. L’argentine et la sud-coréenne Jeong Bokyeong se sont affrontées pendant 1’57 de combat. Paula a tout de même reçu des points de pénalités (shido) pour non combativité et fausse attaque, mais avec ses 10 points d’avance elle remporte tout de même l’or.

Le hockey masculin
Les argentins remportent la médaille d’or du hockey sur gazon, c’est la première fois que l’Argentine devient championne olympique dans ce sport. Les Leones ont évincé les Allemands détenteurs du titre et se sont mesurés face à la Belgique en finale. Ils gagent de justesse 4-2 suite à la vigilance d’Agustin Mazzili.

La voile
L’Argentine n’est pas prête d’oublier sa 3e médaille d’or : il s’agit de la voile en Nacra 17. Cette victoire marque l’avènement d’une légende de la voile, Santiago Lange, qui a remporté l’épreuve avec sa co-équipière Cecilia Carranza Saroli. L’argentin, par ailleurs le plus vieux médaillé d’or avec ses 54 ans, a dû se battre l’année dernière contre un cancer des poumons. Ses deux fils qui font également partie de l’équipe olympique de voile étaient aux côtés de leur père lors de sa victoire.

Le tennis
C’est un retour en force pour l’argentin Juan Martin del Potro ! Suite à plusieurs blessures répétitives au poignet qui ont duré 11 mois, le tennisman, grâce à sa force mentale, a réussi à se hisser en finale en terrassant Nadal en 3 sets (5-7, 6-4, 7-6). Il a affronté Andy Murray en finale ; mais ce dernier n’a pas flanché malgré quelques signes de faiblesse et a conservé son titre olympique. Le match s’est disputé en 4 sets (7-5, 4-6, 6-2, 7-5) et pendant plus de quatre heures.

Une belle réussite sportive pour l’Argentine qui montre qu’il n’y a pas que le football dans sa vie !