Centre Culturel Recoleta : le colosse public du monde artistique

La programmation proposée dans le centre culturel du quartier de la Recoleta est très diverse.

Histoire mouvementée de l'édifice

Le bâtiment abritant le Centre Culturel de la Recoleta date de l’époque coloniale. C’est l’un des plus anciens de la ville. Au fil du temps, ce dernier a rempli plusieurs fonctions et connu pour ce de très nombreuses rénovations et modifications. La construction de cet édifice débuta en 1717 : sa première fonction fut d’être un couvent pour les Frères Franciscains Récollets. En 1815, il devint une Académie de Dessin, puis le Consulat de Buenos Aires, une école d’agriculture, un jardin botanique, une prison et un quartier militaire. En 1858, l’édifice devint un refuge pour les plus démunis « Asilo de Mendigos », puis administration de la ville, puis de l’État et devint une maison de retraite jusqu’à 1978.

Ce n’est donc qu’en 1979, lorsque la ville célèbre son quatrième centenaire, que la municipalité cède le bâtiment au Secrétariat de la Culture de Buenos Aires, qui décide alors d’en faire un Centre Culturel. Le bâtiment a les murs peints de différentes couleurs, selon la période de leur construction, le blanc rappelant le couvent des origines. L’édifice est classé Monument Historique National depuis 1948.

Fonction de ce haut lieu artistique

Depuis sa création, ce centre culturel s’est fixé comme mission de donner à la fois un accès libre à un lieu d’exposition pour les jeunes artistes souhaitant se faire connaître ainsi qu’un accès libre à la découverte des œuvres de ces jeunes artistes pour la population. Faisant ainsi d’une pierre deux coups, le Centre Culturel de la Recoleta est fier de prôner l’égalité des chances en facilitant l’accès à la culture et à l’art contemporain. Véritable lieu hybride, sa particularité est de proposer des expositions à durée déterminée sous forme de rotation afin que tous les artistes puissent bénéficier à un moment donné d’un espace pour leur offre artistique ; offre variée et de qualité en constante évolution. Ainsi, l’expérimentation artistique est très hétérogène et touche tous les arts : le cinéma (films argentins et internationaux), les arts visuels (laboratoire de photographie), la musique (laboratoire de recherche et de production), les arts de la scène (concerts variés : folk, classique, électro…), la documentation (archives et fiches explicatives sur chaque exposition, séminaire, conférence).

De la théorie à la pratique

Au-delà d’une mise à disposition des arts aux yeux du public, le Centre Culturel de la Recoleta tient à apporter en plus une dimension éducative : de nombreux cours, ateliers et autres programmes éducatifs sont proposés tout au long de l’année en fonction de la tranche d’âge : enfants, adolescents et adultes. Le programme « Arte para Chicos », par exemple, a été pensé pour les enfants afin d’éveiller leur sensibilité artistique au travers du jeu et de la création. Aussi, tous les mercredis après midi ont lieu des concerts réservés exclusivement aux enfants. Par ailleurs, le centre dispose d’une convention lui permettant de donner des cours de musique et de délivrer une licence. Enfin, concernant plus particulièrement les sciences, des démonstrations de chimie sont réalisées dans une des salles du centre culturel.

Le lieu de tous les records

Ses 18 800 mètres carrés accueillent plus de 2 millions de visiteurs par an. Il organise environ 180 expositions et 400 représentations de théâtre et concerts par an. Il fait intervenir en tout pas moins de 300 artistes dans l’année.  Le centre est ouvert du lundi au vendredi de 14h à 21h et le samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 21h. L’entrée est libre et gratuite pour tous.