Sur les traces des jésuites en Argentine, au Paraguay & en Bolivie

Un circuit insolite rythmé par la découverte des oeuvres pluricentenaires de la compagnie de Jésus et de leurs splenderus architecturales, un voyage inouï et atypique dans une région encore peu fréquentée des touristes.

JOUR 1 : ARRIVEE VOL INTERNATIONAL / BUENOS AIRES – CIRCUITO PAPAL

Descriptif le matin: un chauffeur de notre équipe vous accueille à l’aéroport d’Ezeiza (Pistarini). Celui-ci vous conduit à votre hôtel. Réunion autour d’une carte à votre hôtel avec l’un de nos responsables opérations.
Descriptif l’après-midi: votre guide se présente à la réception de l’hôtel pour entamer une première visite assez originale afin de découvrir Buenos Aires sous un autre angle et hors des sentiers battus. Il s’agit en effet d’un circuit pour connaître les endroits les plus significatifs de la vie du Pape François. Et cela tombe bien, la capitale argentine est un lieu privilégié pour appréhender la vie et l’œuvre du Saint-Père jésuite. Vous vous éloignez des circuits touristiques traditionnels de Buenos Aires, là où Jorge Mario Bergoglio a œuvré toute sa vie pour devenir qui il est aujourd’hui, le Pape François. Le point de départ de ce circuit ne pouvait être autre que le quartier natal de Jorge Mario Bergoglio : Flores. C’est ici que les habitants le nomment affectueusement « Papa de Flores ». La visite commence au sein de la Basílica de San José de Flores, bordant la place General Pueyrredon en plein cœur du quartier, où la famille Bergoglio assistait à toutes les messes du dimanche. Inaugurée le 18 février 1883, c’est la paroisse qui restera à jamais associée à l’enfance et l’adolescence du pape François. C’est dans ce lieu, à seulement 17 ans, qu’il décide de consacrer sa vie à Dieu. De là, l’on se dirige au numéro 531 de la rue Membrillar pour observer sa maison d’enfance. Direction ensuite l’Institut Nuestra Señora de la Misericordia, sa première école, la Plazoleta Herminia Brumana, où il jouait étant tout jeune, l’école primaire Pedro Antonio Cerviño, puis la Vicaría de Flores avant de finir par l’école Hipólito Yrigoyen où il fut diplômé technicien chimique. Ce circuit vous emmène ensuite au sein du “Microcentro”. C’est ici que l’on retrouve la place de Mayo – d’une superficie d’environ 3 hectares – qui est le lieu où la ville de Buenos Aires a commencé à se construire. Aujourd’hui, le tour de la place est un véritable parcours historique. Elle doit son nom à la révolution de Mai 1810, prémices de l’indépendance de l’Argentine (en 1816). L’on peut apprécier la Catedral Metropolitana, déclarée Monument Historique National, où Jorge Mario Bergoglio donna de nombreuses messes durant plus de 20 ans. Ce parcours inclus aussi la Plaza Estado del Vaticano, inauguré en 2012 dans le quartier de San Nicolas, en hommage au Pape François. Cette dernière borde l’Avenida 9 de Julio, un des axes principaux de la capitale argentine elle serait l’une des plus larges du monde avec ses 16 voies sur 140 mètres. Après un crochet à la Basílica de San Carlos y María Auxiliadora où le jeune Bergoglio fut baptisé en 1936, les derniers points d’intérêts sont l’Arzobispado, qui fut son lieu de résidence jusqu’à être nommé Pape, le Colegio del Salvador où il fut professeur de littérature et psychologie dans les années 60 avant de prendre en main l’Universidad Del Salvador jusqu’en 1975. Retour à votre hôtel.
Durée: compter 50 mn à 1h30 depuis l’aéroport d’Ezeiza au quartier de Palermo à Buenos Aires .
Déjeuner et dîner: libres. Nous vous transmettrons notre sélection de restaurants à Buenos Aires.
Nuit: Hotel San Telmo Luxury Suites. 1 double matrimoniale.

JOUR 2: BUENOS AIRES / CORDOBA

Descriptif le matin: un chauffeur vient vous chercher à votre hôtel pour vous emmener à l’aéroport de Buenos Aires. Vous embarquez pour un vol de 1h25 environ à destination de Córdoba. Vous y êtes accueillis par un chauffeur de notre équipe. Deuxième ville d’Argentine avec plus de 1,5 million d’habitants, Córdoba est la capitale de la province du même nom. Elle a été fondée en 1573, avant Buenos Aires, dans le vice-royaume du Pérou, dans une région idéalement située entre Lima et la côte Atlantique. Les jésuites y ont joué un rôle essentiel, créant la première université de la future Argentine. Elle demeure un important centre culturel, commercial, touristique et universitaire. La ville mêle bâtiments anciens et modernes, ce qui lui donne un grand cachet, avec en particulier la cité jésuite, récemment inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Les jésuites s’implantent à Córdoba dès sa fondation sur une manzana (pâté de maisons) attribuée par le roi, comme à tous les ordres religieux. Ils décident d’en faire la capitale des missions de leur future province du Paraguay. Leur ordre s’est fixé deux objectifs : l’évangélisation et l’éducation. Ils fondent donc une université avec une exceptionnelle bibliothèque, un noviciat, une église. Pour se financer, ils font de l’élevage et de la culture dans des estancias installées autour de la ville. C’est ce remarquable ensemble colonial qui a été classé par l’Unesco en 2000 et justifie à lui seul une visite. La (trop) puissante Compagnie de Jésus, qui a profondément marqué la ville de Córdoba, sera expulsée en 1767.
Descriptif l’après-midi: votre parcours guidé commence donc à 200m de l’hôtel avec la place San Martin. Vous y découvrez Cathédrale de Cordoba et le Cabildo. Juste à côté, vous pouvez pénétrer dans le monastère carmélites Descalzadas de San Jose Las Teresas. Vous ne pouvez éviter dans la même Manzana (pâté de maison) l’église de la Compagnie de Jésus, la plus ancienne d’Argentine… Puis les bâtiments voisins, la faculté de Droit et Sciences Naturelles de Cordoba et le Musée et collège de Monserrat.
Distance: 9km de l’aéroport de Cordoba jusqu’au centre-ville.
Déjeuner: libre. Possibilité en brasserie à l’aéroport.
Dîner: nous vous suggérons le restaurant Republica, situé dans l’hotel Azur Real même.
Nuit: hôtel Azur Real. 1 double matrimoniale.

JOUR 3: CORDOBA / ALTA GRACIA / VILLA CARLOS PAZ / CORDOBA

Descriptif le matin: départ vers les montagnes en début de matinée pour rejoindre le sud de Córdoba et Alta Gracia. La très belle estancia jésuite de style baroque est située au cœur même de ce village. Exposition très complète sur les jésuites et l’histoire coloniale dans ses murs centenaires. Juste à côté a subsisté le tajamar, un bassin construit pour arroser les cultures. Alta Gracia est réputé pour son climat sain, raison pour laquelle Ernesto Guevara y a fait une longue cure contre son asthme, un musée lui est consacré dans le village. Vous pouvez profiter de votre présence à Alta Gracia pour visiter le petit musée dans la maison d’enfance du Che Guevara ou encore non loin le petit sanctuaire de Notre Dame de Lourdes. Après un déjeuner libre à Alta Gracia, retour sur Cordoba.
Descriptif l’après-midi: pour cette seconde demi-journée de découverte de la ville de Cordoba, tout dépend de vos intérêts. Le second musée en importance serait le musée Historique de Cordoba situé dans la Manzana jésuite. Vous pouvez ensuite partir en vadrouille vers le quartier bohème de Güemes tout en passant devant les façades des églises Santo Domingo, Nuestra Señora de La Merced et enfin del Sagrado Corazon de Jesus des pères capucins (architecture assez originale).
Distance: Alta Garcia est à 36 km de Cordoba. Pour rentrer à Cordoba un détour par la ville balnéaire de Carlos Paz peut être de mise.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Herencia situé à Alta Gracia.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant San Honorato.
Nuit: hôtel Azur Real. 1 double matrimoniale.

JOUR 4: CORDOBA / JESUS MARIA / COLONIA CAROYA / SANTA CATALINA / CORDOBA

Descriptif: départ pour une journée de visite dans le Nord de la province de Córdoba. Pour ce qui est des témoignages de l’histoire jésuite en Argentine, Córdoba a été gâtée. Entre 1599 et 1767 la compagnie de Jésus instaure un système socio culturel, religieux, économique et géographique unique en Amérique hispanophone. Leur ordre, principalement centralisé à Córdoba, s’organise autour d’établissements éducatifs et spirituels. Pour assurer le soutien économique de ces grandes entreprises, un système d´estancias s’est mis en place: ce sont ces établissements agricoles producteurs situés dans le reste de la province. Vous pouvez visiter trois de ces six estancias, car les autres sont plus éloignées: Chacune a son histoire: Jesús Maria, une des plus jolies estancias datant de 1618, l’époque où les jésuites se mirent à vendre du vin afin de financer l’Université de Córdoba ; la Colonia Caroya date de 1616 et est une des premières estancias qui servait de lieu de villégiature pour les internes du Collège Montserrat. Vous terminerez par l’estancia Santa Catalina datant de 1622, un des plus beaux sites de la sierra cordobesa, classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco. C’était le grand centre agricole des jésuites qui comptait des milliers de têtes de bétail. L’église, de style baroque d’Europe centrale, est un joyau. Retour à Cordoba.
Distance: boucle de 120 km environ, dans la journée.
Déjeuner: libre. Possibilité au restaurant de l’estancia La Paz.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Sibaris.
Nuit: hôtel Azur Real. 1 double matrimoniale.

JOUR 5: CORDOBA / PUERTO IGUAZU / PUERTO BEMBERG

Descriptif: un chauffeur vient vous chercher à votre hôtel pour vous emmener à l’aéroport de Cordoba. Vous embarquez pour un vol de 1h50 environ à destination de Puerto Iguazu. Vous y êtes accueillis par un chauffeur de notre équipe. Avant de vous rendre à votre hôtel, vous effectuez un petit détour via la petite ville de Puerto Iguazu au Hito Tres Fronteras pour un sublime point de vue sur la triple frontière entre l’Argentine, le Brésil et le Paraguay. Vous partez ensuite en direction de Puerto Bemberg. Installée en pleine forêt subtropicale, la Posada Puerto Bemberg à réouvert ses portes après des travaux de rénovation dans cette belle demeure du début du XXe siècle. Avec ses meubles régionaux et des éléments d’architecture coloniale, l’hôtel offre une ambiance chaleureuse et intime. Il compte 14 chambres spacieuses, avec de grandes fenêtres ouvrant sur la forêt. Des sentiers sont aménagés dans le grand parc de 380 hectares qui entoure la maison, avec des milliers d’arbres et de plantes qui enchantent le regard, une cascade et des animaux en liberté. Piscine et grande bibliothèque sont à disposition des hôtes, des concerts de musique guarani régulièrement organisés et le mirador au-dessus des arbres le lieu idéal pour d’inoubliables couchers de soleil. Un petit coin de paradis dans la jungle au bord du fleuve Paraná.
Activités proposées par la Posada: marche dans la forêt avec un guide naturaliste bilingue anglais, tour en bateau sur le Rio Paraná, tour en vélo jusqu’aux mines de Santa Catalina, promenade à l’ancienne chapelle de Puerto Bemberg, visite de serres de plantes natives.
Distances: 9km du centre-ville à l’aéroport de Cordoba. Puis, 44 km depuis l’aéroport de Puerto Iguazu à Puerto Bemberg.
Déjeuner: inclus à la Posada Puerto Bemberg.
Dîner: inclus à la Posada Puerto Bemberg.
Nuit: Posada Puerto Bemberg. 1 double matrimoniale.

JOUR 6: PUERTO BEMBERG / MINE DE WANDA / CHUTES BRESILIENNES / PARC AUX OISEAUX / PUERTO BEMBERG

Descriptif: dans la matinée, après votre petit déjeuner, vous rejoignez tout d’abord le site de Wanda, mines à ciel ouvert de quartz, d’améthystes et d´agates. Vous partez ensuite à la découverte des cataractes brésiliennes. 80 % des chutes se trouvent sur le territoire argentin, si bien que la vue du côté Brésil offre une toute autre perspective. Nichées au cœur de la jungle luxuriante de l’Amazonie, elles sont inscrites au Patrimoine Naturel de l’Humanité de l’Unesco, depuis 1984. Le circuit commence par le sentier las “Cataratas” (1,2 km – quelques escaliers) qui emmène jusqu’au point de vue principal, la Garganta del Diablo accessible par une passerelle de 500 m de long. Sur le chemin du retour, vous pouvez visiter le Parc aux Oiseaux, sanctuaire de 5 hectares habités par 800 espèces d’oiseaux, des papillons, des caïmans, des iguanes, des singes de la forêt amazonienne. Les perroquets – aras et perruches – sont les vedettes.
Distances: 67 km de Puerto Bemberg aux chutes, côté Brésil. Idem au retour.
Déjeuner: inclus en restaurant à l’intérieur du parc brésilien.
Dîner: inclus à la Posada Puerto Bemberg.
Nuit: Posada Puerto Bemberg. 1 double matrimoniale.

JOUR 7: PUERTO BEMBERG / CHUTES ARGENTINES / PUERTO BEMBERG

Descriptif: vous rejoignez le parc Iguazu, côté Argentine, cette fois-ci pour admirer les chutes de plus près. Iguazu vient du guarani : y (« eau ») et guasu (« grand »), ce qui se traduit littéralement par « les grandes eaux ». A l’intérieur du parc, l’on effectue tout d’abord un trajet en train jusqu’à la station « Cataratas ». L’excursion commence par un parcours à pied sur des passerelles. Le circuit supérieur dure environ 1h (1200 m) et permet d’apprécier les chutes d’en haut. Le circuit inférieur (1.700 m) a beaucoup plus d’escaliers. Il est aussi possible de prendre un bateau pour rejoindre l’île San Martin où l’on fait un circuit de point de vue en point de vue au cœur des chutes. Après une pause déjeuner, vous revenez sur vos pas jusqu’à la station « Cataratas » pour un nouveau trajet en train jusqu’à la station “Garganta del Diablo”. De là part une passerelle de 1.196 m jusqu’au mirador de la Gorge du Diable, la chute la plus impressionnante de toutes. Retour à votre hôtel en fin d’après-midi.
Distances: 42 km de Puerto Bemberg aux chutes, côté Argentine. Idem au retour.
Déjeuner: inclus en restaurant à l’intérieur du parc argentin.
Dîner: inclus à la Posada Puerto Bemberg.
Nuit: Posada Puerto Bemberg. 1 double matrimoniale.

JOUR 8: PUERTO BEMBERG / LORETO / SAN IGNACIO MINI / SANTA ANA / CANDELARIAS / ESTANCIA SANTA INES

Descriptif: ce matin, vous partez sur la route des « Treinta Pueblo », un ensemble de 30 villages où sont sorti de terre, au tout début du XVIIe siècle, 30 réductions sous l’ordre des Jésuites, à la demande du roi d’Espagne pour évangéliser les Indiens guaranis à la frontière du Brésil, du Paraguay et de l’Argentine. Les Guaranis sont regroupés et sédentarisés sur plusieurs sites, où ils pratiquent culture et élevage, selon un mode d’organisation communautaire. Ce système s’effondre en 1759 lorsque l’Espagne décide, pour régler le problème frontalier, d’attribuer ces territoires aux Portugais voisins et d’expulser Jésuites et Guaranis des missions. La première étape s’effectue à la mission de Loreto où ne subsistent que les ruines de la chapelle. Si l’église était l’édifice le plus important de chaque réduction, les jésuites créaient aussi des écoles, des ateliers etc… Loreto abritait même la première imprimerie du pays ! Votre parcours passe ensuite par San Ignacio Miní qui fut une mission florissante, comptant environ 4.000 habitants, au bord du río Paraná. Après l’expulsion des Jésuites et des Guaranis, elle a été abandonnée puis détruite. Ce sont aujourd’hui les ruines les plus belles et les mieux conservées de toutes les missions en Argentine. Notamment celles de l’église, en grès ocre, qui mesurait 74 m de long et 24 de large, avec un portail sculpté par les artisans guaranis. La dernière escale du jour se nomme Santa Ana. Partiellement dégagée de la forêt qui la recouvrait la mission offre à la vue des vestiges de son église et de son cimetière. Vous êtes ensuite conduit à l’estancia Santa Inès qui se situe à Candelarias, faisant aussi partie intégrante des «Treinta Pueblos». Cette estancia s´étend le long du fleuve Paraná et sur les rives duquel vous pourrez appréciez les plantations de maté qui font son charme et sa renommée. Vous pourrez y faire des activités telles que l´observation d´oiseaux et de faune sauvage, randonnées équestres, à travers les champs de maté et forêts.
Distance: 257 km de parcours dans la journée.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Parador Don Valentin, au village de San Ignacio.
Dîner: inclus à l’Estancia Santa Ines.
Nuit: Estancia Santa Ines. 1 double matrimoniale.

JOUR 9: ESTANCIA SANTA INES / SANTO TOME / ESTANCIA YAPEYU

Descriptif: après votre petit-déjeuner, vous partez au sud vers la province de Corrientes. C’est une région d’agriculture et d’élevages qui garde une identité culturelle forte avec notamment comme langues officielles le guarani et l’espagnol. Votre première étape du jour se passe dans la petite ville de Santo Tomé sur les bords du Rio Uruguay au confins de la frontière brésilienne (le Brésil abritait aussi 7 missions jésuites sur ses terres qui faisaient aussi partie des 30 pueblos). Celle de Santo Tome fut créé en 1632, et l’on peut toujours admirer une vieille église paroissiale sur la place principale du village. Mais le point d’intérêt numéro 1 reste le musée Pablo Argilaga consacré à cette réduction de l’époque. Après une pause déjeuner, vous reprenez la Route 14 afin de rejoindre l’Estancia Yapeyu qui sera votre base pour les deux prochaines nuits. Vous vous immergez dans la culture et les traditions de la Province de Corrientes. L’estancia se compose de plusieurs bâtisses de 850 mètres carrés au total dont le bâtiment d’administration, les maisons des gauchos, la cuisine, l’école publique, la grange, les étables, écuries et bergeries, le quincho… Le tout dans un parc de 2.700 hectares. Après l´installation, vous pouvez partir faire un tour de la propriété à pied, ou à cheval pour les plus téméraires.
Distance: 270 km de parcours dans la journée.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Cremolatti à Santo Tome.
Dîner: Inclus à l’Estancia Yapeyu.
Nuit: Estancia Yapeyu. 1 double matrimoniale.

JOUR 10: ESTANCIA YAPEYU / MISSION JESUITE DE LA CRUZ & YAPEYU / TEMPLETE & MUSEO SANMARTINIANO / ESTANCIA YAPEYU

Que faire? Ce matin, vous partez vers La Cruz, ancien village fondé une première fois en 1630, puis reconstruit en 1657 à son emplacement actuel. Il s’agit en réalité d’une ancienne mission jésuite où on peut encore y voir un cadran solaire datant cette période. Vous commencez votre visite par le Museo de la cultura jesuítica puis vous pousuivez cette dernière via les Ruinas de las murallas jesuíticas. Vous rejoignez ensuite le village de Yapeyu, chargé d’histoire et ville natale de José de San Martin, un des héros des indépendances sud-américaines. Pour comprendre l’histoire de San Martin, la visite de sa maison natale et du musée historique de Yapeyu est donc de rigueur. Autre point d’intérêt de cette localité : le Museo de Cultura Jesuítica Guillermo Furlong. Ce musée permet de se plonger dans le passé de l’estancia jésuite à l’origine du village. Créée en 1626 elle hébergeait 7.000 indiens guaranis. Vous terminez votre visite par la très belle église San Martin de Tours et el Arco Turco, un monument construit en hommage aux habitants de Corrientes tombés durant la guerre des Malouines. Retour à l’Estancia.
Distance: 88 km de parcours dans la journée.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le comedor del Paraiso, à Yapeyu.
Dîner: Inclus à l’Estancia Yapeyu.
Nuit: Estancia Yapeyu. 1 double matrimoniale.

JOUR 11: ESTANCIA YAPEYU / POSADAS / ENCARNACION

Descriptif: après votre déjeuner, vous prenez la route en direction d’Encarnacion au Paraguay, situé tout au sud du pays dans le département de Itapua. Votre trajet passe par la ville de Posadas en Argentine puis par le pont international reliant les deux pays. En début d’après-midi vous arrivez à Encarnacion. Surnommée la « Perle du sud », Encarnacion est surtout réputée pour accueillir le plus grand carnaval du pays tous les week-ends de l’été austral. Elle fait face à la capitale de la Province de Misiones en Argentine, Posadas donc, située de l’autre côté du Rio Paraná. Encarnacion possède beaucoup plus d’atouts à faire valoir que sa voisine argentine. Vivante, cosmopolite et festive, elle connait une transformation sans précédent ces dernières années. L’avenue Costanera, située entre l’ancienne voie ferrée et le fleuve Paraná et a vu fleurir d’immenses plages de sable blond. La « Perle du sud » constitue donc une base idéale pour sillonner les environs et visiter les missions jésuites… Nuestra Senora de la Encarnacion fut elle aussi une mission jésuite. Elle est sortie de terre en 1615 de l’autre côté de la rive du Rio Parana où se trouve actuellement Posadas. Elle se déplaça sur la rive droite du fleuve en raison des menaces des bandeirantes… La Basilique San Roque Gonzalez de Santa Cruz avec ses trois belles statues jésuites ainsi que le Museo Jesuitico retrace très bien cette époque.
Distances & durées: 293 km / 3h30 de Yapeyu à Posadas. Enfin, Posadas est situé à 30 km (1 heure avec les formalités de douane) de Encarnacion.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Primoli, à Encarnacion.
Dîner: libre. Possibilité au restaurant de votre hôtel, bonne table.
Nuit: hotel boutique Milord. 1 double matrimoniale

JOUR 12: ENCARNACION / MISSIONS JESUITES DE TRINIDAD & JESUS DE TAVARANGUE / ENCARNACION

Descriptif: ce matin, avec votre chauffeur et votre guide, vous quittez votre hôtel pour une journée d’excursion dans les ruines de Santisima Trinidad & Jesus de Taravangue toutes deux classées au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1993. Situées à environ 10 km l’une de l’autre, ce sont les missions les mieux préservées de la région. Cap tout d’abord vers la réduction de Trinidad. Pensée par le prêtre Juan de Anaya, elle fut construite en 1712. Elle reste la plus ambitieuse des missions, avec son ensemble de bâtiments couvrant une superficie d’environ 8 ha qui comprenait 3 élevages, 2 plantations de maté, des champs de cannes à sucre, un moulin ou encore des ateliers réputés pour le travail du bois et la confection d’instruments de musique. De son côté, la grande paroisse de pierre (de 58m de long sur 11m de large) comportait un dôme et une élégante décoration. On peut toujours sillonner ses vestiges de la place centrale, de l’école, du cloître, des cimetières, des potagers, du beffroi et des maisons des autochtones. La crypte étant quant à elle inaccessible, l’on peut se consoler avec la visite de l’une des deux sacristies où un petit musée abrite encore de belles pièces. De surcroit, une deuxième église, plus ancienne, subsiste et depuis son clocher (dénommé Torre de Atalaya), qui fait office de Mirador, l’on peut apercevoir par temps clair les missions voisines de Jesus de Tavarangue. De là, la vue est imprenable. Après une pause déjeuner, un court déplacement s’impose pour se rendre à la mission de Jesus de Tavarangue. Cette structure urbaine demeure sous forme de ruine archéologique. Cette réduction est d’abord fondée en 1685 sur les bords du Río Monday avant d’être déplacée à son emplacement actuel en 1758. A partir de cette date, son impressionnante église s’érige mais elle restera inachevée en raison de l’expulsion des jésuites en 1767. Elle aurait du être la plus imposante de toute la région avec 70m de long sur 24m de large et trois entrées principales. En rayonnant à Jesus de Tavarangue, on peut toujours distinguer la grande place, les demeures des pères jésuites et des caciques guaranis, la prison, le verger, le cimetière mais aussi l’école rattachée à l’église. Les imposants piliers centraux sont restés intacts et devaient servir à soutenir le futur toit. Mais ce qui surprend le plus reste l’association de différents styles, notamment le style mudéjar (christiano-arabe) avec ses arches trilobées. Son portail s’inspirant même de la mosquée de Cordoba en Espagne. Jesus de Tavarangue diffère donc, architecturalement parlant, des autres missions que vous pourrez admirer au Paraguay. En fin de journée, vous profiterez même au sein de cette réduction d’un show-spectacle avec une communauté guarani, accompagné d’une technologie 3D pour parcourir la mission. Un moment magique et inoubliable.
Distances: 45 km d’Encarnacion à Trinidad. Puis 12 km pour rejoindre Jesus de Tavarangue et 56 km de Jesus de Tavarangue à Encarnacion.
Déjeuner: inclus en restaurant à Trinidad.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Novo Rodeio à Encarnacion.
Nuit: hotel boutique Milord. 1 double matrimoniale

JOUR 13: ENCARNACION / SAN COSME Y DAMIAN / SANTIAGO / SANTA ROSA / SANTA MARIA DE FE

Descriptif: vous vous dirigez vers la mythique route des jésuites en coupant la pointe sud du Paraguay, pour rejoindre au bord du fleuve Paraná les ruines de San Cosme y Damian. Fondée en 1632 par le père Adriano Formoso, cette mission jésuite est la seule à avoir conservé ses deux étages. Ses fresques et statues de bois restent elles aussi parfaitement préservées. Le collège et le cadran solaire de Buenaventura Suarez sont aussi deux immanquables. De là, vous continuez sur la route des jésuites en quittant le département de Itapua pour celui de Misiones tout d’abord via la ville de Santiago. Cette petite ville possède le meilleur centre historique urbain-jésuite de toute la région ainsi qu’un musée (Museo Tesoros Jesuiticos) d’une grande valeur archéologique. Les Casas de Indio en adobe bordent la place principale de celle qui fut l’une des plus petites missions jésuites du pays. Vous vous dirigez ensuite vers Santa Rosa, une mission fondée en 1698 et qui abrite une authentique Casa de Indio (la mieux conservée des Treinta Pueblos). Le clocher, construit à l’aide de pierre rouge (itaky), encore original aujourd’hui, vaut lui aussi le coup d’œil. Votre périple vous mènera ensuite à Santa Maria de Fe, un sublime village où une colonie de singes caraya (hurleurs) a désormais pris place sur la place centrale du village. En plus de ces adorables créatures, le Museo Diocesano de Artes Jesuiticas vous accueille au sein d’une authentique Casa de indio. On y trouve, parmi les plus belles sculptures, de l’art baroque guarani. Santa Maria de Fe fut l’une des plus importantes missions jésuites du Paraguay construite par le Père français, Jacques Ransonnier, en 1669 après un premier échec dû aux attaques répétées des bandeirantes au Brésil en 1630…
Distances: 83 km d’Encarnacion à San Cosme y Damian. Puis 93 km pour rejoindre Santiago, 32 km de Santiago à Santa Rosa. Enfin, 28 km de Santa Rosa à Santa Maria de Fe.
Déjeuner: inclus en restaurant à San Cosme y Damian.
Dîner: inclus au restaurant de votre hôtel.
Nuit: Santa Maria Hotel. 1 double matrimoniale.

JOUR 14: SANTA MARIA DE FE / SAN IGNACIO GUAZU / ASUNCION

Descriptif: départ matinal en direction de San Ignacio Guazu, la plus grande ville du département de Misiones. Propre, arborée et peuplée de nombreux oiseaux, elle est restée un peu hors du temps. Ce fut la première mission jésuite du pays (1609) et possède un musée jésuite d’une grande richesse. Ce dernier occupe un magnifique édifice en adobe arborant de sublimes colonnades, offrant une belle perspective. Il reste le plus ancien bâtiment (XVIIème siècle) du Paraguay encore en usage. Il appartient, encore à ce jour, aux jésuites revenus en 1933. Dans ce qui était le collège jésuite, vous trouverez une petite chapelle. Puis, 4 salles thématiques s’ouvrent à vous. Elles présentent des sculptures polychromes du Christ, de saints et d’anges. Du style baroque-guarani, toutes ont été réalisé en cèdre et sont digne d’un travail d’orfèvre. Avant de prendre la route vers San Miguel, étape fortement suggérée sur la place San Roque Gonzalez de Santa Cruz où se trouve la très belle église du village. Votre route passe ensuite par San Miguel, que l’on surnomme « la Capitale de la laine », puis par Villa Florida, un village pittoresque bordant le Río Tebicuary. En fin d’après-midi vous rejoignez la capitale du Paraguay, Asuncion. Installation à votre hôtel, qui n’est ni plus ni moins qu’une réplique des missions jésuites de Santissima Trinidad & Jesus de Tavarangue. Il est situé dans le charmant quartier de Villa Mora.
Distances: 15 km de Santa Maria de Fe à San Ignacio Guazu. Puis 219 km de San Ignacio à Asuncion.
Déjeuner: inclus en restaurant à San Ignacio Guazu.
Dîner: libre. Possibilité au restaurant de votre hôtel, très bonne table.
Nuit: hotel La Mision. 1 double matrimoniale.

JOUR 15: ASUNCION - VISITE DE LA VILLE

Descriptif: Après le petit déjeuner, vous partez découvrir celle que l’on surnomme la « Mère des villes » fondée en 1537, le jour de l’assomption d’où son nom actuel : Asuncion. Avec votre guide, vous prenez la direction du centre historique, la zone la plus vivante et touristique de la ville, pour une découverte des lieux les plus intéressants de ce dernier : la Casa de la Independencia, la Cathédrale Métropolitaine, l’ex-station ferroviaire, le Cabildo, la Manzana de la Rivera ainsi que le sublime Panthéon tout juste rénové. Si vous êtes intéressé par les musées, le centre historique de Asuncion en regorge. Parmi les plus intéressants, nous pouvons citer le musée des beaux-arts, le musée de la mémoire, le musée du Cabildo ou encore le musée Andres Barbero. Après une pause déjeuner, vous vous dirigez vers la flambant neuve costanera où l’on peut profiter des abords du fleuve Paraguay accompagnés d’une très belle plage. De là, la vue est imprenable sur le Palacio Lopez, actuel palais présidentiel et siège du gouvernement. Bombardé et pillé lors de la guerre de la Triple Alliance, il fut rénové en 1894. Du style néo-classique, il reste l’œuvre architecturale la plus emblématique d’Asuncion. Tout proche du centre historique, San Geronimo vaut lui aussi le coup d’œil. Il s’agit du quartier le plus ancien de Asuncion se situant derrière le port. Totalement métamorphosé, les murs et les escaliers ont été peints de toutes les couleurs. Les cafés bohèmes ont désormais pris place et le quartier est devenu un repère d’artistes mais aussi de la jeunesse d’Asuncion. N’hésitez pas à vous perdre au sein de ces petites ruelles sinueuses. A noter qu’un mirador vous permet d’obtenir un très beau point de vue sur la ville. Retour à votre hôtel.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Bolsi, dans le centre historique. Une véritable institution.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Mburicao, la meilleure table de la ville.
Nuit: hotel La Mision. 1 double matrimoniale.

JOUR 16: ASUNCION / SANTA CRUZ DE LA SIERRA – VISITE DE LA VILLE

Descriptif le matin: un chauffeur vient vous chercher à votre hôtel pour vous emmener à l’aéroport de Asuncion. Vous embarquez pour un vol de 1h40 environ à destination de Santa Cruz de la Sierra en Bolivie. Un chauffeur de notre équipe vous accueille à l’aéroport international de Viru Viru et vous conduit à votre hôtel. Installation.
Descriptif l’après-midi: votre guide se présente à la réception de votre hôtel et vous partez pour une première visite de Santa Cruz de la Sierra. Vous entamez un parcours des lieux les plus intéressants de la ville de Santa Cruz de La Sierra : le boulevard Rivero, le boulevard Equipetrol, la place 24 de Septiembre, la basilique Menor de San Lorenzo, la alcaldia de Santa Cruz (mairie)… Deux musées valent la peine d’être visités : le musée Historia Regional del Departamento, rue Junín et le musée de Arte Sacro situé dans la basilique.
Distances et durées: 20 km depuis votre hôtel jusqu’à l’aéroport d’Asuncion. Puis, compter 40 à 50 mn selon la circulation entre l’aéroport international de Viru Viru et le centre-ville de Santa Cruz.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons Casa del Camba en centre-ville.
Dîner:libre. Possibilité au restaurant du Casa Patio.
Nuit: Casa Patio Hotel Boutique. 1 double matrimoniale.

JOUR 17: SANTA CRUZ DE LA SIERRA / SAN JAVIER / CONCEPCIÓN

Descriptif: après votre petit déjeuner, votre guide se présente à votre hôtel et vous partez découvrir les missions jésuites de Chiquitos inscrites au Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1990. Contrairement aux autres missions jésuites en Amérique du Sud, les missions boliviennes sont toujours vivantes et réunissent encore des communautés autochtones autour de l’église. La première mission que vous sillonnez est celle de San Javier. Vous traversez de beaux paysages de prairies parsemées de palmeraies. Visite du village, et de cette première mission de la région fondée en 1691, et de son église construite en 1752 par le jésuite Francisco de Arce. Puis, visite du Museo Misional, première école de musique et premiers ateliers de fabrication de violons établis par le Père Martin Schmid. Visite de la maison natale de la Cultura du Général German Bush, aujourd’hui transformée en musée. A la sortie de San Javier, nous vous proposons de profiter du mirador naturel La Piedra del Bibosi, ainsi que des formations granitiques Piedra de los Apóstoles autour desquelles les peuples natifs, les Piñocas, vinrent danser. Avant d’arriver à Concepción, vous profitez du Parador Las Piedras, autres curieuses formations granitiques qui bordent la route jusqu’à Concepción.
Distances et durées: 220 km / 3h de route goudronnée de Santa Cruz à San Javier. Puis 68 km / 1h de route goudronnée jusqu’à Concepción.
Déjeuner et dîner: libres. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Nuit: hôtel Gran Concepcion. 1 double matrimoniale.

JOUR 18: CONCEPCIÓN / SAN IGNACIO DE VELASCO

Descriptif: vous partez à la découverte de Concepción surnommée « la perle des missions ». L’église de 1753 possède un toit porté par 121 colonnes en bois et un clocher perché sur des piliers sculptés. Le bois sec chiquitano est unique au monde. C’est au lever du soleil que le fronton de l’église s’illumine. Le Museo Misional de Concepción est le plus complet de tous. Nous vous proposons de visiter également l’atelier Hans Roth qui s’occupe de la restauration d´une grande partie des œuvres d’art des missions. Concepción est aussi cette petite ville où le festival de l’orchidée a lieu chaque année au mois d’octobre ou novembre. Vous prenez enfin la piste en direction de San Ignacio de Velasco. Vous y découvrez son église entièrement reconstruite ; puis visitez l’école La Granja Hogar, héritage de Hans Roth, où les jeunes apprennent les techniques de tissage et de sculpture. Vous pouvez également profiter du marché artisanal de San Ignacio de Velasco ou encore visiter une fabrique de café.
Distances et durées: 92 km / 2h de Concepción à San Ignacio de Velasco.
Déjeuner et dîner: libres. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Nuit: hotel La Mision. 1 double matrimoniale

JOUR 19: SAN IGNACIO / SAN MIGUEL / SANTA ANA / SAN RAFAEL / SAN JOSE DE CHIQUITOS

Descriptif: avant de quitter San Ignacio, visite de la cave del Yeso où les jésuites extrayaient du mica. La piste de San Miguel est l’occasion d’apercevoir des vaqueros afférés à leur labeur quotidien. San Miguel fait partie des villages où le temps semble s’être arrêté depuis trois siècles. Son église est considérée comme l´église restaurée avec le plus de précision. Vous pourrez admirer notamment son plafond en bambou et ses murs recouverts de mica brillant. San Miguel est aussi l’occasion de visiter un atelier de sculptures et d’objets religieux. La piste traverse ensuite la forêt pour atteindre Santa Ana, petite mission fondée en 1755 par le missionnaire jésuite Fr. Julián Nogler. Son église se trouve être l´église originale, celle-ci n´ayant pas nécessité de grandes œuvres de restauration. Créée après le départ des jésuites, elle témoigne de l’influence des pères jésuites sur les indigènes. Cap sur San Rafael de Chiquitos. Etablie en 1696, elle est la seconde plus ancienne mission. Sur le dernier tronçon de votre route, si le temps le permet, et si vous parlez quelques mots de platt, il est possible de rendre visite à la communauté mennonite « Nueva Esperanza », un autre voyage dans le temps… Arrivée à San José de Chiquitos.
Distances: 38 km de San Ignacio à San Miguel. 30 km de San Miguel à Santa Ana. 15 km de Santa Ana à San Rafael. Enfin, 128 km de San Rafael à San José. Afin de profiter des visites des 3 missions prévues cette journée, nous vous recommandons un départ matinal.
Déjeuner et dîner: libres. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Nuit: hotel Villa Chiquitana. 1 double matrimoniale.

JOUR 20: SAN JOSE DE CHIQUITOS / SANTA CRUZ LA VIEJA / SANTA CRUZ DE LA SIERRA

Descriptif: avant de reprendre la route de Santa Cruz de la Sierra, vous effectuez une visite de San Jose de Chiquitos avec notamment le Museo Misional. Ensuite, outre l’immense et très belle place de San José de Chiquitos, c’est surtout son église qui attire l’œil. Bâtie en 1748 par l’architecte et jésuite suisse Martin Schmidt, c’est la seule mission de Chiquitos construite en pierre. L’ensemble abrite aussi le plus important musée qui existe sur les missions jésuites boliviennes. On y admire de très belles peintures murales. Puis, cap sur le site archéologique de Santa Cruz la Vieja. Vous profitez aussi des magnifiques miradors qui entourent la ville avant de prendre la route des basses terres tropicales. De nombreuses lagunes bordent la route. Chacune peut être sujet à arrêt si vous souhaitez observer la faune locale. On y trouve en grand nombre ibis, spatules rosées, râles de Cayenne ou encore diverses espèces d’aigrettes. De nombreux animaux y vivent, dont le caïman yacaré, toujours à l’affût du pudú qui vient s’abreuver. En début d’après-midi, si le cœur vous en dit, votre guide vous propose un arrêt au sein d’un atelier artisanale de tissage. Vous arrivez à Santa Cruz de la Sierra. Après votre installation à l’hôtel, la soirée est libre.
Distance: 270 km / 3 à 5 heures (selon les arrêts) de San Jose de Chiquitos à Santa Cruz de La Sierra.
Déjeuner: libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant du café 24.
Nuit: casa Patio Hotel Boutique. 1 double matrimoniale.

JOUR 21 : SANTA CRUZ / AEROPORT VIRU VIRU - VOL INTERNATIONAL

Descriptif: Votre chauffeur se présente à Casa Patio pour vous conduire à l’aéroport de Viru Viru afin de prendre votre vol international.
Durée: Compter 40 à 50 mn selon la circulation entre l’hôtel et l’aéroport international de Viru Viru.
Déjeuner: libre.
Dîner et nuit: dans l’avion.