Voyage de Fernand de Magellan : le premier tour du monde

Fernand de Magellan et le premier tour du monde

Lors de cette fabuleuse navigation de trois ans, le marin portugais sera notamment le premier européen à découvrir la Patagonie australe.

Portrait de Magellan Bibliothèque Nationale du Portugal
																															

Né en 1480, Fernand de Magellan est un explorateur issu de la petite noblesse du Portugal. Très jeune, grâce à son père, il entre dans la cour de la reine Léonor pour y exercer le rôle de page. En 1505, Magellan embarque pour l’Inde où il participe à sa première expédition tenue par Francisco de Almeida, vice-roi des Indes portugaises. Ce dernier est remplacé par Alfonso de Albuquerque, avec qui Magellan effectue par la suite plusieurs expéditions militaires.

En 1509, les Portugais ouvrent leur route des épices et atteignent Malacca, en Malaisie. Magellan s’illustre lors de batailles et par la suite, est promu capitaine.

Le vaisseau Nao Victoria Punta Arenas
																  															  

De retour au Portugal en 1512, l’explorateur revient avec une idée en tête : continuer le chemin des épices jusqu’aux Moluques (actuelle Indonésie), projet auquel participera son nouvel ami Francisco Serrão. L’année suivante, Fernand de Magellan est envoyé au Maroc où il se bat contre les Maures. Il se blesse et vivra avec un handicap au genou toute sa vie. Une nouvelle fois accusé de commerce illégal par ses supérieurs, il se voit refuser sa réévaluation de pension par le roi Manuel Ier.

Goélette Ancud Ancud Musée Nao Victoria
																															

Selon Magellan, les limites de l’Asie ne sont pas clairement définies entre le royaume de l’Espagne et celui du Portugal. En effet, après la découverte des terres du Nouveau Monde par Christophe Colomb, le pape Alexandre VI décide de partager les terres  entre l’Espagne et le Portugal, pour éviter tout conflit. En 1494, la ligne de délimitation est redéfinie lors du traité de Tordesillas. Sous ce prétexte et suite à ses relations houleuses avec la royauté portugaise, Fernand de Magellan décide de soumettre son projet à l’Espagne, aidé par un cosmographe dénommé Ruy Faleiro. Le jeune roi d’Espagne, Charles Ier, accepte de financer le projet.

Détroit de Magellan cordillère de Darwin
																  															  

Pendant deux ans, ce voyage qui permettrait d’accéder à l’île des épices par l’ouest sera longuement et dûment préparé. C’est finalement en septembre 1519 que cinq navires quittent Séville pour faire le tour du monde. En décembre, l’Atlantique est traversé, le Brésil atteint. Cap vers le sud, Puerto San Julían en Patagonie argentine, où la flotte peine à trouver un passage vers l’ouest. En mars 1520, les marins décident alors de rester sur ces lieux qu’aucun européen n’avait encore découverts jusqu’ici.

Détroit de Magellan fort Bulnes
																															

Cependant Magellan fait face à des difficultés avec son équipage espagnol, qui se mutine. En utilisant parfois la force, il parvient à remettre de l’ordre et organise une descente plus au sud avec les quatre navires restant, le dernier s’étant échoué. C’est finalement le 1er novembre 1520 que le passage entre l’océan Atlantique et Pacifique est découvert par Fernand de Magellan. Le détroit portera le nom du navigateur. Vingt-sept jours de labeur ont été nécessaires pour accéder à l’océan Pacifique, dénommé ainsi par Magellan qui effectue une navigation facile et calme sur ces eaux, jusqu’à la découverte d’une nouvelle terre.

Détroit de Magellan parc Marin Francisco Coloane
																  															  

Le 16 mars 1521, les Philippines sont enfin découvertes. Le projet de Magellan de rejoindre l’Asie par l’ouest devient alors réalité. Il entreprend la conversion des locaux, dont le roi et la reine de Cebu qui ne sont pas récalcitrants. Aidé par Magellan, le roi Cebu tente de convertir toutes ses populations. Une île y reste malgré tout opposée, celle de Mactan. Accompagné d’une cinquantaine de ses hommes, Magellan attaque les insulaires qui sont puissants. Le navigateur est alors tué par une flèche empoisonnée. Les Moluques (Indonésie) seront atteintes en novembre de la même année, par la flotte du basque Juan Sebastián de Elcano, et seulement 18 hommes rentreront à Séville, le 6 septembre 1522. Le premier tour du monde à l’initiative de Fernand de Magellan s’achève après presque 3 ans de navigation.