Quand partir en Argentine : climat et saisons pour voyager en Argentine

Climat de l'Argentine par mois et par régions : les meilleures saisons pour voyager

climat argentine quand partir Saison par saison : L'Argentine se partage en 2 grandes saisons touristiques : - La période d’avril à novembre est favorable à la visite du nord, en général depuis les 5 provinces du nord-ouest jusqu’à Corrientes et Misiones au nord-est. L’hiver est en effet sec. Le soleil est prédominant. - La période d'octobre à avril est au contraire favorable au centre de l’Argentine avec Cordoba et Mendoza et à toute la Patagonie. Le printemps, de septembre à novembre et la première partie de l’automne, avec mars et avril, sont les moments où toute l’Argentine se visite. Ces mois offrent un bon compromis. Région par région : L’Argentine s’étire sur 3.450 kilomètres si l’on trace une ligne droite entre les 2 extrêmes Iguaçu et Ushuaia. Il faut y distinguer différentes zones climatiques. - Le nord se visite malgré tout pendant l’été austral, de décembre à février, avec toutefois davantage de risque d’averses et parfois d’orages. En outre, il y fait très chaud. Les plus visitées dans le Noroeste sont en réalité les moins pluvieuses. En conséquence, les parcours les plus classiques des hautes vallées du Noroeste argentin sont fréquentables toute l’année. D’une manière générale, dans les Andes, l’amplitude thermique est importante au cours d’une même journée. Il faut prévoir des matinées et soirées fraîches lors de vos étapes en altitude. On y distingue 4 zones principales : - les moyennes montagnes qui bordent la Bolivie à l’est de Salta. En été, cette zone est parfois touchée par des débordements de rivières et inondations. - les plaines et basses vallées agricoles. En été, le ciel est souvent couvert. Les averses sont fréquentes. - Les hautes vallées, comme celles des Calchaquies et de Humahuaca. La météo est déjà beaucoup plus sèche et favorable au voyage estival. - Enfin, l’Altiplano, l’une des zones les plus sèches de la planète. Toutefois les rares précipitations peuvent rendre impraticables certaines pistes. Pour l’Altiplano, mieux vaut en rester à la période allant d’avril à novembre. - La Patagonie australe est une région parfois austère avec son climat instable. Le vent fort et fréquent de cette région est célèbre. La période la plus favorable est donc l’été de décembre à février. Mais on donnera une note particulière aux mois de mars et d’avril car les couleurs extraordinaires de l’automne couvrent les montagnes. - La Péninsule de Valdés, située au nord-est de la Patagonie, a une densité d'animaux plus importante de septembre à mars. La seule attraction qui n’est plus possible à partir de mi-décembre est l’observation des baleines, puisque qu’elles commencent leur migration. Néanmoins, il est possible d'observer de nombreux éléphants de mer, lions marins, manchots de Magellan et oiseaux de mer, mais aussi une faune terrestre abondante, comme les guanacos, nandous, renards, maras et pichis. Voir le calendrier de la faune. Buenos Aires et toute la région « Litoral » jusqu’à Misiones sont chargées d’un air très humide, ce qui augmente la sensation de chaleur... ou de fraîcheur. - Pour un safari animalier combinant la faune des Esteros del Ibera et celle de la péninsule Valdès, la meilleure période va de septembre à novembre tant pour la densité et la variété de la faune, que pour la température clémente et la longueur des journées. Dans toutes les régions, apportez des lunettes de soleil anti-UV, un chapeau et une crème protectrice écran total. Pour choisir le moment le plus adapté à vos attentes, voir les guides par mois : janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembre, décembre