Peuples indigènes du Chaco, Argentine

Peuples indigènes du Chaco

De nombreuses tribus vivent dans le Chaco, néanmoins aujourd’hui menacées.

Chané région du Chaco Musée ethnographique Ambrosetti
																															

Des tribus aussi variées que les Chanés, les Chiriguanos, les Tapietes, les Pilagas, les Tobas ou Qoms et les Wichis se partagent les terres de la vaste zone baptisée Chaco, qui s’étend dans le nord-est de l’Argentine jusqu’au Paraguay. Aujourd’hui, elles sont menacées dans leur mode de vie traditionnel agricole par un grave déséquilibre de leur écosystème, mis en péril par une sécheresse de plus en plus mortifère, suite à de fortes pollutions et à la déforestation massive.

Ces peuples commencent à s’organiser pour obtenir la reconnaissance de leur savoir-faire unique comme patrimoine de l’humanité au même titre que la civilisation des colons qui les a ignorés et éclipsés pendant des siècles.

Parure Chiriguano Chaco
																  															  

Le travail ethnologique du photographe Palavecino, visible au Musée Ambrosetti de Buenos Aires, permet de découvrir la vie quotidienne de ces indigènes du Grand Chaco entre les années 1927 et 1949. Certains clichés révèlent aussi les processus d’assujettissements auxquels ils furent soumis, notamment par les missions d’évangélisations souvent forcées, et l’esclavage dans les plantations de canne à sucre.

Les émissions intitulées Pueblos Originarios sur la chaîne institutionnelle argentine Canal Encuentro sont très éclairantes à cet égard.