Architecture de Buenos Aires, Argentine: le style Art Déco

Architecture de Buenos Aires, Argentine: le style Art Déco

le style Art Déco

Kavannagh building
																															

Le mot « Art déco » est né dans les années 1960, pour désigner le style qui triompha à Paris en 1925 lors de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes.

Il apparaît à Buenos Aires dans la seconde moitié des années 20. La capitale argentine possède dans chacun de ses quartiers un intéressant catalogue d’immeubles de style Art déco de très bonne qualité.

Ce mouvement a succédé à celui de l’Art Nouveau lorsqu’on commença à s’en lasser.

Il provoqua un changement qui, sans arrêter de s’inspirer de la fleur, s’orienta vers des lignes simples, rectilignes, des formes droites, des structures orthogonales de l’architecture en béton armé. Se prêtant à toutes les formes, ce matériau devint d’utilisation courante.

La tendance moderne de ce style, dite « fonctionnelle », recherche une production industrielle pour une clientèle de masse.

Les monuments sont de très bonne qualité avec des formes d’une grande simplicité, l’objectif étant de faire passer l’utilitaire avant l’aspect décoratif.

NOTRE SÉLECTION DE MONUMENTS DE STYLE ART DÉCO À BUENOS AIRES

																	  																  

1. Immeuble Kavanagh - Rue Florida 1065

Cette tour, inaugurée en 1936, a été le premier gratte-ciel de Buenos Aires. En béton armé, elle couvre une superficie de 2.400 m² et s’élève à 120 m de hauteur. Comptant 33 étages, 113 appartements, 13 ascenseurs, 5 entrées indépendantes, 5 escaliers et un parking, ce bâtiment est à l’époque totalement inédit. Curieusement, l’immeuble ne possède pas d’interphone, chaque visiteur doit donc s’annoncer à la réception qui se charge d’appeler les appartements.
De style Art Déco, il est constitué d’un bloc central auquel s’adossent quatre autres parties plus petites. Grâce à sa forme en escalier, quelques-unes des unités se prolongent en formant de grands balcons-terrasses, qui offrent une vue magnifique de la ville. La construction a reçu le Prix municipal de la meilleure façade et est classée Monument historique national depuis 1999.

2. Tour Mihanovich, actuel hôtel Sofitel - Rue Arroyo 841

L’actuelle tour de l’Hôtel Sofitel de la rue Arroyo était auparavant un immeuble résidentiel portant le nom de son premier propriétaire, Nicolás Mihanovich. Il appartient désormais au groupe Sofitel, qui l’a racheté il y a cinq ans.

L’objectif de Mihanovich était de construire l’immeuble le plus haut de Buenos Aires pour voir ses bateaux quitter le port. Bien que ses constructeurs aient voulu qu’il mesure 95 m, cette hauteur fut considérée comme trop dangereuse pour l’époque et ramenée à 80 m. La tour présente une combinaison parfaite entre le style français et l’Art Déco.