Musée Xul Solar Buenos Aires

Musée Xul Solar

Xul Solar, l’un des artistes argentins les plus excentriques et originaux, occupa une partie de cet édifice centenaire jusqu’à sa mort en 1963. Le musée présente ses oeuvres au style unique, aquarelles et sculptures notamment, fortement influencées par l’ésotérisme.

Peinture Xul Solar 1923
																															

Alejandro Schulz Solari, connu sous le nom de Xul Solar est une personnalité captivante, qui chercha toute sa vie, en déployant des trésors d’inventivité, à atteindre une harmonie universelle. Artiste érudit s’il en est, versé en religion comme en philosophie, il resta un chercheur infatigable toute sa vie durant, à l’affut de nouvelles manières de transmettre et interpréter le monde. Il tissa des liens avec les artistes d’avant-garde Oliverio Girondo et Macedonio Fernández, mais surtout une amitié puissante avec Jorge Luis Borges.

Peinture de Xul Solar, 1948, Argentine
																  															  

Son passage par la faculté d’architecture lui laissa un sens aigu des structures et des formes géométriques. En 1916, déjà habile aquarelliste, il partit perfectionner son art en Europe. Il apprit à peindre à l’huile avec Pettoruti en Italie, et connut le succès à peine 4 ans après avec sa première exposition qui mêlait les influences de l’expressionnisme et du fauvisme.

Une des quêtes inlassables de Xul Solar était de retourner au pan-mundo (monde total), tel qu’il était avant les problèmes de communications qui ont suivi la formation de langues différentes après la Tour de Babel. Il créa de nouvelles langues comme le neocriollo, mélange d’espagnol et portugais, ainsi qu’une pan-lingua (langue totale) adaptée au monde global. Son pan-juego (jeu total) était une sorte d’immense jeu d’échecs sur un clavier de piano, ce qui permettait de lier les sons émis avec des théories d’astrologie.

																															

Chacune de ses œuvres décline son univers si particulier qu’il possède des clés de lectures variables à l’infini. Ses peintures tissent ensemble des symboles religieux chrétiens, juifs et musulmans avec des yeux, des serpents, des étoiles, des drapeaux, des coupoles, des dragons et toute une infinité de signes de son univers propre.

Horaires : mardi à vendredi de 12h à 20h, samedi de 12h à 19h.
Adresse : Laprida 1212 / Téléphone : 4824 3302.