L’Argentine en août

Avec ses 3.450 kilomètres de long, l’Argentine propose des paysages et des expériences uniques à chaque période de l’année. Il faut juste s’assurer de bien choisir son moment selon sa destination rêvée, entre les chutes d’Iguaçu et le bout du monde à Ushuaia, les montagnes colorées de la Cordillère andine et les glaciers de la Patagonie. Les conseils de notre équipe.

En août, l’Argentine sort de l’hiver austral. La Patagonie est encore assez peu accessible pour le trekking, avec des températures rigoureuses et des chutes de neige qui rendent impraticables certaines routes de montagne.
C’est par contre encore le moment de profiter des pistes de ski argentines, dans les stations de sports d’hiver de Chapelco à San Martin de los Andes, de Cerro Catedral à San Carlos de Bariloche, de Cerro Castor à Ushuaia ou de Las Leñas à Mendoza.

La 1ère semaine d’août rend hommage à la Pachamama. Depuis 20 ans, San Antonio de los Cobres, joli village traditionnel de la province de Salta, organise une fête qui attire nombreux d’habitants de l’altiplano. Tout commence par la purification des maisons, vêtements et véhicules en diffusant de la fumée, selon le rituel andin immémorial.
On dépose ensuite des aliments, boissons, feuilles de coca et cigarettes dans une sorte de puits pour en faire offrande à la terre mère. Le cacique de la comunidad kolla, chef indigène local, lance des litanies qui mêlent les prières catholiques en langue espagnole et des voeux quechuas, accompagné des danses et chants folkloriques ainsi que de nouveaux rituels d’offrande.

Le 17 août, l’Argentine célèbre l’anniversaire du décès de José de San Martin, mort à Boulogne sur mer en 1850. Il est reconnu comme le Libertador, père de la patrie argentine. Il est particulièrement fêté à Mendoza, où il a siégé comme gouverneur de la province du Cuyo.
Il y a formé l’armée des Andes avec laquelle il contribué à l’indépendance chilienne par ses victoires de Chacabuco et Maipú au terme de son épique traversée des Andes. A la tête d’une flotte chilienne, il a ensuite proclamé la république péruvienne en 1821, avant de passer la main à Simón Bolívar en 1822 lors de l’entrevue de Guayaquil.

Le Mondial de Tango réunit des danseurs du monde entier à Buenos aires pour l’élection du meilleur couple dans les catégories tango de salon et tango de scène. En même temps, le Festival de Tango permet d’écouter les plus grands interprètes de ce genre musical où vit l’identité de la capitale argentine.

Une course de chiens de traîneau a lieu chaque année à Ushuaia depuis 1997. C’est la seule de ce genre en Amérique Latine. Elle relie des centres hivernaux de la vallée de Tierra Mayor à travers bois de lengas et glaciers. C’est l’occasion de parcourir les étendues vierges et glaciales de la Terre de Feu et des îles de l’Antarctique.