Le pèlerinage de Luján, Argentine

Le pèlerinage de Luján

Chaque année, plus d’un million de pèlerins se donnent rendez-vous début octobre, pour une marche entre Buenos Aires et la petite ville de Luján, à 60 km.

Basilique de Lujan, Buenos Aires
																															

Situé à l’ouest de Buenos Aires, Luján est devenu au fil des siècles le plus haut lieu argentin du catholicisme, et l’un des plus importants du continent, accueillant des millions de pèlerins tous les ans.

Luján fut fondée de manière officielle en 1755 avec la création du Cabildo, mais sa création débuta au siècle précédent. L’histoire veut qu’en 1630, un convoi transportant des statues religieuses fasse halte près du Río Luján. Ne pouvant repartir le matin suivant, on en déduisit que la statuette en terre cuite de la Vierge Marie que l’on transportait souhaitait rester en ce lieu.

Les années passant elle devint rapidement célèbre et fait depuis, l’objet d’un culte important. En 1930, Notre Dame de Luján fut déclarée Sainte patronne de l’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay, et ce qui était un simple temple devint une basilique.

Danses locales, pélerinage Lujan. Crédits Municipalidad de Luján
																  															  

Œuvre de l’architecte français Ulderico Courtois et achevée en 1937, celle-ci est aujourd’hui indissociable de la ville de Luján. De style néo-gothique, elle est remarquable à tout point de vue. En effet, sa hauteur imposante, 106 m, domine toute la région et l’on est vite impressionné par la qualité de sa construction : marches de marbre blanc importé de Carrare à l’entrée, portes en bronze, flèches en cuivre sur le toit…

Deux moments de l’année sont particulièrement forts à Luján. Le 8 décembre tout d’abord, avec la fête de l’Immaculée Conception qui donne lieu à un pèlerinage particulier.

Ostensions pélerinage de Lujan. Crédits Facebook Municipalidad de Luján
																															

Le premier samedi d’octobre surtout, lorsque des centaines de milliers d’Argentins et d’étrangers partent du sanctuaire de San Cayetano à Buenos Aires pour relier la ville de Luján. En quelques chiffres, ce sont plus d’un million de personnes qui parcourent près de 60 km à pied, soit environ seize heures de marche, pour se recueillir auprès de la Vierge de Luján, située à l’intérieur de la Basilique.

Une opportunité exceptionnelle de rencontrer de plus près la population argentine et découvrir sa ferveur religieuse, toujours d’actualité.