L'Argentine en chiffres : un pays plein de ressources

L’Argentine en chiffres

Un pays plein de ressources

Indicateurs économiques : croissance, inflation, chômage…

3e puissance économique d’Amérique latine, l’Argentine suit le Brésil et le Mexique. La croissance économique argentine, soutenue de 2003 à 2011 (7,5% par an), a ralenti brusquement en 2012 (1,5%), avant d’entrer en récession fin 2014.
Taux de croissance PIB  : 0,5 % (2014)
PIB : 536 milliards de dollars (2015)
PIB par habitant : 12.509 USD dollars (2014)

Une moitié de la population est sous-payée ou employée sans être déclarée. La pauvreté touche 1/3 des Argentins d’après les statistiques nationales.
Inflation : autour de 30% (2014)
Dette publique : 43% du PIB (2014)
Taux de change :  15 pesos pour 1 dollar (2016)
Taux de chômage : 7,7% (2014)
Travail informel (au noir) : 41,6% de l’emploi total
Taux de pauvreté : 30%  de la population (2014)
Taux d’indigence : 12% de la population (2014)

Principales ressources : viande, vin, céréales, tourisme, automobile…

Avec son immense territoire disponible pour la culture et l’élevage, l’Argentine continue à être un important pays agro-exportateur. L’industrie a beaucoup baissé depuis les années 1980 et c’est aujourd’hui le secteur des services qui contribue pour la plus grande part à la richesse nationale.
Part de l’agriculture dans le PIB : 8,3% (en 2014)
Part de l’industrie dans le PIB : 28,8%  (en 2014)
Part des services dans le PIB : 62,9%  (en 2014)
Exportations : 14,8%  du PIB (en 2014)
Importations : 14,5%  du PIB (en 2014)
Viande argentine : 3e producteur mondial de bœuf
Vins argentins : 5e producteur mondial et 9e exportateur
Soja : 1er produit d’exportation, 3e producteur mondial
Maïs : 5e producteur mondial
Tourisme en Argentine : 2,4 millions de touristes étrangers en 2014. L’industrie touristique génère 2,6 milliards de dollars de revenus, ce qui en fait l’une des principales activités du pays.
Autres points forts : industrie automobile, industrie chimique et pétrochimique, industrie alimentaire, sidérurgie, ressources minières, etc.

Un indicateur de développement humain élevé

L’indicateur de développement humain (IDH), créé par l’ONU en 1990, est un indice qui tient non seulement compte des grands indicateurs économiques d’un pays mais mesure également la qualité de vie des populations par l’accès aux soins, à l’éducation et le niveau de vie. L’Argentine est à la 40e place (PNUD 2014) dans le groupe des 63 pays à développement humain élevé . C’est l’IDH le plus élevé d’Amérique latine.

Nombre d’habitants : 41,09 millions  (2014)
Espérance de vie : 77,7 ans (2015)
Taux de fécondité : 2,23 naissances par femme  (2015)
Population de moins de 15 ans : 24,9% (2014)
Taux de croissance démographique : 0,93%  (2015)

Population urbaine : 92% (2014)
Taux de scolarisation dans le primaire : 99% (2008/12)
Taux d’alphabétisation : 97,4% (2008/12)

Dépenses publiques d’éducation : 5,8% du PIB (2010)
Dépenses publiques de santé : 8,1% du PIB (2011)
Accès à Internet : 2,7 millions de foyers (en 2006, +19,8%)
Indice de Gini mesurant l’inégalité des revenus : 52,8 (2004), sur une échelle de 0 représentant une égalité parfaite à 100 représentant l’inégalité absolue (France : 32,7)
Activité économique des femmes : 52,2% (France : 48,2%)

Sources : Institut des statistiques Indec, ministère de l’Économie, Banque centrale, ONU