Faune aviaire : les oiseaux de l'Altiplano, Argentine

Faune aviaire : les oiseaux de l’Altiplano

L’Altiplano, situé au Nord-ouest de l’Argentine est le refuge de plusieurs espèces d’oiseaux.

Voir notre carte de la faune aviaire en Argentine

Flamant de James, Flamenco de James ou Parina chica (Phoenicopterus jamesi)

Le flamant de James est un petit flamant rose pâle qui vit sur les hauts plateaux des Andes, au Pérou, au Chili, en Bolivie et en Argentine. Sa couleur orange rose vient des crustacés dont il se nourrit, et n’apparait que chez l’adulte. Son cou et son dos sont striés de carmin. Il a les pattes rouge brique et le bec jaune vif et noir.

Flamant du Chili, Chilean flamingo (Phoenicopterus chilensis)

Le flamant du Chili est le plus petit et le plus pâle des flamants. Ses ailes sont roses avec le bout noir. Il a un bec est noir courbé vers le bas, muni d’une langue dont les poils et lamelles filtrent les petits aliments présents dans l’eau. Il vit sur le littoral marin du Brésil, Uruguay ou aux Iles Malouines. Il apprécie aussi les lacs d’altitude des Andes, au Pérou, Chili, Argentine et Bolivie. Il sait aussi bien nager que voler sur de longues distances pour migrer.

Flamant des Andes, Flamenco andino ou Parihuana (Phoenicoparrus andinus)

Le flamant des Andes est plus grand, rose pâle avec du noir dans les ailes. La tête, le cou et le haut de la poitrine sont rose rougeâtre. C’est le seul flamand à avoir les pattes et les doigts jaunes. Il vit au bord des lacs salés d’altitude, dans les Andes au Pérou, en Bolivie jusqu’au nord du Chili et au nord-ouest de l’Argentine. Il filtre l’eau avec son bec pour se nourrir des fines particules d’algues. Il vole en formation en V lors de sa migration. Il se reproduit en colonies de plusieurs milliers. Son nid est un monticule de boue bâti dans l’eau peu profonde. Les poussins reconnaissent leurs parents à la voix. Ses parades rituelles sont accompagnées de petits cris.

Ouette des Andes, Cauquén guayata ou huachua (Chloephaga melanoptera)

L’ouette des Andes est une oie blanche avec la queue et le scapulaire noire. Son tout petit bec, son anneau orbital et ses pattes sont roses. Elle vit en couple au bord des lacs de montagne, à plus de 3000 m d’altitude sur les hauts plateaux des Andes, au Pérou, en Bolivie, au Chili et en Argentine. En hiver, elle descend dans les vallées et les plaines de la puna. Elle nage mal et a un vol lourd. Le nid est un creux gratté dans la terre dans une crevasse de rocher. Elle se nourrit d’herbes, de graines et de plantes aquatiques.

Sarcelle de la puna, Pato puna ou Cerceta de la puna (Anas puna)

La sarcelle de la Puna est aisément reconnaissable à son bec tout bleu, contrairement à la sarcelle versicolore qui y mêle un peu de jaune. Elle a le sommet de la tête noir, les joues roses et la femelle a les flancs plus foncés. Elle vit entre Chili, Pérou, Bolivie et nord de l’Argentine, au bord des lacs d’eau douce des hauts plateaux entre 3000 et 5000 m d’altitude. Elle se nourrit de blé, graines, plantes aquatiques, insectes et petits vertébrés aquatiques.