Palais de Glaces, Buenos Aires

Palais de Glaces de Buenos Aires

Tout près du Musée des Beaux Arts et en face du Centre Culturel Recoleta, le Palais de Glace offre des expositions temporaires hétéroclites, autour de l’architecture, de la photographie ou de la peinture, souvent sur des sujets très actuels.

Le Palais de Glace fut construit en 1910 par José R. Rey et Besadre pour abriter une patinoire de 21 mètres de diamètres et un club sélect de la classe supérieure argentine de la belle époque. Sur le modèle du Palais des Glaces de Paris, la piste de patinage centrale recevait la lumière naturelle par une grande coupole, toujours visible. En 1912, le baron Antonio De Marchi organisa au Palais de Glace une fête splendide avec l’orchestre de tango de Genaro Espósito et le danseur Enrique Saborido, ce qui marqua l’entrée du tango dans les classes supérieures de la capitale argentine, qui l’avait jusque là boudé comme danse vilement populaire cantonnée aux bordels.

palais de glace recoleta
																  															  

Dès 1915, la piste de patinage fut remplacée par une salle de bal, fréquentée par les meilleurs musiciens de tango de l’époque ; Francisco Canaro, Roberto Firpo, Enrique Delfino et Juan Carlos Cobián. L’ambiance y était tellement enfiévrée qu’en décembre 1915, Carlos Gardel y reçut un coup de feu au poumon suite à une échauffourée de fêtards.

En 1931, l’architecte Alejandro Bustillo dirigea des travaux qui respectèrent les coupoles d’origines du Palais de Glace, tout en les aménageant en salles d’exposition.

Décoré en 1934 par les fresques d’Alfredo Guido, le palais abrita une annexe des studios de Canal 7 de 1954 à 1960. Depuis, il accueille des expositions temporaires depuis 1960. La collection permanente de ce palais national des arts compte plus de 1000 œuvres. Chaque année, les collections s’enrichissent des 16 prix du Salon national des arts plastiques qui s’y organise depuis 1932, suite à la destruction du pavillon argentin qui l’accueillait depuis 1911 Plaza San Martín.

palacio de hierro buenos aires
																  															  

Les 8 disciplines admises au salon sont : peinture, sculpture, gravure, dessin, photographie, céramique, textile et installations. Un autre rendez vous annuel incontournable est l’exposition de photojournalisme argentin qui fête son 25e anniversaire en 2014. Kino Palais rend accessible au plus grand nombre des œuvres qui ont marqué l’histoire du cinéma international, ainsi que des films plus expérimentaux, ou d’art et d’essai.

Il est conseillé de se renseigner sur les expositions avant de s’y rendre. À noter, la splendide coupole au second étage.

Adresse : Posadas 1725 ou Avenida del Libertador 1248.
Horaires : du mardi au vendredi de 12h à 20h, weekend de 10h à 20h.