Carnet de voyage en Argentine : plus qu’un rêve… Une réalité !

Plus qu’un rêve… Une réalité !

Plus qu’un rêve… Une réalité !
4 5 1 1

En octobre 2010, nous avons enfin réalisé un rêve : découvrir l’Argentine.

C’est un pays fabuleux, magique et particulièrement chaleureux. Nous avons été marqués par lagentillesse et l’accueil des Argentins à chacune de nos étapes.
Un vrai bonheur ! Ce rêve n’aurait jamais été aussi merveilleux sans la bienveillance d’Argentina Excepción.
Ils ont su répondre parfaitement à nos attentes et nous composer un voyage sur mesure à la hauteur de nos attentes et de nos espérances.

Arrivée et visite de Buenos Aires : quartiers de Puerto Madero, Palermo, San Telmo et de La Boca. Une très belle ville qui rappelle cependant beaucoup les grandes capitales européennes, notamment Madrid et Paris. Petit coup de cœur pour le quartier de la Boca qui se détache par ses couleurs et ses airs de tango.

Une baleine près de la péninsule Valdés

Recommandation : manger un bife de lomo au restaurant « La Cabrera », dans le quartier Palermo. C’est juste excellentissime.

Départ vers la Patagonie… Premier stop à Puerto Piramides pour admirer les baleines australes.

Des mammifères marins paisibles et majestueux. Nous avons fait une première excursion à notre arrivée en fin d’après-midi puis nous en avons refait une seconde le lendemain très tôt. Exceptionnel !

En route vers la Peninsula Valdés et la découverte des pingouins, éléphants et lions de mer.
Cette estancia est magique ! Le guide, fils du propriétaire, est à votre entière disposition pour vous faire découvrir une nature comme vous ne l’aurez sans doute jamais vu. L’ensemble du personnel de l’estancia est adorable. C’est un véritable havre de paix !

Un amarillo

Grande réussite de ce séjour : la photo de l’amarillo.
J’ai parlé de la photo de ce petit animal sur la brochure d’Argentina Excepción à Juan, le guide animalier. Il a cherché cet animal et finalement nous a indiqué sa présence en nous précisant que jamais nous ne pourrions l’approcher. Nous avons pourtant réussi et nous avons tiré cette photo. Grâce au vent contraire, il ne nous a pas senti venir. Grande satisfaction et rigolade ce jour là !

Nous continuons notre route… Avant de repartir plus vers le sud, nous faisons une halte à la Casona del Rio.
Nous avons passé une soirée fabuleuse. Le temps d’une soirée, nous avons eu l’impression d’être reçus chez nos grands parents adoptifs. Des hôtes d’une gentillesse incroyable. Nous avons passé une soirée à rire et échanger sur nos vies respectives. Très bon moment de complicité et de partage.

Devant le Perito Moreno

Troisième stop. Arrivée à El Calafate. Nous récupérons notre véhicule et nous filons directement vers le Perito Moreno.

Nous avons juste eu le temps d’arriver pour embarquer. Nous avons fait le trekking sur le glacier. Extraordinaire. Ce qui nous a le plus marqué ? Sans doute les différentes nuances de ce bleu profond et si particulier au glacier. Le lendemain nous avons complété cette sortie par une excursion de 7H en bateau entre les glaciers. Magnifique.

Seul bémol à ce séjour à El Calafate : la visite de l’estancia Nibeko Aipe.
La ballade à cheval nous a beaucoup plus mais nous avons eu l’impression d’être dans une usine à touristes. Nous avons été déçus par l’accueil et l’ambiance générale.
Manque d’authenticité par rapport aux autres estancias.
Je ne recommanderai pas cette visite.

Des guanacos dans le parc Torres del Paine

Nous reprenons la route vers le Chili. Quatrième stop : Torres del Paine.

La visite du parc est fantastique. Beaucoup de couleurs et de vie végétale et animale. L’estancia où nous avons dormi était fantastique. A notre arrivée une jeune chilienne nous a fait une visite guidée très intéressante et nous a rejoints le soir pour partager le dessert et discuter.

Dernière étape et dernier stop du voyage : Iguazú… ou le Paradis terrestre !

Dernière étape et dernier stop du voyage : Iguazú… ou le Paradis terrestre !

Changement radical d’ambiance et de climat. Le premier jour, nous sommes allés côté brésilien pour nous approcher au plus près de la « Garganta del diablo ». La visite est courte (3h) mais impressionnante.

Le lendemain, côté argentin, nous avons profité davantage avec une visite de 6h. Des chutes et des cascades d’eau à perte de vue, une végétation tropicale dense et impressionnante, des paysages fabuleux à vous couper le souffle. Merveilleux !

En résumé, un voyage fantastique ! Nous attendons avec patience de pouvoir repartir pour visiter une autre facette de ce beau pays. Bien entendu avec Argentina Excepcion !

Fabienne Cabrera et Gabriel Soriano