Patagonie : la forêt immergée du lac Traful

Ce lac situé dans la province de Neuquén cache un véritable trésor naturel.

En plein cœur de la Patagonie des lacs argentine, Villa Traful est un village de quelques centaines d’habitants, situé dans un cadre somptueux. La région abrite en effet lacs, volcans et forêts en pleine cordillère des Andes.

Parmi celles-ci, il en est une qui est sans doutes moins connue, et pour cause : ses racines de se trouvent sous les eaux cristallines du lac Traful, en plein cœur du parc national Nahuel Huapi.

C’est en atteignant la rive opposée à Villa Traful que la partie émergée de ces nombreux cyprès apparaît, au-dessus de la surface de l’eau. On aperçoit ainsi les troncs sans branches et quasiment blancs, déteints par l’action conjointe de l’eau et du soleil. Et sous l’eau, ces énormes troncs et leurs branches principales offrent une vision plus que surprenante.

lac lacar plage yuco

Ces spécimens se trouvaient sur le flanc du Cerro Bayo, également appelé Alto Mahuida, lorsque dans les années 1960, un tremblement de terre provoqua un éboulement qui arracha tout sur son passage, déposant les arbres au fond du lac. Les troncs ont ainsi perdu leur robe extérieure et semblent depuis lors être pétrifiés.

Aujourd’hui, malgré les quinze mètres de profondeur, la transparence et la quiétude des eaux du lac permettent de les apercevoir. Un mystère de la nature et une promenade immanquable pour les amateurs de plongée sous-marine. En effet, une luminosité merveilleuse, spécialement à la mi-journée, permet de s’immerger jusqu’aux racines mêmes des arbres.

En prolongeant la balade et en se dirigeant vers les falaises érodées qui forment la côte nord du lac, on peut apercevoir d’énormes rochers qui laissent apparaître des fissures et des grottes, dont l’une abrite une statue de la vierge Stella Maris, patronne des pêcheurs et des marins. On s’aperçoit également que de nouveaux cyprès sont venus remplacés ceux qui sont désormais sous l’eau.

Depuis ce lac, il est possible d’admirer les cerros Pico Traful s’élevant à 2400 m d’altitude, ainsi que les hauteurs de la cordillère chilienne, ou les cerros Negro et El Monje. Un lac libre de contamination et l’un des rares de Patagonie offrant encore une eau potable, particulièrement pure.

Le lac Traful, qui donne sa source au fleuve du même nom, est également l’un des lieux préférés des amateurs de pêche de la région, notamment grâce aux saumons qu’il renferme. Reconnu comme étant l’un des meilleurs spots de la région du « Corridor des Lacs », le lac Traful héberge également la truite arc-en-ciel, des espèces de salmo trutta ou l’omble de fontaine.

Une destination à ne surtout pas manquer si vous êtes de passage par la région des lacs en Patagonie.