Observer le ciel austral en Argentine : à la recherche de la Croix du Sud

Observation des étoiles en Argentine

A la recherche de la Croix du Sud, de Canopus ou encore des nuages de Magellan.

La voie lactée
																															

Observer le ciel, les étoiles et les astres demande beaucoup de patience et aussi un apprentissage minimum de l’alphabet astral, la carte du ciel. Une fois que l’on connaît sa géographie, on peut commencer à repérer les étoiles, les planètes, certaines nébuleuses et mêmes des galaxies. Deuxième condition: un ciel pur et dégagé des lumières artificielles.

Jupiter
																  															  

L’hémisphère Sud se caractérise par une grande visibilité des constellations (il y en a 88 au total). Cela tombe bien, l’Argentine a un territoire suffisamment grand et vierge pour observer en toute tranquillité et dans les meilleures conditions. Les objets célestes sont aussi inversés par rapport au Nord, et il ne faut pas oublier de retourner la carte si elle a été éditée au Nord. Bien sûr, les constellations les plus septentrionales, comme la Grande Ourse, sont invisibles.

C’est Canopus et la Croix du Sud qui servent de repères pour le pôle Sud dans le ciel austral, mais cette dernière, la plus petite des constellations, n’est pas visible toute l’année. D’autres constellations typiquement australes sont le Poisson austral, Eridan, la Carène, le Paon, la Dorade, l’Horloge, le Phénix… On peut aussi facilement observer les Nuages de Magellan, des galaxies mineures proches de la Voie lactée.

La Croix du Sud
																  															  

A l’œil, on peut voir les objets célestes les plus brillants, c’est-à-dire quand même la Voie lactée, des constellations, les planètes Mercure, Vénus, Mars ou Jupiter, la Lune, les étoiles filantes. Avec des jumelles, on a accès à certains amas d’étoiles ou certaines nébuleuses, aux satellites de Jupiter, à Uranus… A condition de bien se repérer dans le ciel, on peut utiliser un petit télescope pour accéder à plus de détails, à Neptune et à Pluton.

Les amateurs qui visitent les superbes régions du parc El Leoncito, dans la province de San Juan, ou de Córdoba pourront faire une halte aux observatoires, ouverts au public, ou simplement admirer le ciel austral à l’œil nu, à la nuit tombée.