Faune terrestre en Argentine : les prédateurs

Prédateurs en Argentine

Les félins et reptiles d’Argentine.

Voir notre carte de la faune terrestre en Argentine

Margay ou Chat-tigre, Gato tigre, maracayá, margay (Leopardus wiedii, ex Felis wiedii)

Le margay est un petit félin de 50 cm à 1 m présent dans les broussailles d’Amérique Latine. Cette sorte de chat vit surtout dans les arbres et se nourrit principalement d’oiseaux et de lézards. Son pelage brun et jaune porte des marques plus foncées sur le dos et les flancs et des anneaux sur la queue. Il est braconné pour sa belle fourrure et par le trafic d’animal de compagnie exotique.

Ocelot, Ocelote (Leopardus pardalis)

L’ocelot est un gros chat sauvage moucheté de 1 m maximum avec la queue. Il chasse de préférence la nuit: petits mammifères, oiseaux et lézards. On le trouve notamment dans la forêt des Yungas et à Esteros del Iberá.

Jaguar, Jaguar, yaguar o yaguareté (Panthera onca )

Ce beau félin tacheté, le plus grand d’Amérique (entre 1,10 et 1,90 m), est aujourd’hui une espèce menacée. Il occupait autrefois un territoire qui allait jusqu’à la Patagonie mais sa population s’est considérablement réduite, et on ne le trouve plus que dans les forêts et les zones marécageuses de Salta, Misiones et Formosa, où il est le plus redoutable prédateur avec le caïman. Le yaguareté, une espèce plus petite et en voie d’extinction, est protégée dans les parcs El Baritú, El Calilegua et Yabotí.

Puma ou Cougar, Puma (Puma concolor)

Ce félin au pelage roux vit en solitaire, évitant l’homme qui le chasse: en Argentine, il a disparu des provinces de la pampa humide et des côtes. Le puma a une tête ronde relativement petite et mesure jusqu’à 2,30 m avec sa longue queue, les plus gros spécimens se trouvant en Patagonie. Il s’adapte bien à tous les climats, et on le rencontre aussi bien dans la haute cordillère que dans les régions tropicales.

Ours à lunettes, Oso de anteojos (Tremarctos ornatus)

Il s’agit de la seule espèce d’ours d’Amérique du Sud et de la plus menacée. En Argentine, l’ours à lunettes vit dans la forêt pluviale andine des Yungas, dans les parcs du Nord-Ouest. Son nom vient des taches blanches ou jaunâtres autour de ses yeux et il est presque herbivore, comme le panda. Le mâle mesure 1,50 m pour 140 kg.

Loup à crinière, Aguará guazú, ()Chrysocyon brachyurus)

Le loup à crinière tient plus du renard que du loup commun. Il mesure 1m30 et peut peser 20 à 25 kg. Il tient son nom de sa longue toison noire sur le cou et les épaules. Roux, il a le bout des pattes noir, tout comme son museau et sa crinière. Son menton, ses oreilles et le bout de sa queue sont blancs. Ses longues pattes fines lui permettent de se déplacer avec aisance dans les hautes herbes des prairies et broussailles où il chasse le plus souvent seul de nuit, avant de rejoindre sa meute. C’est une espèce menacée, dont il ne reste qu’environ 2000 spécimens sauvages au sud du Brésil, du Paraguay et de la Bolivie, ainsi qu’au nord de l’Argentine. Il se nourrit à moitié de fruits, et à moitié de petits rongeurs, oiseaux et parfois poissons ou insectes. Ce n’est donc pas un redoutable prédateur, et il a longtemps été victime des chasseurs à cause d’une réputation trompeuse.

Serpents, Serpientes (Serpentes)

Plusieurs espèces de reptiles ont trouvé refuge dans la grande zone humide des Esteros del Iberá: l’anaconda, le crotale cascabelle, la vipère Bothrops, le serpent corail, le cobra d’eau.

Tégu commun, teiú-branco (Tupinambis teguixin)

Le tégu commun peut atteindre plus d’1 mètre de long, mais reste plus petit que le tégu noir et blanc. Jeune, il se nourrit surtout de fruits, et d’insectes, mais à l’âge adulte, il peut aussi manger poissons, petits rongeurs et oiseaux. Il a une croissance très rapide et peut vite avaler plus d’une demi-douzaine d’œufs et rats par semaine.

Caiman yacare, Caïman yacare (Caiman yacare)

Longtemps chassé pour sa peau, ce reptile de la famille des caïmans est aujourd’hui protégé et abonde dans les régions humides du Nord de l’Argentine. Deux espèces sont communes à Esteros del Iberá : le jacaré noir et le jacaré overo (caïman à museau large).