Parcs naturels de la région Litoral, Argentine (Misiones...)

Parcs du Littoral, Argentine

Misiones, Corrientes, Entre Ríos et Santa Fe

Parc national Iguazú (Misiones)

Le parc national Iguazú a été créé dès 1934 sur 67 000 hectares et inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1984. La chute en demi-cercle, à cheval sur la frontière argentino-brésilienne, est l’une des plus spectaculaires du monde. La forêt subtropicale qui l’entoure est le refuge de tapirs, jaguars, ocelots et de 2 000 espèces de plantes. L’exceptionnelle beauté des chutes d’Iguazú en font le site le plus visité de l’Argentine.

Réserve de biosphère de Yabotí (Misiones)

La réserve de Yabotí, qui couvre 223 000 hectares, est un projet de conservation à la fois de l’Unesco et de la province de Misiones. Il vise à préserver la richesse de cette forêt qui abrite de nombreuses espèces, dont le yaguareté, déclaré monument naturel national, et à intégrer les communautés guaranies qui l’habitent à son développement durable. La réserve inclut les chutes Moconá et le parc provincial Esmeralda.

Parc national Mburucuyá (Corrientes)

Le parc a été créé grâce à une donation privée d’un territoire de 17 000 hectares représentatif de la zone humide de la province de Corrientes, avec un écosystème remarquablement préservé. Il s’agit d’un véritable sanctuaire pour la flore et la faune locales, comme l’arbre quebracho, le capybara ou le cerf des marais. La biodiversité est la même que dans la réserve Esteros del Iberá.

Réserve provinciale Esteros del Iberá (Corrientes)

Cette zone marécageuse est la plus grande du continent avec le Pantanal brésilien et riche d’une biodiversité exceptionnelle. Elle est protégée par la province, qui l’a inscrite comme réserve en 1983, par la convention de Ramsar, traité international pour la conservation et l’utilisation durable des zones humides, et par des ONG. Parsemé de lacs et cours d’eau dans un climat subtropical, Esteros del Iberá abrite plus de 4000 espèces de flore et faune, soit environ 30% du patrimoine écologique argentin.

Parc national El Palmar (Entre Ríos)

Le parc national El Palmar (8 500 hectares) a été créé en 1965 pour conserver un secteur représentatif des palmiers yatay, au bord du fleuve Uruguay. Les palmeraies yatay, espèce endémique, ont considérablement réduit dans les provinces de Sante Fe et Corrientes en raison de l’élevage extensif.

Parc national Pre-delta (Entre Ríos)

Le riche écosystème du delta du Paraná est protégé par le parc national Pre-delta, créé en 1992 sur 2500 hectares, et par l’Unesco qui l’a inscrit sur la liste des réserves de biosphère. Le parc, dans la province d’Entre Ríos, protège une partie du delta supérieur, ses îles basses et des mammifères aquatiques comme le capybara et la loutre des rivières. La réserve de biosphère, dans la province de Buenos Aires, vise à encourager le développement durable de la région.

Parc national Iberá (Corrientes)

Le dernier parc naturel à avoir vu le jour en Argentine est le parque nacional Iberá, en 2018. Ses 159 800 hectares s’ajoutent au parc provincial Iberá pour former la plus grande aire naturelle protégée du pays, avec 553 000 hectares. Les terres du nouveau parc ont été offertes par l’Américain Douglas Tompkins plus de 20 ans auparavant, ayant pour but de les faire nationaliser. Après des années de repeuplement avec des espèces sauvages telles que le jaguar, le fourmilier ou encore le tapir, c’est finalement un modèle d’éco-tourisme qui s’est développé dans la région avec l’aide des communautés locales. Le parc national Iberá regroupe aujourd’hui plus de 4000 espèces de faune et de flore, soit 30% de celles présentes dans l’ensemble du pays.

Parc national Islas de Santa Fe (Santa Fe)

Le dernier des parcs nationaux argentins a été créé en octobre 2010 dans la province de Santa Fe, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Rosario. Il vise à préserver l’écosystème de cette région, située au carrefour du fleuve Paraguay et du fleuve, du Delta et des îles du Paraná; et dont la biodiversité est l’une des plus riches du pays.

À lire

– Les infos voyage sur la région du Littoral
– Le guide de la faune argentine

À visiter
Argentina Excepción vous emmène à la découverte des parcs naturels de la région Litoral :
– Un circuit Esteros del Iberá, Moconá et Iguazú en autotour
– Des safaris animaliers à Esteros del Iberá avec chauffeur-guide