La Vallée des dinosaures, dans la province de Neuquén

La Vallée des dinosaures

Dans la province de Neuquén

Fossile de dinosaure
																															

Les fossiles découverts près de Villa El Chocón, dans la province de Neuquén, sont si importants que la zone a été déclarée d’intérêt historique national et appelée Vallée des dinosaures. Et plus généralement, c’est toute la province de Neuquén qui peu à peu découvre ses fossiles (une trentaine de dinosaures). Il y a des millions d’années, cette région avait un climat beaucoup moins aride qu’aujourd’hui, des lacs peu profonds, des saisons humides et chaudes.

Argentinosaurus Huinculensis est le champion toutes catégories, c’est le plus grand sauropode découvert à ce jour: 21,4 mètres de haut, 40 de long, 70 à 100 tonnes. Certaines de ses vertèbres mesurent 1,70 m. Il était herbivore et vivait il y a 95 millions d’années (Crétacé) près de Plaza Huincul, dans la province de Neuquén. Ses restes sont exposés au musée Carmen Funes de Plaza Huincul (110 km de Neuquén).

Le fossile du plus grand carnivore a été découvert par un amateur, Ruben Carolini, en 1993 près de Villa El Chocón, dans la province de Neuquén. Giganotosaurus Carolinii est dans un parfait état et intact à 80%. Il mesurait 14 m, sa tête 2 m et sa plus grande dent 21 cm. Quant à son poids, il tournait autour de 8 tonnes. Plus grand mais plus léger que le fameux Tyranosaure Rex, Giganotosaure (« lézard géant du Sud ») vivait dans la région il y a 100 millions d’années (Crétacé). Des fossiles de titanosaures ont été trouvés tout près, ce qui laisse penser que Giganotosaure chassait ces herbivores, plus grands que lui. On peut voir les restes de ce géant au musée Carmen Funes.

Carnotaurus Sastrei, avec ses 10 m de long et 4 de haut, faisait partie des carnivores les plus impressionnants, doté de cornes et de membres avant atrophiés. Son nom signifie du reste « taureau carnivore ». Il vivait en Patagonie il y a 70 millions d’années. Il fait partie de la famille des théropodes sans avoir de plumes mais des sortes d’écailles.

Son cousin bipède Aucasaurus vivait à la même époque. Un squelette quasiment intact a été trouvé en 1999 près du volcan Auca Mahuida, au nord-ouest de la province de Neuquén.

Rebbachisaurus Tessonei a lui la particularité d’être le fossile le plus complet d’Amérique du Sud, trouvé en 1988 à Villa El Chocón (Neuqén). Herbivore, il mesurait 17 m pour 10 tonnes. On peut le visiter au musée de paléontologie de l’Université du Comahue.

Plus récemment, Megaraptor namunhuiquii a été découvert près du lac Los Barreales, toujours dans la province de Neuquén: c’est le dinosaure carnivore aux plus grandes griffes, elles mesuraient 70 cm! Il est proche de Neuquenraptor mais plus grand: 8 m de long et 3 de haut. Le Centre paléontologique Lago Barreales (Universidad nacional del Comahue) fonctionne également comme musée. Il s’agit du seul chantier de fouilles paléontologiques ouvert au public. Les recherches ont commencé en 2002 et ont mis au jour plus de 1.000 pièces.

L’un des sauropodes découverts à Barreales, Futalognkosaurus dukei, mesurait 36 m de long pour 80 tonnes. Son squelette est intact à 70%, ce qui en fait le dinosaure le plus complet de cette espèce.

La découverte de Neuquenraptor argentinus en 1996 dans la Sierra de Portezuelo est venue confirmer une théorie selon laquelle les dromaeosauridés vivaient bien en Amérique du Sud, pourtant isolée des autres continents à cette époque. Neuquenraptor, âgé de 80 millions d’années, est un cousin du célèbre vélociraptor, un petit prédateur bipède très rapide et doté de griffes qui lui servaient à attraper et lacérer ses proies. Neuquenraptor mesurait 2,5 m de long, 83 cm de haut pour 30 kg.

Enfin, Amargasaurus est l’un des dinosaures les plus étranges, découvert en 1991 près de La Amarga. Il avait deux rangées de grandes épines dorsales. Il était herbivore et vivait il y a 130 millions d’années.

Trelew offre non seulement l’un des plus beaux safaris animaliers avec l’observation des baleines ou des lions de mer dans la péninsule de Valdés, elle permet aussi d’observer les plus grands vertébrés qui aient peuplé la Terre. Le musée paléontologique Egidio Feruglio présente une remarquable exposition remontant aux origines de la vie avec les microorganismes jusqu’à l’apparition de l’homme en Patagonie il y a plus de 10.000 ans. Plus de 1.700 fossiles et 30 dinosaures sont exposés.

Carnet d’adresses :

– Museo Geológico y Paleontológico de la Universidad nacional del Comahue : Av Argentina 1400, Neuquén Capitale
– Museo Municipal de Plaza Huincul Carmen Funes : Calle Córdoba n°55, Ruta Nacional 40 y Ruta Provincial 7, Plaza Huincul (Neuquén)
– Centre paléontologique Los Barreales : Av. Megaraptor 1450, Proyecto Dino, Ruta Provincial 51, km 65, Province de Neuquén
Musée paléontologique Egidio Feruglio de Trelew : Av. Fontana 140, Trelew (Chubut)