Puerto Madero, un quartier moderne à l’histoire singulière

Projet de grande envergure tombé dans l’oubli pendant des décennies, Puerto Madero reprend son prestige.

Du port abandonné au quartier prisé

Puerto Madero est devenu en dix ans le quartier le plus cher et le plus moderne du pays. Son nom vient de son créateur, Edouard Madero, chargé en 1897 de créer le port principal de Buenos Aires. Ce vaste espace, pensé selon les critères les plus modernes de l’époque, est rapidement dépassé ; 10 ans après son inauguration, il est déjà obsolète et trop petit pour accueillir les nouveaux cargos. Il est remplacé par un nouveau port bâti hors de la ville ; le Puerto Nuevo toujours opérationnel aujourd’hui.  Abandonné pendant presque un siècle, Puerto Madero devient un des quartiers mal fréquenté. C’est en 1990 que la ville lance un grand plan de réaménagement urbain pour tirer parti de son fantastique potentiel. L’esprit portuaire est conservé grâce à la conception de longues digues pavées et la présence de vieilles grues, savamment peintes et illuminées le soir tombé.

Les deux visages de Puerto Madero

Des voies piétonnes, de grands parcs et des tours résidentielles donnent sa physionomie actuelle au quartier. Calme et sûr, il séduit les plus fortunés des Porteños qui y achètent de magnifiques lofts ; il devient rapidement le plus cher au mètre carré. Il est aussi attractif pour les bureaux d’entreprise et les restaurants qui ouvrent un peu partout le long du canal. La semaine, la vie y est extrêmement tranquille. Le week-end, le vieux port de la capitale s’anime avec les promeneurs qui longent nonchalamment les bassins, à pied où à roller. Ils n’ont que l’embarras du choix entre les terrasses des nombreux cafés et restaurants qui se nichent dans les docks aux briques rouges.

Puente de la Mujer

L’œil du flâneur est attiré par le spectaculaire Puente de la Mujer conçu en 2001 par l’architecte Santiago Calavatra. Il est particulièrement élancé, avec son design tout en courbe, de 160 m de long sur 5 m de large. Il permet aux piétons de passer d’une rive à l’autre du canal, et il n’est pas rare d’y observer des séances photos de mode sur son fond tout blanc. Le pont est également conçu pour s’ouvrir afin de laisser un passage aux bateaux, grâce à un mécanisme de rotation d’une de ses trois sections ; un moment captivant pour les curieux.

Frégate Presidente Sarmiento

La promenade se poursuit par la visite de la majestueuse Frégate Presidente Sarmiento, premier bateau-école de la marine argentine. Il fit 40 fois le tour du monde avant d’être transformé en bateau-musée et classé Monument Historique National en 1962.

Musées

D’autres musées complètent cette visite culturelle : le futuriste musée Fortabat, écrin rassemblant la collection privée d’art d’Amalia Lacroze de Fortabat ; l’imposant Faena Art Center, ancienne salle des machines d’un moulin reconvertie en centre d’art contemporain ou encore le musée de l’Humour.

Réserve écologique de la Costanera Sur

Conservatoire de biodiversité en pleine ville, la réserve s’étend sur 350 hectares autrefois recouverts par le río de la Plata. Mis au sec avec l’accumulation de décombres lors des grands travaux des autoroutes en 1970/80, ils ont longtemps été laissés à l’abandon avant d’être valorisés comme une zone écologique protégée. Un bel écosystème s’est constitué progressivement sur l’ancienne décharge à ciel ouvert, et peut aujourd’hui faire de belles promenades à pied ou à vélo en admirant la faune et la flore.

Où se restaurer

Pour déguster une excellente viande argentine dans une parrilla atypique face au río de la Plata, le restaurant Happening vous offre de plus un cadre sophistiqué et confortable.

La Cabaña Las Lilas s’appuie quant-à-elle sur l’estancia du même nom, spécialisée dans l’élevage de taureaux reproducteurs argentins. Classée dans le top 10 des meilleurs restaurants par The New York Times, cette parilla offre un standard de luxe à qui veut découvrir le nec plus ultra de la viande argentine, unique au monde.

Où voir un spectacle

Au Faena + Hotel Universe tout proche, les visiteurs pourront admirer, le temps d’un dîner, le Rojo Tango Show. Ce spectacle complet se propose de séduire tout vos sens, avec son repas gastronomique, sa chorégraphie millimétrée entre les nombreux danseurs, son orchestre de tango ; un luxe !

Où sortir et danser

Asia de Cuba propose une terrasse ensoleillée la journée près du río de la Plata. Lieu très agréable pour prendre un verre en début de soirée. Décoration lounge, touche asiatique et sélect, il attire les porteños pour danser. Bar, restaurant et boîte de nuit, vous voilà au rythme de la nuit argentine avec des musiques à la fois électroniques et années 80.