Frégate Sarmiento Buenos Aires

Frégate Sarmiento

Reconnue monument historique national depuis 1962, la frégate Sarmiento est le premier navire-école de la Marine argentine. A quai au dock n°3 de Puerto Madero, elle est aménagée depuis 1964 en musée. Il retrace la riche histoire de la marine argentine, et certains marins sont d’ailleurs toujours en poste sur le navire, afin de l’entretenir et d’accueillir les visiteurs. Une fois à bord, vous pouvez déambuler sur les ponts supérieurs et inférieurs, mais surtout plonger dans les entrailles du navire pour connaître son histoire. Le bateau fonctionnait avec 31 officiers et 40 élèves sur les 275 membres de l’équipage.

fregate sarmiento puerto madero
																  															  

Entre 1899 et 1939, le navire-école effectua 37 voyages au long cours avec les élèves de l’école navale argentine, et plusieurs tours du monde. Lors de ses expéditions, des personnalités historiques comme le Kaiser Guillaume II, le tsar Nicolás II montèrent à bord. Le bateau fit aussi part des manœuvres de gala pour le couronnement des rois Edouard VII d’Angleterre et Alphonse XIII d’Espagne. Il fut enfin témoin de l’inauguration de la statue de San Martín à Boulogne-Sur-Mer et de Belgrano à Gênes.

La frégate ARA Presidente Sarmiento fut baptisée ainsi en l’honneur de l’ancien président argentin. Ce trois-mâts fut commandé aux chantiers navals Laird Brothers de Birkenhead, Liverpool, pour doter l’Argentine du premier navire-école de type militaire. C’est en 1895 qu’un décret de l’amiral Daniel de Solier nomma Manuel Domecq García premier commandant du bateau école, alors en construction.

musee fregate sarmiento buenos aires
																  															  

La frégate Sarmiento se caractérise par une silhouette effilée, privilégiant la longueur (85,5 m sur 13,32 m). Ses trois mâts (54 m de haut) et son importante voilure (21 voiles) lui permettaient de voyager plus longtemps sans avoir recours exclusivement au charbon nécessaire pour la propulsion à vapeur (poids total de 2.733 tonnes une fois chargé).

Clipper de type américain, ce genre de bateau fut utilisé jusqu’aux débuts du XXe siècle en raison de ses qualités de vitesse accrues à 13 nœuds par sa propulsion à vapeur (2 cheminées). La descente dans la cale vaut le détour: vous pourrez apprécier en salle des machines la mécanique bien huilée des moteurs, qui pouvaient développer 1.800 chevaux.

museo fregate sarmiento
																  															  

Une grande partie du mobilier est encore d’époque et recrée l’ambiance d’une traversée océanique, et la vie des marins en haute mer. Le bateau compte des cuisines, un salon de coiffure, les salles à manger des officiers et certaines cabines de hauts-gradés encore en l’état, avec leur mobilier d’origine.

Tout au long des couloirs tribord et bâbord, vous pouvez vous renseigner sur les voyages exotiques de l’équipage: vous y apprendrez ainsi que le navire participa à l’ouverture du canal de Panamá. Chaque mois, la messe est encore célébrée à bord, à la mémoire de tous les marins qui y servirent la patrie.