Cheval criollo argentin, le résistant de la Pampa

Cheval criollo argentin, le résistant de la Pampa

Le cheval créole, un symbole de la culture du gaucho en Argentine.

cheveaux criollos estancia la anita argentine
																															

Le cheval criollo (créole) descend des premiers chevaux, andalous et arabes, importés par les conquistadors espagnols au XVIe siècle. Au fil du temps, ces chevaux, souvent devenus sauvages, se sont adaptés à leur nouvel environnement, aux plaines de la Pampa, sont devenus résistants et rustiques par sélection naturelle. Les indigènes et les gauchos vivant dans les plaines les domestiquent et les adoptent pour leurs déplacements et le travail avec le bétail. A la fin du XIXe siècle, il a été croisé avec de nouvelles races. Mais des passionnés ont imposé une sélection rigoureuse pour défendre la race criolla, qui est aujourd’hui appréciée dans toute l’Amérique du Sud. L’Association des éleveurs de criollos en assure la défense et le contrôle depuis 1923.

cheval creole estancia tres valles argentine
																  															  

L’une des caractéristiques essentielles du criollo est sa résistance : il est capable de parcourir des centaines de kilomètres et de porter des charges sans faiblir. Il est de petite taille (1,5 m maximum) mais de corps puissant et est toujours utilisé dans les grandes fermes d’élevage, les estancias. Il s’adapte aussi aux jeux équestres traditionnels, comme le saut d’obstacles ou la jineteada des gauchos

cheveaux creoles a mendoza argentine
																															

Le criollo a deux héros dans la famille : Mancha et Gato. En 1925, le Suisse Aimé Tschiffely a entrepris une folle expédition avec ces deux chevaux criollos : relier Buenos Aires à New York. Avec ses deux fidèles compagnons, il a réussi à parcourir 21.500 km en 504 étapes et trois ans et demi, battant le record mondial de distance et d’altitude en franchissant plusieurs fois la cordillère, dont un col à 5.900 mètres… Aimé, Mancha et Gato sont arrivés le 20 septembre 1928 sur la Ve Avenue ; cette date est aujourd’hui celle de la journée nationale du cheval.