Fêtes argentines : jour des amis, jour de l'indépendance...

Fêtes argentines, éphéméride des célébrations

Professions, proches, aliments, symboles patriotiques, en Argentine on ne manque pas d’imagination ni d’occasions de fêter. Tout se célèbre, et il y a des éphémérides pour tous les goûts.

Jour du collectionneur (7 janvier), du mécanicien (24 février), des femmes enceintes (25 mars) et de la fiancée (1er avril), de l’animal (29 avril), du chauffeur de taxi (6 mai), du voisin (11 juin), du webmaster (14 septembre), du sourire (23 septembre), de la belle-mère (26 octobre)… Certaines sont de véritables institutions, très célébrées. Ainsi, le jour de l’ami (20 juillet), on sort dîner ensemble ; le jour de la secrétaire (4 septembre), on lui offre des fleurs ou du chocolat… D’autres sont beaucoup moins connues, à l’instar du jour du biscuit galletita (21 novembre), du jour du miel (25 avril) ou du jour des pages jaunes (5 novembre)…

dia del amigo gauchos
																  															  

Aux traditionnelles célébrations familiales (mère, père, frère, mais aussi oncle, grand-mère, neveu et même beau-frère !) s’ajoutent une ribambelle de professions, avec des journées nées sous l’impulsion des syndicats : charpentier, diplomate, horticulteur, coiffeur, arbitre… Ce jour-là, les représentants de ces professions ont de fortes chances d’être salués avec une chaleur toute particulière, de recevoir un courriel de « bonne journée », voire un cadeau (surtout pour les professeurs). Cas à part, celui du kiosquier (Canillita, 7 novembre) : ce jour-là, difficile de trouver son quotidien préféré, car la plupart des kiosques à journaux sont fermés.

Le jour des amis est une invention argentine, reprise dans quelques autres pays. L’histoire est étonnante : le 20 juillet 1969, Enrique Febbraro, dentiste et professeur de psychologie de son état, a une idée lumineuse en regardant à la télévision Neil Armstrong poser le pied sur la Lune. Il cherchait depuis longtemps une date pour fêter les amis et voilà que le premier pas de l’homme sur la Lune symbolise à ses yeux l’union entre les peuples, donc l’amitié. Febbraro ne s’arrête pas là et fait breveter son invention, ce qui sera chose faite en 1972. Les opérateurs de téléphone, les bars et restaurants, les boutiques de cadeaux devraient lui élever une statue, puisque le 20 juillet s’est transformé en une fête frénétique de la consommation.

Le  jour du voisin pourrait aussi s’appeler le jour du citoyen, car il vise surtout à remercier les habitants qui ont participé ou défendu l’intérêt collectif de leur quartier, dans des associations, des clubs culturels ou sportifs. Le jour de l’animal, le 29 avril, est fêté en Argentine depuis 1908. Ce n’est cette fois pas une invention locale, mais la transposition d’une tradition britannique qui commémore la loi de protection des animaux de 1891.

 

fete bicentenaire argentine
																  															  

Naturellement, l’Argentine reprend les dates instituées par les Nations unies, célébrant de grandes causes morales ou politiques, comme la journée  internationale pour l’élimination de la discrimination raciale (21 mars) ou la journée mondiale de l’eau (22 mars). Enfin, tout un tas de symboles nationaux (le drapeau ; le ceibo, l’arbre national…) et de personnages historiques sont également célébrés.

Les dates anniversaires les plus importantes sont fériées, notamment le jour de l’an, le jour de la mémoire pour la vérité et la justice (24 mars, anniversaire du coup d’Etat de 1976), le jour des vétérans et des victimes de la guerre des Malouines (2 avril), la fête du travail (1er mai), le 25 mai (révolution de 1810), le jour du drapeau (20 juin, anniversaire de la mort du héros de l’indépendance Manuel Belgrano),  le jour de l’Indépendance (9 juillet), le jour du général José de San Martín (17 août), le jour de la race (12 octobre), et les fêtes religieuses (chrétiennes, musulmanes et juives). Certains jours fériés sont fixes, d’autres sont reportés au lundi le plus proche quand ils tombent du mardi au vendredi, ce qui fait la joie des amateurs de ponts.