El Zanjón de Granados

El Zanjón de Granados

Les 150 mètres de galeries souterraines du Zanjón de Granados font remonter le temps. Découvert par hasard en 1985 sous une maison du XIXe siècle, le site a dû être restauré pendant près de 20 ans.

Le Zanjón de Granados est une demeure construite en 1830 dans le style italien, avec vue sur le Río de la Plata, aujourd’hui situé à 2 km. Elle connut le même destin que tout le quartier de San Telmo, et fut abandonnée par ses propriétaires lors de l’épidémie de fièvre jaune en 1871. Le Zanjón appartint alors à une famille qui fabriquait le cuir, et fut occupée comme conventillo, c’est-à-dire divisée dans la longueur pour accueillir plus d’une vingtaine de familles modestes. C’est par hasard en 1985, en lançant des travaux de réfaction pour y ouvrir un restaurant, que Jorge Eckseen découvrit tout un réseau de canaux souterrains.

galeries souterraines du zanjon de granados
																  															  

Il avait été bâti en 1820 pour canaliser le ruisseau Tercero del Sur, qui délimitait au sud la ville depuis sa fondation en 1580. Aussi appelé Zanjón de Granados, ce ruisseau alimentait citernes et puits qui servirent pendant des décennies de poubelle domestique. C’est un des rares témoignages des débuts de la capitale argentine, d’autant plus intéressant qu’il s’agit de vestiges de la vie quotidienne, sans aucune mise en scène ni fard. Les fouilles archéologiques dirigées par Daniel Schavelzon ont permis de découvrir nombre d’ustensiles, azulejos et récipients antiques. Depuis 2006, on peut ainsi visiter dans ce que Buenos Aires compte de plus ancien, et lire la lente évolution du mode de vie portègne jusqu’à nos jours.

Tout a été restauré avec le plus grand respect historique, en laissant une part du sol original, les grilles rouillées, et le mortier des briquesà l’identique. La partie qui date de l’époque du conventillo a été peinte en noir pour que le visiteur ne mélange pas les époques. Pour certains experts, il manque l’enduit de chaux qui couvrait tous les murs des maisons coloniales, mais les briques apparentes apportent une chaleur agréable à l’édifice.

El Zanjón de Granados, San Telmo
																  															  

On pense que les galeries souterraines du Zanjón pouvaient mener jusqu’à l’avenue 9 de Julio, mais tout fut bouché pour éviter les inondations répétées dues à la proximité du Rio alors situé sur l’actuel Paseo Colon. Ce fut le premier édifice qui eut l’autorisation des voisins pour percer une sortie sur la rue d’à côté en passant sous leur maison. Les salles du souterrain sont aujourd’hui aménagées pour accueillir événements et expositions.

Horaires : visite guidée obligatoire
– Los Patios et El Puente : lundi à vendredi entre 11h et 16h, dimanche entre 13h et 18h
– Casa Minima : lundi à vendredi uniquement à 10h30 et 16h.
Adresse : Defensa 755 esquina Chile Téléphone: 4361 3002.