Visiter la quebrada de las Conchas, Nord-Ouest Argentin

Guide de voyage complet sur le site exceptionnel de la Quebrada de Las Conchas, dans le Nord-Ouest Argentin

Géographie et climat de la Quebrada de las Conchas

Aussi appelée Quebrada de Cafayate, la Quebrada de la Conchas expose l’un des paysages les plus arides et spectaculaires du Nord-ouest. Sculptés par l’eau et le vent, après un travail de sédimentation puis d’érosion, des paysages de roches, de ravins ou de dunes, incroyables par leurs formes et leurs couleurs, s’étirent sur près de 50 km après le village d’Alemania, au Nord de Cafayate, sur la route 68.

Le Río de las Conchas a participé au façonnage de ce canyon, qui dévoile des pierres tortueuses et extraordinaires, aux silhouettes évocatrices, comme l’indiquent certains noms qu’on leur a donné : la fenêtre (la ventana), mur de sédiments d’un mélange improbable de rouge et d’ocre, le crapaud (el sapo) ou encore les châteaux (los castillos). Deux failles d’effondrement, creusées par des chutes d’eau aujourd’hui à sec, forment la Garganta Del Diablo et l’Anfiteatro, roches déformées par les mouvements tectoniques et sillonnées de couloirs insolites.

Située dans la région de Salta, la Quebrada de las Conchas qui oscille entre 1.500 et 2.000 m d’altitude, bénéficie d’un climat relativement tempéré. Les pluies sont rares en hiver (juin à septembre), mais régulières en été (novembre à mars). Les journées sont chaudes ou douces et les nuits généralement fraîches. Voir notre fiche : Quand partir en Argentine.

Histoire de la Quebrada de las Conchas

Il y a environ deux millions d’années, des couches sédimentaires étaient submergées et dormaient sous les océans.

Suite aux mouvements marins et à l’activé terrestre, la chaîne des Andes a fait irruption. Les montagnes et courants d’eaux qui forment aujourd’hui la Quebrada de las Conchas, firent surface.

D’ailleurs, « conchas  » signifie coquillage en quechua (langue traditionnelle andine), et il est possible de retrouver des spécimens fossilisés dans cette région.

Traditions, culture et folklore dans la Quebrada de las Conchas

La région de la Quebrada de las Conchas vit des traditions du Nord-ouest, inspirées de la culture des populations indiennes. Les Diaguitas survenaient à leurs besoins grâce à la culture de ressources naturelles comme les fruits, le maïs, la pomme de terre, le quinoa et grâce à l’élevage de lamas. Ils ont marqué l’artisanat régional, notamment à travers la fabrication de céramiques, du tissage, et ils étaient de bons danseurs et musiciens.

Cette tradition agricole, artisanale et culturelle (danse, chant, musique…) est encore bien présente de nos jours dans la région.

Les Diaguitas étaient polythéistes, vénéraient le soleil, la lune et vouaient un culte aux crapauds et aux nandous, merveilleux « conseillers météorologiques ».

Enfin, pour rendre hommage à la terre que les habitants de la région respectent et chérissent, on célèbre toute l’année le culte de la Pachamama, la Terre Mère, en lui faisant des offrandes, placées dans des petits autels le long des routes. On fête la Pachamama également en août, lors d’une grande célébration qui lui est dédiée.

Fêtes et événements dans la Quebrada de las Conchas

Cafayate possède son festival de musique folklorique. Il est d’ailleurs l’un des plus importants du pays. Serenata a Cafayate s’étend sur une semaine, au milieu du mois de février dans une bodega de la ville (la Bodega de Coll), qui dispose d’un bel espace en plein air. Professionnels et jeunes talents sont rassemblés pour l’événement, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

On fête aussi la Pachamama en août et la Semana Santa en avril, dans les villages de la Quebrada de las Conchas.

Que voir dans la Quebrada de las Conchas?

En plus des nombreux rochers aux formes extraordinaires qui s’éparpillent le long de la route 68, d’autres sites sont d’un intérêt certain dans la Quebrada de las Conchas.

Le Mirador Tres Cruces (représenté par trois croix en bois), offre un magnifique panorama sur la vallée, si l’on se donne la peine d’escalader la petite dune de terre rouge qui y donne accès.

 

visite quebrada de las conchas

On voit surgir l’une après l’autres des sculptures naturelles fantasmagoriques qui surplombent la route. On découvre tout d’abord les Castillos et les Ventanas qui tirent leur nom de leur ressemblance à des réalisations architecturales ; la première est massive comme une citadelle, tandis que la seconde s’apparenterait plutôt à un édifice parsemé de fenêtres.

Le Fraile, un peu plus loin, est ainsi nommé pour sa fine silhouette qui a l’allure d’un moine encapuchonné. Juste après, au km 34, on peut observer le célèbre rocher en forme de crapaud, ou Sapo. Un peu plus loin, l’Obelisco se dresse, lisse et droite, sur le bord de la route. On découvre enfin avec plaisir la Casa de Loros, une majestueuse formation rocheuse creusée de trous, où niche une population de perroquets.

 

La Garganta del Diablo et l’Anfiteatro, près du km 49, sont deux failles gigantesques dans lesquelles on peut se promener et où l’acoustique se révèle exceptionnelle. De temps en temps, des musiciens viennent en ce lieu pour pratiquer leur art et surprendre les visiteurs.

La Yesera : A 23 km de Cafayate, nous vous recommandons vivement une jolie promenade à pied dans la zone de La Yesera. Ce lieu, très accessible, rassemble une multitude de collines et montagnes colorées de part et d’autre du lit d’une rivière la plupart du temps asséchée. Cette promenade est aussi bien à faire le matin que le soir : le soleil favorise un côté, puis l’autre.

Que voir à Cafayate?

La ville, située dans la deuxième région viticole du pays, est une bonne étape pour rayonner aux alentours. D’une charmante ruralité, elle héberge de nombreux artistes et artisans.

Le musée archéologique présente de belles pièces de céramiques et de poteries et les bodegas de Cafayate et de la région ouvrent souvent leurs portes pour des visites et dégustations.

La Catedral Nuestra Señora del Rosario, construite en 1890-1895, est bien singulière et se distingue par ses cinq nefs étroites, architecture qui est peu commune.

A partir de Cafayate, d’agréables chemins longent les vignobles et révèlent de splendides vues sur la vallée. Une marche de 6 km part de la ville pour amener le promeneur jusqu’au Río Colorado, en passant par des cascades où il est possible de se baigner. En ouvrant l’œil on peut même avoir le plaisir de découvrir des peintures rupestres quelque peu dissimulées.

Gastronomie : que manger dans la Quebrada de las Conchas?

La Quebrada de las Conchas abrite des villages dans lesquels la gastronomie est imprégnée de la culture du Nord-ouest.

Empanadas : les traditionnels petits chaussons fourrés au fromage, à la viande ou aux légumes font partie des incontournables de la région et du pays.

Tamal : pâte à base de farine de maïs, farcie à la viande, et cuite dans une feuille de maïs.

Locro : ragoût à base de maïs, haricots blancs, courge, bœuf (parfois porc), tripes, lard. La texture de ce plat nourrissant est en général assez crémeuse.

Humita : pâte à base de choclo (maïs jeune), de sucre et de lait, cuite dans la feuille du maïs.

Cayote : un fruit local, à consommer en confiture ou pâte de fruit.

Coca : on trouve les feuilles de Coca dans les épiceries de la région, et des infusions dans les cafés. Il faut savoir que la possession de ces feuilles de coca en grandes quantités, leur vente, est interdite en Argentine, mais que la consommation en petite quantité, pour l’infuser ou la mâcher, est tolérée.

Néanmoins, Cafayate détient ses petites spécialités comme l’escabeche (sauce à base d’ail et de vinaigre d’origine espagnole, souvent servie avec du poisson grillé) ou le jamón et le budín cafayateño. Les plus gourmands se régaleront des fameux alfajores, petites douceurs nappées de chocolat, glaçage ou sucre en poudre.

Restaurants : où manger dans la Quebrada de las Conchas?

A Cafayate:

El Terruño Gourmet : ce restaurant bénéficie d’une terrasse agréable et l’attention des hôtes est très soignée. Le lieu met à disposition deux cartes différentes : l’une propose des plats régionaux, l’autre des plats moins traditionnels. La carte des vins est également bien fournie.

El Rancho : une excellente parrilla se déguste dans ce restaurant qui borde la place centrale de Cafayate. La carte est sobre, mais propose de bons plats traditionnels et au poulet.

La Casa de las empanadas : ce restaurant est petit mais accueillant et propose plus de 12 variétés d’empanadas différentes. Il est également possible de manger à la Casa de las Empanadas des plats typiques comme le locro ou le tamal.

Shopping : qu'acheter dans la Quebrada de las Conchas?

Les villages qui s’éparpillent dans la Quebrada de las Conchas n’offrent que peu, voire pas de bonne opportunité pour faire des achats intéressant.

Le plus simple et le plus sûr si l’on veut trouver des souvenirs ou de l’artisanat à ramener, est de flâner au marché artisanal de Cafayate qui se tient sur la place principale dans un bâtiment municipal, et qui expose de belles céramiques et des créations en osier. En outre, réputée pour son vin, la ville abrite de nombreuses bodegas qui permettent d’acheter des bouteilles de grands crus de la région.

Calchaquitos : cette confiserie regorge de sucreries en tous genres. La création des friandises est artisanale (notamment celle des célèbres alfajores, la boutique possède sa fabrique.

Hôtels et estancias : où se loger dans la Quebrada de las Conchas?

Logement à Cafayate :

Hôtel Boutique la Casa de la Bodega : ce  » Wine Boutique Hotel  » luxueux est le seul à offrir depuis ses terrasses, une vue sur la mosaïque de couleurs, par delà les vignes, de la Quebrada de las Conchas. L’établissement, temple du vin et de la gastronomie, est entouré d’un parc verdoyant, et chaque chambre dispose d’une vue sur les vignobles ou le jardin.

Hôtel Cafayate Wine Resort : établissement luxueux, au cœur de magnifiques vignobles, face au paysage mythique de la Vallée des Calchaquies. Chaque chambre est orientée vers la montagne ou vers le vignoble, organisée autour d’un joli patio. L’hôtel dispose d’une cave avec de très bons vins cabernet sauvignon et torrontés.

Hôtel Boutique Altalaluna (à Tolombón – 15 km de Cafayate) : agréable maison authentique qui respire la tranquillité et la sérénité, cet hôtel boutique est particulièrement charmant et confortable. Il dispose d’une splendide piscine et d’un restaurant dont les mets sont exquis. De plus, chaque chambre est équipée d’un balcon, afin de profiter du paysage de la vallée majestueuse environnante.

Transports : comment se rendre dans la Quebrada de las Conchas?

La Quebrada de las Conchas se situe entre Salta au Nord et Cafayate au Sud (190 km séparent les deux villes), sur la route nationale 68.

L’idéal sans véhicule personnel est de bénéficier d’une excursion au départ de Cafayate (Salta est un peu loin et propose des choix moins intéressants). Pour louer une voiture, il faut aller à Salta.

Il est possible de prendre le bus également, au départ de Cafayate, et de s’arrêter au niveau de la Garganta Del Diablo. Ce point de chute donne accès à de nombreuses curiosités et se révèle être le meilleur endroit pour commencer à explorer la zone. Pour retourner en ville, il suffit de reprendre un bus pour le retour (mieux vaut se renseigner sur les horaires et les arrêts avant de partir).

Le vélo est aussi une option : en partant de Cafayate ou juste après avoir pris le bus (dans lequel on monte avec son vélo). Cependant, la route vallonnée mérite que l’on soit un minimum sportif. L’été quand il fait très chaud, le trajet peut être assez pénible.

Circuits passant dans la Quebrada de las Conchas

Argentina Excepción propose plusieurs voyages à la découverte de la région du Nord-ouest Argentin en passant par la Quebrada de las Conchas. Voici quelques exemples :

Voyage d’exception dans l’altiplano argentin, Jujuy, Salta, Catamarca : 15 jours avec un chauffeur-guide pour découvrir en toute tranquillité le grand désert d’altitude qu’est l’altiplano, encore peu connu du tourisme et pourtant tellement stupéfiant.

Voyage d’exception dans la Puna Argentine, entre Catamarca et Salta : 12 jours d’exception avec chauffeur-guide en 4×4, à la découverte des richesses géologiques et minérales de la Puna. Monts enneigés, lagunes, désert de sel, volcans, montagnes multicolores, les paysages qui défilent sous vos yeux sont d’une rare beauté.

Autotour d’Iguazu à Mendoza, de Salta à Ushuaïa : 38 jours en catégorie charme, un voyage unique, une expérience hors du commun, à la découverte des plus beaux paysages de l’Argentine, de ses décors insolites et de ses populations incroyables. Du Nord-est à la Puna, de la Route des vins aux lacs et glaciers de Patagonie, de Salta à Ushuaïa, sur la mythique route 40.

Tous nos séjours en Patagonie et en Argentine