Voyage sur la route 40, le long de la Cordillère des Andes en Argentine – 9

Un séjour unique le long des Andes, sur la mythique route 40.

JOUR 1 : BUENOS AIRES

Descriptif : accueil en Argentine, à l’aéroport d’Ezeiza par l’un de nos chauffeurs. Après l’installation à l’hôtel, journée libre pour une première visite de Buenos Aires.
Que faire ? Le tour de la ville passe par la Avenida 9 de Julio, l’avenue la plus large du monde avec son obélisque de 65 m de haut, et l’avenue de Mayo dont l’influence galicienne se remarque à l’architecture des bâtiments. Sur la Place de Mayo, on découvre la Casa Rosada, actuel Palais du Gouvernement. On poursuit par le quartier de Palermo, quartier emblématique de Buenos Aires.
Palermo Soho a été baptisé quartier bohème, avec en particulier le marché artisanal autour de la place Cortázar et les boutiques de mode, les bars et restaurants autour de la place Palermo Viejo. En novembre, les Jacarandas illuminent les jardins de Palermo, puis en décembre et janvier c’est au tour du Palo Borracho (le Chorisia) de montrer ses couleurs roses en compétition avec les fleurs jaunes des Tipuana Tip (ou Tipa).
Et si vous aimez la botanique c’est au jardin Botanique donnant sur la place Italia et au parc du Rosedal que vous rencontrerez le plus de variété. Palermo Hollywood où se sont installés les maisons de productions de cinémas, de publicité et les chaînes de télévision est aussi un des hauts lieux de sorties nocturnes tout au long des rues Fitz Roy et Humboldt, entre Niceto Vega et Soler.
Vous pouvez repartir la découverte de Buenos Aires entre ce jour d’arrivée et le dernier jour de votre voyage. Vers 19h30, réunion à l’hôtel avec l’un de nos responsables opérations.
Option : survol de Buenos Aires en hélicoptère privé. Décollez pour une vue panoramique inoubliable de Buenos Aires à 200 mètres d’altitude, tours de 30 à 45 minutes, circuit d’environ 100 km.
Déjeuner et dîner : libres. Beaucoup de choix dans le centre. Nombreux restaurants dans le quartier de votre hôtel.
Nuit : hôtel Vain ou équivalent.

JOUR 2 : VILLE DE SALTA

Descriptif : Un chauffeur se présente à l’hôtel pour vous conduire à Aeroparque. Après un vol de 2 heures environ, vous arrivez à Salta.
Que faire ? Après le check-in à l’hôtel puis un déjeuner, vous visitez les lieux majeurs de la ville et des alentours : plaza 9 de Julio, cathédrale, cabildo, église San Francisco, couvent et montagne San Bernardo, monument Güemes, marché artisanal.
Déjeuner : Libre. Restaurant Doña Salta.
Dîner : libre. Il existe de nombreux restaurants dans le quartier de l’ancienne gare.
Nuit : hôtel Kkala ou équivalent.

JOUR 3 : SALTA / ROUTE DE LA CORNICHE / JUJUY / PURMAMARCA

Que faire ? Une personne vient à votre hôtel pour vous livrer votre voiture. Après les formalités d’inspection du véhicule et la signature du contrat de location, vous serez libre de partir en direction de Purmamarca. Vous prenez la route de la Corniche, au nord, et débouchez dans un paysage de forêt de yungas. Vous poursuivez jusque la ville de Jujuy, avant de rejoindre Purmamarca dans l’après-midi. De là, vous pouvez si vous le souhaitez marcher autour de la montagne des Sept couleurs (20 minutes), ou monter jusqu’au petit mirador (15 minutes), pour profiter de la lumière du soir sur la vallée. Purmamarca possède le marché artisanal le plus important de la Quebrada.
Temps et distance : 170 km, soit 3 heures 30 environ depuis Salta jusque Pumarmarca.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous recommandons le restaurant du dique la Ciénaga (nous vous recommandons le pejerrey à la plancha, des petits poissons grillés). Dîner possible à l’hôtel.
Nuit : hôtel La Comarca ou équivalent.

JOUR 4 : PURMAMARCA / QUEBRADA DE HUMAHUACA / SALINAS GRANDES / PURMAMARCA

Que faire ? Vous remontez la vallée de Humahuaca pendant cette journée, multipliant les haltes dans les différents petits villages typiques que vous traversez. Et en premier lieu, Tilcara et son Pucará, forteresse précolombienne construite entre le XIème et le XVème siècle, son musée d’archéologie et la Gorge du Diable. Vous traversez le tropique du Capricorne, puis entrez à Uquía, qui possède une chapelle ravissante. Vous faites différents arrêts pour profiter à pied des points de vue offerts : Huacalera, Chucalezna et vallée de las Señoritas. Vous terminez par le village de Humahuaca, à 2940 m d’altitude, ancien haut-lieu de l’empire inca puis du vice-royaume du río de la Plata.
Après le déjeuner, départ vers Salinas Grandes en empruntant l’imposante côte de Lipán qui passe d’une altitude de 2200 à 4200 m en 30 km. Ce lac salé au milieu de la Puna, qui couvre 12 000 hectares, est un immense désert de sel sur lequel on peut rouler pour aller admirer le travail des ouvriers faisant encore la récolte de sel de manière traditionnelle.
Durée et distance : 60 km de Purmamarca à Humahuaca, idem au retour. 63 km de Purmamarca à Salinas Grandes, idem au retour.
Commentaire : du point de vue de la lumière, mieux vaut visiter les différents Tilcara et les points de vue le matin, et Salinas Grandes dans l’après-midi.
Déjeuner : libre. Nous vous recommandons le restaurant Kallapurka.
Dîner et nuit : hôtel La Comarca ou équivalent.

JOUR 5 : PURMAMARCA / LA QUIACA / CUSI CUSI

Descriptif : depuis Purmamarca (2300 m), départ vers la Bolivie. Après le village de Humahuaca vous découvrez les méandres du río Azul Pampa et admirez les formations rocheuses près de Tres Cruces. Avant La Quiaca et la frontière bolivienne, une échappée vous emmène au village de Yavi. Vous y découvrez des maisons d’adobe (ou torchis), la montagne de Los Siete Hermanos et la Laguna Colorada au bord de laquelle s’étalent sur environ 300 m de très belles peintures rupestres.
Vous poursuivez ensuite vers l’ouest et entrez sur la mythique route 40 qui débute à La Quiaca. Après 3 heures de piste, vous arrivez à Cusi Cusi, votre étape du jour. Ce village, qui signifie  »lieu porteur de joie et de chance » en quechua, se trouve à seulement 5 km d’un lieu unique, la vallée de la Lune. Le site circulaire est un cirque d’environ 60 km de diamètre, pour 800 m de hauteur. Il est cerné par des roches aux couleurs surprenantes, mélange de roche sédimentaire pourpre, de basalte et de lave grise ! Cerise sur ce drôle de gâteau, les cerros alentours comme le Vicuña Huasi et ses 5610 m, parachèvent ce spectacle. Vous profitez de la majesté des lieux, puis regagnez le village.
Temps et distances : 235 km / 3 heures de Purmamarca à La Quiaca. 152 km / 3 heures de La Quiaca à Cusi Cusi.
Déjeuner et dîner : inclus, préparés par votre guide.
Nuit : chez l’habitant, à Cusi Cusi.

JOUR 6 : CUSI CUSI / SUSQUES / SAN ANTONIO DE LOS COBRES

Descriptif : vous quittez le village puis repartez pour la vallée de la Lune, afin de profiter de nouvelles lumières, celles du matin. Vous n’êtes qu’à 35 km de la frontière bolivienne, dans une zone très peu fréquentée et connue du pays. La région fut une zone aurifère il y a plusieurs dizaines d’années, à tel point qu’elle fut appelée Koricancha, la Pampa del oro en quechua. Selon la légende, c’est ici que l’on aurait extrait la plus grosse pépite de l’histoire argentine, de 7 kilos !
Vous faites route vers le sud, en traversant de somptueux paysages désertiques et minéraux, caractéristiques de l’Altiplano, ces hauts plateaux andins aussi appelés Puna. Vous atteignez le village de Susques. Vous visitez le village et sa jolie église, la plus ancienne de la province de Jujuy. Après le déjeuner, vous poursuivez sur le nouveau tracé de la route 40 qui longe le río Pastos et la Sierra de Cobre. Le Volcan Tuzgle et ses champs de roche ignimbrite représentent l’une des étapes les plus spectaculaires du voyage. Au viaduc de La Polvorilla, station finale de l’actuel train des nuages, vous bifurquez vers l’Est pour atteindre San Antonio de Los Cobres.
Temps et distances : 294 km / 6 heures de Cusi Cusi à San Antonio de Los Cobres.
Déjeuner : inclus. Pique-nique préparé par votre guide.
Dîner :
Inclus. Finca Las Nubes.
Nuit : Finca Las Nubes ou équivalent.

JOUR 7 : SAN ANTONIO DE LOS COBRES / ABRA ACAY / LA POMA / CACHI

Descriptif : vous quittez San Antonio de los Cobres pour poursuivre votre escapade sur la route 40, toujours plus au sud. Nous vous recommandons de vous lever très tôt. Vous rejoignez Abra del Acay, le nid du vent blanc en quechua un col à 4895 m. Vous êtes sur le point le plus haut de toute la route 40 ! Vous redescendez vers le village de La Poma, à 3000 m. Ce village marque l’entrée dans les fameuses vallées Calchaquies, le long du fleuve du même nom.
Vous pouvez découvrir le Pont du diable, curieuse structure géologique qui voit le fleuve entrer sous la montagne, ou le Grenier de l’Inca, 24 structures qui leur servaient de dépôt, situé sur le mythique Qhapaq Ñan, le chemin de l’Inca qui traverse les Andes. Vous poursuivez dans la vallée, jusqu’au charmant village de Cachi, votre halte pour la nuit.
Si le temps est mauvais: depuis San Antonio de Los Cobres vous empruntez la route n°51. Vous descendez vers Salta par la vallée del Toro. Au passage vous profitez des ruines de Tastil, site pré-incas le plus important du Noroeste après les ruines de Quilmes. Vous contourner Salta par le sud, puis bifurquez à El Carril en prenant la n°33. Vous atteignez le col Piedra del Molino et plongez dans la vallée des Calchaquies jusqu’à Cachi.
Temps et distances : 139 km / 3 heures de San Antonio à Cachi.
Déjeuner : inclus, préparé par votre guide.
Dîner :
libre. À l’hostería del Automovil Club, plats régionaux.
Nuit :
hôtel La Merced del Alto ou équivalent.

JOUR 8 : CACHI / QUEBRADA DE LAS FLECHAS / CAFAYATE

Descriptif : départ vers Cafayate en faisant un détour par le village de Molinos. Petite ascension d’une colline d’où vous avez un beau point de vue sur la vallée, le río et le village. Avant Molinos, si vous le souhaitez, il est possible de s’arrêter dans une maison de tissage de ponchos à Seclantas. Vous retrouvez ensuite la Route 40 et les paysages étonnants des formations de la Quebrada de las Flechas. La vallée des Calchaquíes vous emmène jusqu’à Cafayate où, après un déjeuner, vous entamez un parcours de dégustations dans différentes bodegas : Mounier, Etchart, Nanni, et vous découvrez un cépage dont Cafayate s’est fait une spécialité, le torrontés.
Durée et distance : 137 km de parcours, soit environ 4 heures.
Commentaire : le choix des bodegas peut être changé suivant vos souhaits.
Déjeuner et dîner : libres. Restaurant El Criollo à Cafayate.
Nuit : hôtel Cafayate Wine Resort ou équivalent.

JOUR 9 : CAFAYATE / QUEBRADA DE LAS CONCHAS / CAFAYATE

Que faire ? Vous entamez en milieu de matinée une visite de la vallée de Las Conchas où vous multipliez haltes et balades. La nature a façonné ces roches multicolores et ces montagnes depuis plusieurs siècles, pour vous livrer aujourd’hui un spectacle de toute beauté. Extraordinaire canyon, la Quebrada de las Conchas fut sculptée par le fleuve du même nom, donnant des formes surréalistes signalées par des pancartes: El Sapo (le crapaud), la Garganta del Diablo (la gorge du diable), El Obelisco, El Anfiteatro, El Fraile (le moine), ou encore Los Castillos (les châteaux). Nous vous recommandons de vous balader dans la zone de La Yesera.
Option trekking : départ de la randonnée dans la Quebrada de las Conchas, jusqu’à l’endroit dénommé El Paso. Vous évoluez avec votre guide dans un univers aux mille couleurs, que vous ne pouviez soupçonner depuis la route. Vous marchez 4 heures jusqu’à La Yesera, l’un des plus beaux endroits de la Quebrada. À la fin de la journée, un chauffeur vous raccompagne à votre hôtel (supplément de prix).
Option promenade équestre : vous débutez la balade en longeant le Río Chuscha, puis prenez le chemin de Yacochuya dans la Sierra de Cafayate. Vous rencontrez un Moulin jésuite du XVIIe siècle, puis empruntez le flanc de la montagne, avec une halte sur un site archéologique indigène, où se trouve des céramiques vieilles de plus de 500 ans. Vous faites un dernier arrêt au Mirador, et la boucle se termine à Cafayate (supplément de prix).
Distance : 100 km de route aller-retour.
Déjeuner et dîner : libres.
Nuit : hôtel Cafayate Wine Resort ou équivalent.

JOUR 10 : CAFAYATE / RUINES DE QUILMES / VALLES CALCHAQUÍES / PITUIL

Descriptif : après le petit-déjeuner, vous partez en direction de la province de La Rioja en empruntant la célèbre route 40 qui continue à suivre la vallée des Calchaquies. Ruines de Quilmes, le plus célèbre site archéologique du pays, ancienne cité pré-inca peuplée du IXe au XVIIe siècle. Le site, construit dans un amphithéâtre naturel, offre un panorama exceptionnel sur la vallée. Sur votre chemin vous pouvez faire un détour pour aller visiter le musée Pachamama à Amaicha del Valle. Il s’agit d’une reproduction en taille réelle d’un village, des habitations, murailles, outils et artisanat de la vie quotidienne des populations indigènes Calchaquíes. Arrivée en début de soirée à Villa Union.
Note : prévoyez de faire le plein d’essence à Cafayate et à Belen.
Durée : environ 590 km / 7 à 8 heures de route goudronnée. Compter 1 heure de visite des ruines de Quilmes, situées à 50 km de Cafayate et 1 heure pour le musée de La Pachamama.
Commentaire : nous vous conseillons de partir tôt car cette journée de voiture est longue.
Déjeuner et dîner : libre. Plusieurs auberge en cours de route, notamment Belen.
Nuit : hôtel Cañón de Talampaya.

JOUR 11 : VILLA UNIÓN / PARC NATIONAL TALAMPAYA / VILLA UNIÓN

Que faire ? Vous prenez la Route 40, vers le parc national Talampaya. Le chemin est remarquable, en particulier lorsque vous passez près de la Cuesta de Miranda, dont les couleurs rouge et vert ressortent de manière éblouissante. Le parc Talampaya est en premier lieu un canyon d’une douzaine de kilomètres, dont les parois font a peu près 160 m de haut. On trouve de nombreuses formations minérales pourpres, travaillées par le vent, dans le parc. Des noms ont été donnés à ces formations : le Moine, le Râtelier, la Cathédrale, les Aiguilles, la Cheminée, le Roi Mage, le Panneau d’Échecs… Mais Talampaya présente un intérêt autre que paysager, puisque l’on y a retrouvé de nombreux fossiles, vestiges archéologiques des cultures précolombiennes Gouache et Marécage, en particulier d’art rupestre. Le parcours, d’environ 2 heures 30, s’effectue dans un véhicule du parc. Après la visite de Talampaya, vous rejoignez la petite ville de Villa Unión.
Commentaire : l’excursion s’effectue avec un véhicule et un guide du parc, en formule non privée.
Distances : 72 km entre Villa Unión et le parc, idem pour le retour. À cela s’ajoute le parcours dans le parc.
Déjeuner et dîner : libres. Possibilité de manger dans le restaurant du parc, pour le déjeuner, avant ou après l’excursion.
Nuit : hôtel Cañon de Talampaya.

JOUR 12 : VILLA UNIÓN / PARC PROVINCIAL ISCHIGUALASTO / VILLA UNIÓN

Que faire ? Le musée paléontologique du parc Ischigualasto est une bonne introduction à la visite du parc Ischigualasto. Celui-ci contient l’ensemble continental de fossiles de la période du Trias (de -245 à -208 millions d’années) le plus complet au monde. Six formations géologiques, regroupant des fossiles d’un large spectre d’ancêtres de mammifères, de dinosaures et de plantes, sont présents dans la Vallée de la Lune. Vous partez vous balader dans un monde surnaturel, minéral, où les différentes formations rocheuses, mélange paradoxal d’anarchie et d’harmonie, en font un site unique : El Gusano (le ver de terre), El Hongo (le champignon), La Esfinge (le sphinx), El Submarino (le sous-marin).
Durée et distance : 274 km pour l’aller et le retour. À cela s’ajoute le circuit à l’intérieur du parc. Environ deux heures trente pour l’excursion d’Ischigualasto.
Commentaires : à Ischigualasto, la lumière est meilleure à partir de midi. Par ailleurs, une brise se lève l’après-midi et il fait moins chaud. En cas de pluie, seuls les gardes sont habilités à à laisser entrer, ou non, les visiteurs dans le parc.
Déjeuner et dîner : libres. Possibilité de déjeuner dans le bar du parc, avant ou après l’excursion.
Nuit: hôtel Cañon de Talampaya.

JOUR 13 : VILLA UNIÓN / SAN JOSÉ DE JACHAL / CALINGASTA / BARREAL

Que faire ? Vous continuez l’aventure dans la province de San Juan, et arrivez à Guandacol (1050 m). Vous empruntez rapidement la Route 40, et passez par le vieux moulin Harinero Dojorti, puis longez le barrage Los Cauquenes. Si vous le souhaitez, nous vous proposons de faire un détour par le village du Rodeo. Vous découvrez ainsi le lac Cuesta del Viento, ses plages et son décor montagneux surprenant. La RN 150 suit le río Jachal avant d’aboutir sur une corniche impressionnante. Vous repartez vers le sud et faites cap sur les Andes. Juste après le village de Calingasta, nous vous recommandons une balade de 20 minutes jusqu’au point de vue del Alcázar. La route longe le río de los Patos entre Calingasta et Barreal, et offre une vue splendide sur les andes enneigées. Vous pouvez si vous le souhaitez faire une halte aux ruines d’Hilario, une antique fonderie.
Distance : 398 km de Villa Unión à Barreal.
Déjeuner et dîner : libres. Vous trouverez des auberges en cours de route et à Barreal pour le dîner.
Nuit : Posada los Patos.

JOUR 14 : BARREAL / LEONCITO / PONT DES INCAS / PARC ACONCAGUA / LUJÁN DE CUYO

Que faire ? Vous quittez Barreal pour partir à la découverte du Leoncito. Ce lac asséché se trouve au milieu d’une large et haute vallée, coincée entre la cordillière et la pré-cordillière. Le ciel est l’un des plus limpides de la terre, c’est l’une des raisons pour laquelle s’y trouve le plus vaste observatoire astronomique argentin. Celui-ci bénéficie de 300 nuits étoilées par an. Vous êtes dans un paysage à couper le souffle, imposant, avec en toile de fond les cimes enneigées des Andes. Vous passez ensuite par Upsallata, et entrez dans la province de Mendoza. Vous prolongez la route vers le parc Aconcagua, où se trouve le plus haut sommet américain (6961 m), que vous apercevez depuis un mirador. Vous faites halte, plus loin, à Penitentes, surprenantes formations rocheuses, et passez par el Puente del Inca. Cette construction semi naturelle doit sa fameuse couleur jaune à l’eau de la rivière, riche en sel et en souffre. Vous repartez par la Route 7 pour atteindre la vallée de Mendoza et Luján de Cuyo, une des principales zones viticoles du pays.
Option : balade dans le parc Aconcagua vers les lagunes Espero et Horcones (1 heure environ).
Distances : 355 km de route, dont 110 km de piste.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous recommandons le restaurant à Ayelen. Possibilité sur place au restaurant Terruños.
Nuit : hôtel Posada Borravino ou équivalent.

JOUR 15 : LUJAN DE CUYO / VALLE DE UCO / TUNUYAN / SAN RAFAEL

Descriptif : au lieu de rejoindre directement San Rafaël vous pouvez faire un détour par la vallée de Uco. Après avoir emprunté la route 40, vous bifurquez sur la route 86. Juste avant Tupungato ne manquez pas un petit détour au Cristo Rey situé sur la gauche (sud). Il s’agit d’une structure de 28 m de haut, d’où vous aurez une superbe vue sur la vallée de Uco et le volcan Tupungato (6800 m). Une fois dans la vallée de Uco, l’excursion s’organise selon votre choix.
Nous vous recommandons, par exemple la visite de la Bodega O’Fournier. La cave est située au sein d’un ensemble de 263 hectares regroupant trois fincas à environ 15 km de la Cordillère des Andes. La bodega est équipée des dernières technologies de vinification et a une capacité d’accueil de 2800 tonneaux de chêne à température humide et constante. Vous partez enfin à destination de San Rafael.
Distances : 282 km, via Tupungato et Tunuyan jusqu’à Viñas del Golf situé au sud-ouest de San Rafael.
Déjeuner : libre.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Franchesco situé dans le centre de San Rafael.
Nuit : Finca Viñas del Golf / Hôtel Algódon Wine Estates.

JOUR 16 : SAN RAFAEL / VISITE DE BODEGAS / CAÑÓN ATUEL / SAN RAFAEL

Descriptif : plusieurs options de visite et d’activités s’offrent à vous. Le matin, vous pouvez visiter avec Alberto Goyenechea la bodega Goyenechea. Par ailleurs, les hôtes de Algodon Wine Estates peuvent visiter à n’importe quelle heure la bodega de la Finca Viñas del Golf elle-même. De même vous pouvez participer aux tâches vinicoles, selon l’époque : cueillette, pressurage, sélection, etc. selon les travaux du moment. Une promenade à cheval dans les vignes ou encore des cours de cuisine sont possibles et inclus.
En option : parcours de golf. Là aussi, les hôtes de Algodon Wine Estates n’ont pas besoin de réserver. Vous pouvez profiter à l’heure souhaitée du golf 9 trous et 3000 yards de Viñas del Golf.
Enfin, vous pouvez aussi faire une excursion au Cañón Atuel : à 20 km de San Rafael, le principal centre urbain du sud de Mendoza, le canyon Atuel entame sa course près de la digue de la Grande Vallée, et remonte jusqu’au barrage de Nihuil. Une route longe le canyon sur un parcours grandiose de 100 km.
Déjeuner : libre. Possibilité à la bodega Goyenechea.
Dîner : Inclus.
Nuit : Finca Viñas del Golf / Hôtel Algódon Wine Estates.

JOUR 17 : SAN RAFAEL / LOS MOLLES / MALARGÜE

Descriptif : vous quittez Viñas del Golf en prenez la route 40 en direction du sud-ouest. Avant d’arriver à Malargüe situé à 1402 m d’altitude, plusieurs détours et excursions sont possibles. La Laguna de la Niña Encantada se trouve à 7 km du village Los Molles. Il s’agit d’un petit lac dans un cadre somptueux. Une puissante source d’eau souterraine sort d’une coulée de lave de plusieurs kilomètres de long et d’une cinquantaine de mètres d’épaisseur. Une seconde option pourrait être El Pozo de Los Animas situé en montagne à 6 km de Los Molles, le site est constitué de deux puits circulaires remplis d’une eau au bleu laiteux. Le diamètre du plus grand puits est de 200 m. L’eau se trouve à 80 m avec une profondeur d’environ 21 m. Enfin, une autre option peut-être Los Castillos de Pincheira. À 27 km de Malargüe se trouve ce paysage de carte postale composé de formations calcaires évoquant des tours médiévales. Une déviation de la Route 40 conduit aux Castillos de Pincheira, un trajet pittoresque de montagnes colorées.
Distances : 186 km de Viñas del Golf à Malargüe. Ajouter 96 km en goudron pour l’aller-retour Los Molles et quelques autres kilomètres pour les diverses excursions de la zone.
Déjeuner et dîner : libres. Auberge sur la route et à Malargüe ou à Los Molles.
Nuit : Microtel Malargüe.

JOUR 18 : MALARGÜE / BARRANCAS / BUTA RANQUIL / CHOS MALAL

Descriptif : la route 40 vous attend au kilomètre 2956 pour poursuivre votre périple vers le sud. Votre objectif est la ville de Chos Malal construite à 807 m d’altitude sur la rive gauche du río Neuquén, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest du volcan Tromen (sommet à 4114 m). En cours de route, plusieurs lieux valent un arrêt et dans certains cas un petit détour : la Cascada de Manqui-Malal à 30 km au sud de Malargüe. Environ 100 km plus au sud, à La Pasarela, vous passez sur un impressionnant pont enjambant le canyon du río Grande. Vous retrouvez le goudron dans le secteur de Zampal puis gagnez de la hauteur et de splendides points de vue sur les volcans de La Payunia. Au village de Barrancas vous passez dans la province de Neuquén, traversez Buta Ranquil à 850 m d’altitude et profitez encore de Laguna de Auquinco, du Cerro Negro del Tromen et du volcan Tromen avant d’atteindre votre étape du jour, Chos Malal.
Distances : 338 km sur la route 40, route goudronnée, sauf 2 tronçons en piste de piste de 44 km au total.
Déjeuner et dîner : libres. Auberge sur la route et à Chos Malal.
Nuit : La Farfalla.

JOUR 19 : CHOS MALAL / LAS LAJAS / LONCOPUE / CAVIAHUE

Descriptif : la route 40, sur cette portion n’est pas d’un grand intérêt. Nous vous suggérons de profiter surtout de la région de Caviahue. Nous vous recommandons en particulier une randonnée à pied le long du río Agrio. Celui-ci croise la route N°26 juste avant d’entrer dans Caviahue. L’intérêt se porte par toute une succession de cascades dans un paysage de basalte et d’Araucarias. En poursuivant sur 20 km au-delà de Caviahue par la route N°26, juste avant la station de ski de Copahue se trouvent les thermes de la Laguna Las Mellizas non exploités commercialement. Ce site est divisé deux, Las Máquinas et Las Maquinitas. Fumerolles et eaux bouillonnantes n’empêchent pas de se baigner et de se couvrir de boue argileuse. Le village de Caviahue possède une structure thermale composée de 4 lagunes Sulfurosa, Verde, de Las Aguas et Del Chancho.
Distances : 273 km de route goudronnée. 24 km non goudronné entre Caviahue et Copahue.
Déjeuner : libre. Auberge sur la route ou à Caviahue.
Dîner : libre. À Caviahue, nous vous recommandons le Quiñe ou le Raíces ou encore La Reforma.
Nuit : hosteria Kallfu.

JOUR 20 : CAVIAHUE / SALTO DEL AGRIO / ZAPALA / VILLA PEHUENIA

Descriptif : pour une question d’orientation du soleil, nous vous recommandons d’aller voir le Salto del Agrio le matin. Vous empruntez à nouveau la N°26 sur 9 km, sans bifurquer vers Copahue, pour continuer vers l’Est. Juste après l’hosteria del Agrio vous prenez la piste partant vers le nord. Après 2 km, un spectacle vous accueille. Un cirque de basalte noir, mais aussi de roche ocre se mêle aux verts des mousses et des alpages. Une des particularités de la zone sont aussi des cyprès bonsaï. Le saut de 70 m s’écoule dans une lagune verdoyante. Vous faites route ensuite vers Villa Pehuenia via Zapala, puis la route N°13. Villa Pehuenia se situe au bord des lacs glaciaires Aluminé et Moquehue, entourée des montagnes de la basse cordillère (2500 m) et de forêts d’araucarias. Villa Pehuenia n’a été fondée qu’en 1989, sur le territoire d’un hameau mapuche, pour devenir un centre de tourisme. Les pistes du Cerro Batea Mahuida sont administrées par les Mapuches de façon communautaire. Ils organisent également des randonnées, des sorties de pêche au saumon et des safaris photos.
Distances : 287 km en route goudronné, sauf les 57 derniers de ripio (voie piétonne).
Déjeuner et dîner : libres. Auberge sur la route ou emport d’un pique-nique.
Dîner et nuit : Posada La Escondida.

JOUR 21 : VILLA PEHUENIA / ALUMINE / JUNIN DE LOS ANDES / SAN MARTIN

Descriptif : vous quittez Villa Pehuenia pour rejoindre Junin de Los Andes par la route 23. La présence immédiate de la Cordillère des Andes facilite l’accès à de nombreux lacs glaciaires, de multiples cours d’eau, à des volcans et à des forêts. Cela fait de Junin de Los Andes le paradis des pêcheurs de la truite arc-en-ciel et de la truite brune.
Pour votre après-midi, nous vous suggérons l’excursion autour du lac Huechulafquen, situé sous le versant sud du majestueux volcan Lanín. Après avoir longé le río Chimehuin vous débouchez sur une vue stupéfiante du lac et du volcan. Faites le détour par le petit chalet pointu. Le chemin longe tout le lac en rentrant dans une zone de forêt et en débouchant sur un grand alpage faisant la jonction entre les lacs Huechulafquen et Paimún. Vous êtes en plein cœur d’un territoire de la communauté mapuche. Retour par le même itinéraire.
Option trek El Saltillo : la piste est plate pendant un bon moment puis monte vers la cascade en longeant une rivière. La dernière partie en sous bois est assez abrupte. Il faut compter 2 heures aller-retour.
Option excursion lacustre sur le lac Huechulafquen : à partir de Puerto Canoa, excursion sur le lac Huechulafquen jusqu’au lac Epulafquen pour voir le volcan Achen Niyeu et surtout l’Escorial (fleuve de lave pétrifiée). L’embarcation est un catamaran, non privé, longueur de 14,50 m. Le bateau comprend un snack bar. Durée de l’excursion : 2 heures.
Commentaire : excursion nautique non incluse dans le prix. Penser à réserver vos places et à vérifier les horaires la veille depuis votre hôtel. Catamaran Jose Julian Tel (02972) 429264/ 428029.
Note technique : l’embarcation est un catamaran, non privé, avec une capacité de 60 personnes, longueur de 14,50 m. Le bateau comprend un snack bar. Les sorties sont réalisables toute l’année.
Distance : 203 km dont 110 en goudron et 93 en ripio. Autour de 120 km aller-retour, exclusivement en piste pour l’excursion Huechulafquen, si vous allez jusqu’au lac Paimún.
Déjeuner et dîner : libres. Auberge sur la route et à Junin de Los Andes.
Nuit : hôtel La Casa de Eugenia ou équivalent.

JOUR 22 : SAN MARTIN / ROUTE DES 7 LACS / VILLA LA ANGOSTURA

Descriptif : vous attaquez la célèbre route des 7 lacs. Toute la journée vous allez de point de vue en point de vue en faisant divers détours et promenades à pied : le mirador Arrayán au-dessus du lac Lacar et de San Martin de Los Andes. D’autres somptueux sites vous attendent dont la cascade Vulignanco et juste après le lac Hermoso. Un détour au lac Espejo Chico et au bras nord du lac Traful sont possibles avec une promenade le long des lacs Villarino et Falkner où vous pouvez faire une pause déjeuner. Nous vous conseillons un détour par la route 65 et le lac Traful en remontant vers le village de Villa Traful. Arrêt recommandé au mirador del Viento : panorama magistral sur le lac Traful. Retour sur la même route des 7 lacs.
Option mirador Bandurria : avant de partir de San Martin, promenade sur le territoire de la communauté mapuche. Une piste carrossable vous emmène jusqu’au mirador Bandurrias
Option lacs Lolog : avant de partir de San Martin, belle ballade à faire autour du lac Lolog au paysage très ouvert, à 35 km de San Martin
Option lac Traful : avant d’arriver à Villa La Angostura, détour par le lac Villa Traful juSqu’au mirador Traful.
Distance : 110 km / 3 heures, au rythme excursion. Toute la route est désormais goudronnée. À cela s’ajoutent les éventuels 3 détours tous en piste.
Déjeuner et dîner : libre.
Dîner : libre. Nous vous recommandons le restaurant Tinto Bistro situé à Villa La Angostura.
Nuit : hôtel Don El Faro ou équivalent.

JOUR 23 : VILLA LA ANGOSTURA / PARC DES ARRAYANES ou CERRO BAYO/ VILLA LA ANGOSTURA

Descriptif : vous vous dirigez vers le port de Villa La Angostura où vous embarquez sur un des catamarans, non privés, qui vous emmèneront autour de la presqu’île du parc des Arrayanes. À la pointe du parc, un arrêt vous permet une ballade de 800 m dans la fameuse forêt d’arrayanes (de myrtes). L’écorce de cet arbre est de couleur châtaigne lorsqu’il est jeune et orangée lorsqu’il est adulte – 160 à 250 ans d’âge. La lumière sous ces arbres donne une ambiance insolite.
Option randonnée parc Arrayanes : vous pouvez rentrer soit en bateau, soit à pied jusqu’à l’embarcadère, 12 km / 3 heures de marche sur un excellent sentier rejoignant l’entrée de la presqu’île.
Option Cerro Bayo : cap sur le Cerro Bayo. Un télésiège vous emmène sous le sommet d’où vous pouvez avoir une incomparable vue sur le lac Nahuel Huapi, la péninsule de Quetrihué et au fond le Cerro Tronador. Nous vous conseillons alors d’entamez à pied une descente jusqu’au refuge de montagne où vous pouvez déjeuner. Après une redescente en télésiège, vous vous rendez avec votre véhicule non loin de la cascade río Bonito que vous rejoignez par un sentier. Après cette aventure, un bon goûter se mérite. Vous le trouverez à l’hôtel Correntoso face à une splendide vue du lac Nahuel Huapi, moment de pure beauté.
Note : l’excursion nautique n’est pas incluse dans notre prestation. Départ catamarans à 10h, 14h et 17h30.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous recommandons le restaurant Raices situé à Villa La Angostura.
Nuit : hôtel Don El Faro ou équivalent.

JOUR 24 : VILLA LA ANGUSTORA / CIRCUITO CHICO PENINSULE LLAO LLAO ou CERRO CATEDRAL / LLAO LLAO

Descriptif : vous vous dirigez vers Bariloche par le tour du lac Nahuel Huapí, vestige glaciaire de plus de 100 km de long, puis vers la péninsule San Pedro l’une des appendices de la péninsule Llao Llao.
Nous vous suggérons de commencer par monter en télésiège en haut du Cerro Campanario (1050 m) situé en face de votre hôtel. Vous aurez ainsi un panorama bien éclairé avec le soleil dans le dos. Situé au centre d’un puzzle de lacs et de péninsules, cette vue est époustouflante. Vous faites ensuite le tour de la péninsule Llao Llao. Au kilomètre 26 de la péninsule on aperçoit l’hôtel Llao Llao et la chapelle San Eduardo. Le circuit rentre ensuite dans une zone de forêt et la route, en s’élevant, laisse découvrir d’admirables points de vue successifs.
Nous vous conseillons : promenade à pied jusqu’à la Villa Tacul située à l’extrémité de la péninsule Llao-Llao. À 300 m du stationnement se trouve un mirador rocheux sur le lac Nahuel Huapi à partir duquel on peut marcher sur les plages. Dans cette zone on aperçoit quelques arrayanes.
Option Cerro Catedral (demi-journée) : cap sur le Villa Catedral, plus célèbre station de ski argentine, où vous prenez un téléphérique pour atteindre 1800 m, puis un télésiège qui vous emmène au refuge Lynch : la vue sur la cordillère et tous les lacs est une mise dans l’ambiance majestueuse. Pour se dégourdir les jambes vous pouvez effectuer une courte marche pour aller apprécier un panorama sur le Cerro Tronador.
Distances : 83 km pour le tour du lac entre Villa La Angostura et Bariloche puis 24 km pour la péninsule San Pedro. Compter une heure pour le Campanario, puis 25 km pour une heure et demie à deux heures au rythme excursion pour le tour de la péninsule Llao Llao. Deux heures de plus si vous faites la promenade de Villa Tacul. Cerro Catedral est à 18 km de l’hôtel.
Déjeuner et dîner : libres.
Nuit : hôtel Spa Aldebarán.

JOUR 25 : BARILOCHE / EL BOLSÓN / PARC LOS ALERCES / ESQUEL

Descriptif : la Route 40 redémarre à l’ouest des lacs Gutiérrez et Mascardi, et longe les Andes jusqu’au Bolsón, puis Esquel. Refuge des hippies dans les années 1960, El Bolsón s’est déclarée zone non nucléaire et municipalité écologique. Le village d’Esquel, lui, fut fondé par des Gallois entre cordillère et désert de Patagonie. En dehors du parc Los Alerces, son attraction est la Trochita, une locomotive à vapeur et ses wagons en bois circulant sur une voie de 75 cm de largeur seulement.
Option 1 : visite du parc Los Alerces et excursion lacustre sur le lac Menendez. Vous accédez au parc par le nord, via Cholila. Au point d’union du lac Verde et du rió Arrayanes vous vous engagez à pied sur un sentier d’interprétation de 1500 m, dans une forêt composée d’une grande variété de florale. Celui-ci vous conduit au lac Menendez à Puerto Chucao, où un catamaran vous emmène successivement sur le bras sud pour admirer le glacier Torrecillas, puis à Puerto Sagrario, au bout du bras nord. De là, une marche vous permet d’aller jusqu’au point de vue « Alerzal » (forêt de cyprès) et plus loin au lac et à la cascade Cisne. Durée de l’excursion nautique + marche : quatre heures.
Option 2 : parcours « Viejo Expreso Patagónico », Esquel / Nahuel Pan en 2h30 aller-retour – option inclus dans le prix du voyage. En revanche le coût du trajet El Maiten > Esquel n’est pas inclus. Le trajet aller se fait en six heures, mais sa fréquence est plus rare. Information à El Maitén au 02945 495 190 ou à Esquel au 02945 451 403.
Distances : 125 km de Bariloche à El Bolson, puis 155 km de El Bolson à Esquel.
Déjeuner : libre. Auberges sur la route.
Dîner et nuit : hôtel Las Bayas.

JOUR 26 : ESQUEL / BOIS PÉTRIFIÉ DE SARMIENTO / SARMIENTO

Descriptif : il faut une grosse demi-journée de voiture pour rejoindre le Sud de la province de Chubut et la ville de Sarmiento. Sur la 40 vous découvrez la faune abondante de Patagonie : guanacos, renards gris, nandous, pumas, aigles, faucons. Après l’installation à votre hôtel, vous partez en excursion vers la réserve naturelle de bois pétrifié de Sarmiento (bosque petrificado Jose Ormachea). Un des gardiens du parc vous accompagne pour marcher pendant une heure et demie dans ce paysage lunaire parsemé de troncs fossilisés, vieux de 65 millions d’années. La palette des couleurs des collines environnante vous offre un des grands moments de votre périple argentin.
Distances : 432 km / 6 heures de Esquel à Sarmiento. 60 km aller-retour pour la réserve naturelle de bois pétrifié de Sarmiento.
Déjeuner : libre. Nous vous recommandons le restaurant Ñancu Lahuen, à Villa Traful ou au El Boliche Viejo, à la jonction du lac Nahuel Huapi et du río Limay, qui garde le souvenir du passage de Butch Cassidy et Sundance Kid.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le Simon Bar Centro Cultural, à Sarmiento.
Nuit :
El Molle Hotel Boutique.

JOUR 27 : SARMIENTO / VILLE DE PERITO MORENO / LOS ANTIGUOS

Descriptif : votre voyage se poursuit en direction du village de Los Antiguos, situé sur la berge sud du lac Buenos Aires dans la province de Santa Cruz. Plus grand lac d’Amérique du Sud après le Titicaca, il est en fait binational : lac General Carrera côté chilien (136 000 hectares), lac Buenos Aires (88 000 hectares) côté argentin. Sa profondeur atteint jusqu´à 590 m. Le lac Buenos Aires s’inscrit dans un paysage de pampa alors que le General Carrera est adossé à la montagne. Sa couleur d’azur contraste avec les roches pelées et les verdoyantes baies, offrant un très beau paysage. Au cours du voyage vous passez par la ville de Perito Moreno. Attention de ne pas confondre avec le parc Perito Moreno qui se situe plus au sud, ni même avec glacier Perito Moreno qui se trouve dans le parc national Los Glaciares encore plus au sud. Proche du lac Buenos Aires, nous vous recommandons une promenade à pied sur la laguna Seca ou encore appelée Colorada pour la couleur cuivre de ses berges.
Distance : 341 km / 5 heures de Sarmiento jusqu’à Los Antiguos.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous suggérons le restaurant Viva El Viento, à Los Antiguos.
Nuit : hôtel Antigua Patagonia.

JOUR 28 : LOS ANTIGUOS / RÍO PINTURAS ET GROTTE DES MAINS / LAGO POSADAS

Que faire ? Vous atteignez après 3 heures de route l’entrée du canyon du río Pinturas. 2,5 km à pied plus tard, vous atteignez la Cueva de los Manos (grotte des mains), inscrite depuis 1999 par l’UNESCO au Patrimoine mondial de l’Humanité. Ce site d’art rupestre, l’un des principaux en Argentine, était occupée il y a 10 000 ans par des groupes de chasseurs, qui ont décoré leur habitat sur 60 m. Datant de trois périodes distinctes, on peut y voir des figures géométriques, des scènes de chasse au guanaco et au nandou, ou encore des mains en négatif, en rouge, jaune, ocre, noir et blanc. Rites magiques ? Art ? Témoignages ? On en sait encore peu sur ces peuples, ancêtres des Tehuelches, habitants de cette région entre le río Chubut et le Détroit de Magellan. Découverte en 1876 par l’explorateur argentin Francisco Pascasio Moreno, celui-ci a donné son nom au parc et au glacier.
Distances : 224 km de Los Antiguos à l’entrée du canyon, puis 116 km jusqu’à Lago Posadas.
Déjeuner : libre. Nous vous conseillons d’emporter une pique-nique.
Dîner et nuit : Posada de Posadas.

JOUR 29 : LAGO POSADAS / LAC PUEYRREDON / VALLÉE DEL RÍO ORO

Que faire ? Vous faites route vers la Cordillère des Andes et le lac Pueyrredón. Celui-ci s’étire jusqu’au Chili, où son nom devient le lac Cochrane. Au bout de 18 km, vous traversez le pont Río Unión, entre les lacs Posadas et Pueyrredón. Vous apercevez autour de l’isthme de nombreux flamands roses, cygnes à col noir, ibis et canards. Vous continuez vers la vallée del Oro, à 15 km, puis vous commencez une ascension qui vous emmène jusqu’à la gorge Del Oro, cascade impressionnante de 150 m de haut.
Nous vous conseillons : sur le chemin du retour, balade d’un kilomètre pour découvrir les peintures rupestres du Cerro de los Indios, mur de granit rouge. Elles sont différentes de la Cueva de las manos, car elle présente trois étapes de l’art rupestre. La plus ancienne date de plus de 3000 ans.
Option pêche : possibilité de pêche à la truite arc-en-ciel (fly-cast, spinning) sur le lac Pueyrredón, toute l’année. Capture de 2 à 4 kg. Pour cette activité, supplément de prix à régler sur place.
Déjeuner : libre. Possibilité à l’estancia Suyai.
Dîner et nuit : Posada de Posadas.

JOUR 30 : LAC POSADAS PARC NATIONAL PERITO MORENO

Que faire ? Vous prenez la route vers le sud. Vous arrivez pour le déjeuner à l’estancia La Oriental, nichée au cœur du parc national Perito Moreno. Attention de ne pas confondre avec le glacier Perito Moreno qui se trouve dans le parc national Los Glaciares, plus au sud. Vous êtes dans l’un des plus beaux parcs de Patagonie, et pourtant l’un des plus méconnu. Après le déjeuner, vous pouvez parcourir les alentours de l’estancia à pied, en 4×4 ou à cheval ; ou encore partir pêcher sur la propriété. Vous pouvez notamment découvrir les piedras clavadas, formation géologique de 150 m de haut et estimée à 10 millions d’années.
Distance: 290 km entre Posadas et l’estancia La Oriental, parc Perito Moreno.
Déjeuner et dîner: inclus à l’estancia La Oriental.
Nuit: estancia La Oriental.

JOUR 31 : EXCURSION PARC NATIONAL PERITO MORENO

Que faire ? Cette journée est dédiée à visiter le somptueux parc Perito Moreno, où vous pourrez observer une faune très importante comme des guanacos, choiques (petite autruche), renard, flamand rose entre autres. Visite de la Péninsule Belgrano ou ces deux lacs qui l’entourent sont d’un bleu turquoise. Ce parc a été créé en 1937 en hommage au naturaliste Francisco Moreno, sur 115 000 hectares protégeant le riche écosystème du nord-ouest de la province de Santa Cruz : forêt de lenguas (hêtres), systèmes lacustres, steppe patagonique, variété de la faune, site paléontologique.
Distance : 70 km de piste.
Déjeuner : pique-nique remis par l’estancia.
Dîner : inclus à l’estancia La Oriental.
Nuit : estancia La Oriental.

JOUR 32 : ESTANCIA LA ORIENTAL / TRES LAGOS / EL CALAFATE

Que faire ? Départ du parc national Perito Moreno en direction d’El Calafate. Vous rejoindrez la route 40 pour faire une traversé dans l’immensité de la steppe patagonne ou l’on peut découvrir des estancias en activité (élevage de mouton) ainsi qu’une faune importante tout au long de ce trajet. Après un arrêt essence à Tres Lagos, vous poursuivez votre route vers le sud et rejoignez les rives du lac Viedma. Vous pouvez vous arrêter à l’auberge de la Leona le temps d’un maté ou d’un café. En fin de journée vous arrivez à El Calafate, capitale de la Patagonie des glaciers.
Note : prévoyez de faire le plein d’essence à Gobernador Gregores ou Tres Lagos.
Distance : 482 km de trajet.
Déjeuner : libre. Possibilité en auberge sur la route.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Casimiro Bigua.
Nuit  : hôtel Imago Spa ou équivalent.

JOUR 33 : EL CALAFATE / GLACIER SPEGAZZINI et GLACIER UPSALA / EL CALAFATE

Descriptif : après avoir contemplé les lumières du matin depuis la salle à manger de l’hosteria, départ pour le port de Punta Bandera. Cette excursion d’une journée complète s’effectue sur le bras nord du Lac Argentino, le plus grand lac argentin. Vous embarquez dans le club du Capitaine (salon VIP et pont privé) sur l’un des catamarans Chonek ou Nueva León. En zigzagant entre les icebergs (tempanos en espagnol) le bateau vous entraîne dans les différents bras du lac jusqu’au pied des principaux glaciers du champ de glace patagonique : Spegazzini, dont les parois font 80 m de hauteur, Upsala le second plus vaste glacier des 47 que compte le parc, et Onelli. Pour mieux profiter de votre déjeuner, vous débarquez et faite une petite marche de 800 m dans une forêt de lengas pour rejoindre la baie d’Onelli. Celle-ci est remplie d’icebergs et entourée d’un décor époustouflant de glaciers et de pics. Après avoir embarqué de nouveau, il vous faudra une heure pour rejoindre Punta Bandera.
Description technique : les catamarans Chonek ou Nueva León sont de toute dernière génération. Ils comptent tout l’équipement de sécurité aux normes internationales avec radar, GPS, plotter, eco-sonde, VHF, chauffage et service de bar.
Durée et distance : 49 km de El Calafate à Punta Banderas. Vous embarquez à Punta Banderas à 8h30, pour un départ vers 9h00. Vous rentrez à Punta Bandera à 16h00.
Commentaire : nos prix ci-dessous comprennent cette excursion, en salon VIP.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous conseillons d’emporter un pique-nique. Dîner libre à El Calafate.
Nuit : Imago Hôtel et Spa ou équivalent.

JOUR 34 : EL CALAFATE / GLACIER PERITO MORENO

Que faire ? Après avoir pris votre petit-déjeuner, vous partez au parc national Los Glaciares et le fameux glacier Perito Moreno.
Nous vous conseillons 1 : vous naviguez pendant 1 h en face de la paroi sud du Perito Moreno (1 départ toutes les heures dès 10h15). Le front du glacier fait environ 5 km de long, pour une hauteur de 170 m, dont 60 sont émergés et donc visibles. Après cette sortie, vous pouvez si vous le souhaitez découvrir de manière progressive le glacier en marchant sur un sentier qui longe le canal des Témpanos. Vous rejoignez ensuite le chemin traditionnel des passerelles. Après cette journée intense, vous vous recommandons un thé à la Usina, lieu divin situé au bord d’un torrent, sous les lengas.
Nous vous conseillons 2 : un « mini trekking » sur la partie sud du glacier. Après avoir traversé en 15 minutes le Brazo Rico en bateau et chaussé les crampons, vous débutez un circuit d’une heure et demiesur le glacier. Ce que l’on note dans ce chaos de glace – outre le silence – sont les palettes de bleus offertes par le glacier.
Commentaire : ce trekking est accessible de 10 à 65 ans. Deux guides de montagne encadrent chaque groupe. Le thé à La Usina est à votre charge.
Distance : 73 km du lodge à Bajo de las Sombras.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous conseillons d’emporter un pique-nique. Dîner libre à El Calafate.
Nuit :  Imago Hôtel et Spa ou équivalent.

JOUR 35 : EL CALAFATE / PARC TORRES DEL PAINE - CHILI

Que faire ? Vous prenez la route après le petit-déjeuner en direction du Chili. Vous passez par Esperanza, au coeur de Santa Cruz, puis par le poste frontière de Cerro Castillo. Après avoir réglé les formalités douanières, vous poursuivez jusqu’à l’estancia Lazo et la laguna Verde. Vous apercevez pour la première fois le massif Torres del Paine. Vous déjeunez à l’auberge, puis vous pouvez partir vous balader près du lac Verde, et grimper sur les alpages qui surplombent l’hosteria pour obtenir un superbe panorama sur la multitude de lacs et sur le massif. Vous pouvez également profiter d’une balade à cheval. A la fin de l’après-midi, vous prenez la route pour le lodge Cerro Guido, plus au nord, à quelques 38 km de l’entrée du parc. L’activité principale de l’estancia est l’élevage de bovins et d’ovins. Elle vous permet de vous immerger dans la culture et les traditions de la Patagonie chilienne.
Remarque : gardez avec vous le ticket d’entrée du parc, il sert également le lendemain.
Durée et distance : 286 km soit 3 heures 15 de El Calafate à Cerro Castillo, puis 50 km soit 1 heure jusqu’à la laguna Verde. Enfin 73 km soit 1 heure 15 jusqu’à Cerro guido.
Déjeuner et dîner : libres. Dîner possible au Lodge Cerro Guido.
Nuit : estancia Cerro Guido ou équivalent.

JOUR 36 : PARC TORRES DEL PAINE / PUERTO NATALES

Que faire ? Vous partez en excursion dans le parc Torres del Paine, en passant par le secteur de la Laguna Amarga. Vous remarquez tout d’abord Las Torres, puis apercevez Los Cuernos et le glacier du Français. Tout au nord du lac Pehoe, une balade de 10 minutes s’impose pour rejoindre Salto Grande, une immense cascade, avec en toile de fond les Cornes à la couleur chair. Vous pouvez si vous le souhaitez poursuivre jusqu’au lac Grey. Vous y êtes vers midi, et de là pouvez entamer une balade de 45 minutes (2,2 km) jusqu’au bout de la petite péninsule. Après déjeuner, vous faites route sur Puerto Natales, en passant par le sud du parc et la nouvelle route du Milodon.
Nous vous conseillons : avant votre étape de nuit, vous pouvez réaliser un détour vers la grotte du Milodon. Ce monument naturel est constitué de trois grottes et d’un conglomérat rocheux appelé « Silla del Diablo » (Chaise du Diable). Ses dimensions sont de 30 m de hauteur et 200 m de profondeur. Ce site a également un intérêt scientifique puisqu’on y a découvert, en 1875, de la peau, des os et la dépouille d’un animal disparu, le Milodon (Mylodon Darwin), un herbivore de grande dimension qui a probablement disparu à la fin du pléistocène.
Distance : 38 km de Cerro Guido à l’entrée du parc, puis 60 km jusqu’à l’hosteria Grey. Après le déjeuner, 22 km pour se rendre à l’entrée sud du parc et 106 km pour atteindre Puerto Natales. Soit 226 km au total.
Déjeuner et dîner : libres. Dîner possible à l’hôtel.
Nuit : hôtel Altiplánico Patagonia ou équivalent.

JOUR 37 : PUERTO NATALES / DETROIT DE MAGELLAN / RÍO GRANDE

Que faire ? Vous partez tôt le matin vers la Terre de Feu, la plus grande île de l’archipel de Patagonie australe. Vous descendez vers le sud, puis bifurquez vers l’est, jusqu’à rencontrer l’embouchure Punta Delgada. De là, vous prenez le bac, puis après 15 minutes de traversée du Détroit de Magellan, vous débarquez en Terre de Feu. La partie située du côté chilien est en piste, et vous retrouvez la route en Argentine après les formalités douanières. Votre étape du jour est le port de Río Grande, capitale de la Terre de Feu Argentine.
Durée et distances : 582 km de Puerto Natales jusqu’à Rio Grande, soit 8 heures en comptant le passage en bac et les formalités de douane à San Sebastian.
Déjeuner et dîner : libres. Auberges sur la route. Le soir, bonne table à l’hôtel même.
Nuit : Posada Don Fiori, ou équivalent.

JOUR 38 : RÍO GRANDE / CAP SAN PABLO / TIERRA MAYOR / USHUAIA

Que faire ? Après quelques kilomètres vers le sud, vous pouvez effectuer un détour jusqu’au cap San Pablo pour admirer les plages et la vue depuis le petit phare, observer les restes du Desdemona échoués sur la plage, les nombreux oiseaux et fleurs comme la très belle orchidée de Magellan. Cap sur le bout du monde. Vous traversez des paysages de ñires et d’alpages et les montagnes de la Terre de Feu apparaîtront progressivement. Plusieurs arrêts s’imposent lors du trajet : l’hosteria Kaiken dominant le lac Fagnano, l’auberge Petrel au bord du lac Escondido et le col Garibaldi juste avant d’entamer la descente vers le canal de Beagle. Dans la vallée Tierra Mayor vous traverserez des centres d’activités hivernales, ski de fond et ski alpin (Cerro Castor). Après l’installation à l’hôtel, vous pouvez consacrer l’après-midi à la découverte de la ville d’Ushuaia. Vous pouvez, par exemple, visiter le musée Maritime situé à l’intérieur de l’ancien bagne. Celui-ci possède des salles montrant la vie d’un pénitencier, une exposition retraçant l’exploration du continent Antarctique, ou encore des maquettes détaillées de bateaux, sur une période couvrant 500 ans d’histoire.
Durées et distances : 230 km/3 heures 30 de Río Grande à Ushuaia. 62 km/2 heures en piste aller-retour Cap San Pablo.
Déjeuner et dîner : libres. Le soir, nous suggérons le restaurant Chez Manu, excellente cuisine élaborée à partir de produits régionaux.
Nuit : hôtel Cilene del Faro ou équivalent.

JOUR 39 : USHUAIA / PARC TERRE DE FEU

Que faire ? Vous partez en excursion dans le parc national Terre de Feu. Après un court trajet jusqu’au restaurant, vous entamez une balade sur des chemins faciles et plats. Le circuit emprunté passe près du lac Roca, les tourbières, la rivière Pipo, une forêt de lengas et des barrages de castors. Vous débouchez sur la baie de Lapataia avant de reprendre le chemin vers le restaurant. Vous vous rendez ensuite en voiture jusqu’à la baie Ensenada, où vous vous montez dans un zodiac, puis vous rendez à l’île Ronde. Pendant la courte traversée, de novembre à janvier vous pouvez observer une colonie de cormorans de Magellan. L’île, d’une superficie d’environ 10 hectares, possède une côte maximale située à 105 m au-dessus du niveau de la mer. D’un point de vue scientifique, l’île Ronde est un jardin botanique naturel qui regroupe toute la végétation de la région. Près de l’embarcadère vous trouvez l’unité postale la plus australe du monde. Vous pouvez y faire tamponner votre passeport, vos cartes postales ou lettres dotées de timbres insolites.
Durées et distance : 28 km de piste en auto aller-retour plus 2 à 3 heures de marche selon votre allure. 10 minutes de traversée en zodiac jusqu’à l’île Ronde.
Déjeuner : libre. Possibilitée au refuge de l’île Ronde.
Dîner : libre. Nous vous recommandons le restaurant Kaupé. Pensez à réserver en avance.
Nuit : hôtel Cilene del Faro ou équivalent.

JOUR 40 : USHUAIA / ÎLE MARTILLO / BUENOS AIRES

Que faire ? Vous quittez Ushuaia pour vous rendre vers l’estancia Harberton. Vous passez par des forêts et des tourbières, et les 5 derniers kilomètres vous offrent un magnifique panorama sur le Canal Beagle. Vers 10h, vous êtes à l’estancia Harberton et à 10h30, vous montez à bord d’un zodiac et partez visiter l’Île Martillo. Entre novembre et mars l’île compte une colonie impressionnante de manchots de Magellan et de manchots papous. Il est possible de descendre du bateau et d’approcher suffisamment les manchots pour les observer et les photographier dans des conditions optimales. Dans l’après-midi, retour à Ushuaia. Après la récupération des valises, vous partez à l’aéroport d’Ushuaia, où vous restituez la voiture et vous vous envolez jusqu’à Buenos Aires. Après un vol de 3 heures 50 environ, vous êtes accueillis par un chauffeur de notre équipe pour être conduit à votre hôtel.
Distances : 40 km de route goudronnée et 35 km de piste d’Ushuaia jusqu’à Haberton.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous recommandons l’auberge Tierra Mayor sur le chemin du retour. Collation pour le dîner dans l’avion.
Nuit : hôtel Casa Calma ou équivalent.

JOUR 41 : BUENOS AIRES

Que faire ? Nous vous proposons de continuer de parcourir à nouveau Buenos Aires, en commençant cette fois par le quartier de La Boca, l’un des quartiers mythiques de la capitale. C’est dans ces rues que s’installèrent une bonne partie des nombreux immigrants, italiens, pour la plupart arrivés au milieu du XIXe siècle. Ils vivaient dans des baraques en tôle ondulée, qu’ils peignaient avec le reste des peintures des bateaux du port, ce qui donne aujourd’hui son charme coloré au quartier. Un peu plus loin, vous rencontrez le quartier de San Telmo, avec ses vieilles maisons, ses rues pavées, ses musiciens de tango. Vous déambulez dans ce quartier de caractère, aujourd’hui très apprécié des intellectuels et des artistes, qui restaurent les belles demeures pour y installer leurs ateliers. Un peu plus loin vers le fleuve, Puerto Madero, ancien port entièrement rénové, est incontournable. Vous rejoignez ensuite le quartier de Recoleta, et visitez le cimetière de Recoleta, le Père Lachaise argentin. Sur 6 hectares, de nombreuses célébrités possèdent leur tombe. Le mausolée d’Eva Perón, est l’un des plus connus et visités.
Déjeuner : libre.
Dîner show tango : au cabaret Esquina Carlos Gardel, en place VIP. À 20h15, un chauffeur passe vous chercher à votre hôtel. Il vous ramène en fin de soirée. La soirée s’accompagne d’une bonne gastronomie, avec un menu au choix, vins argentins et boissons comprises.
Nuit : hôtel Casa Calma ou équivalent.

JOUR 42 : BUENOS AIRES

Descriptif : journée libre. À l’heure convenue, un chauffeur passe à votre hôtel pour partir vers l’aéroport d’Ezeiza Ministro Pistarini.
Temps : il faut compter entre 50 minutes et une heure et demie de trajet du centre de Buenos Aires à l’aéroport d’Ezeiza.
Déjeuner : libre.
Dîner et nuit : dans l’avion.