La route des vins argentins : 2 000 km le long de la Cordillère

La route des vins argentins : 2 000 km le long de la Cordillère

Du Nord-ouest à la Patagonie, le vignoble argentin se déroule sur 2 000 km le long de la cordillère des Andes, à une altitude parfois record. Les régions vinicoles ne manquent pas d’attraits touristiques et la route des vins et bodegas constitue un excellent prétexte de visite.

Cafayate, Salta, Nord-Ouest (NOA)

La vallée de Cafayate et les Valles Calchaquíes, au sud de Salta, est un petit vignoble  de 3.200 hectares, réputé pour la qualité de la majeure partie de sa production. Il a pour particularité d’être le plus haut du monde, à environ 1.700 m d’altitude, dans un paysage d’une grande beauté. Trois vignobles sont même plantés entre 2.200 et 3.000 m (Colomé, Tacuil, Payogasta). L’amplitude thermique annuelle est de 25° en moyenne et les précipitations faibles, autour de 180 mm/an. Son autre caractéristique est le cépage dominant : le torrontés, un blanc qui n’existe qu’en Argentine. On peut également découvrir à Cafayate le Musée de la Vigne et du Vin ouvert en 1981.

Caves : La Banda, Estancia Colomé, Domingo Hermanos, El Esteco, El Porvenir, Etchart, Félix Lavaque, Animaná, José Luis Mounier, Miralpeix, Nanni, Río Colorado, San Pedro de Yacochuya, Tacuil, Vasija Secreta, El Molino, Martorell, El Tránsito.

La Rioja, Cuyo

La principale zone de production de la province de La Rioja se situe dans la vallée de Chilecito. Une bonne partie de la vigne est plantée en torrontés riojano, avec lequel sont élaborés des vins mousseux.

Caves : Cooperativa La Riojana, Chañarmuyo, Liberman, San Huberto.

San Juan, Cuyo

La province de San Juan s’est longtemps cantonnée à la production de vin de table mais elle a entamé une reconversion vers la qualité voici une dizaine d’années. C’est aussi la terre du syrah, cultivé notamment dans la vallée du Tulum, qui bénéficie d’une faible humidité, d’un fort ensoleillement, d’une bonne amplitude thermique et de sols argilo-sableux. Une visite des caves de San Juan pourra être complétée par les paysages des deux parcs nationaux, la vallée de la Lune (Ischigualasto) et Talampaya , plus au nord. Entre les formations rocheuses aux formes extravagantes en plein désert ont été retrouvés des restes fossiles datant de 225 millions d’années.

Caves : Antigua Bodega, Augusto Pulenta, Bórbore, Callia, Casa Montes, Graffigna, Miguel Más, Don Doménico, Fabril Alto Verde, La Guarda, Las Marianas, Licciardi, San Juan de Cuyo, Segisa.

Mendoza, Cuyo

La région de Mendoza est le centre principal du vin argentin et l’une des 8 capitales mondiales du vin listées par le Great Wine Capital Global Network. Avec 150.000 hectares de vignoble et plus de 1.000 caves, elle assure 70% de la production nationale de vin. Située au pied de la cordillère des Andes, qui stoppe les vents humides du Pacifique, elle bénéficie d’un climat sec et très ensoleillé, avec une bonne amplitude thermique, à une altitude comprise entre 900 et 1.500 m.  Il est possible d’y visiter le musée du vin Felipe Rutini. Le malbec est le cépage emblématique, qui a même son jour de fête annuel. Si l’on est de passage début mars, surtout ne pas manquer la fête des vendanges.

Mendoza > Luján de Cuyo et Maipú

Cette région centrale est la plus accessible, à seulement dizaines de kilomètres de Mendoza. Elle a été pionnière pour développer des vins de qualité en Argentine. C’est celle qui regroupe le plus grand nombre de bodegas.

Caves : Alta Vista, Giol, Atilio Avena, Barberis, Baudrón, Benegas, Bonfanti, Bressia, Cabrini, Carinae, Carmelo Patti, Carmine Granata, Cassone, Catena Zapata, Cecchin, Chandon, Conde, Dolium, St. Diego, Di Tommaso, Dominio del Plata, Don Bosco, Escorihuela Gascón, Fabre Montmayou, Filus, Flichman, Lagarde, Landelia, La Rural/Rutini, López, Luigi Bosca, Miguel Minni, Navarro Correas, Nieto Senetiner, Norton, Renacer, Reyter, Ruca Malen, Séptima, Tapaus, Tapiz, Tempus Alba, Terrazas de los Andes, Tierras Altas, Trapiche, Trivento, Viniterra, Vinorum, Viña Amalia, Viña Doña Paula, Viña El Cerno, Viña Maipú, Vistalba, Weinert, Zuccardi.

Mendoza > Région Est, autour de San Martín

Cette région comprend quasiment la moitié de la production de la province avec ses 60.000 hectares de vignes. Les caves ont une grande capacité de vinification et produisent beaucoup de vin de table populaire à base des cépages criolla grande, moscatel et cereza.

Caves : Cape, Don Alberto, Crotta, Gustavo Brega, Lanzarini, Llaver, Nueva California, Santa Cecilia, Santa Sara, Pacífico Tittarelli, Alto Salvador, Santa María.

Mendoza > Vallée de Uco

Le vignoble de la Vallée de Uco est le plus jeune de la région de Mendoza, d’une dizaine d’années seulement. Les caves ont été installées en majorité avec des capitaux étrangers. Le blanc représente 30% de la production, avec le sémillon. En rouge, on compte des cépages comme le malbec, le cabernet sauvignon, le syrah, le tempranillo, le merlot et le barbera. La forte amplitude thermique y produit des vins intenses.

Caves : Aconquija, Alto Cedro, Altus, Andeluna Cellars, Antucura, Bombal, Cuvelier Los Andes, Fapes, Flecha de los Andes, Hinojosa, J&F Lurton, Giaquinta, La Azul, La Celia, Los Parrales, Monteviejo, O. Fournier, Salentein, San Polo.

Mendoza > San Rafael

Cette jolie vallée située à 250 km au sud de Mendoza est irriguée par les fleuves Diamante et Atuel. San Rafael compte environ 22.500 hectares de vignoble où sont produits des vins qui gagnent à être connu. Un peu dans l’ombre des zones viticoles historiques voisines, elle est en plein développement.

Caves : Marco Zunino, Valentín Bianchi, Coopérative General Alvear, El Rosal, Goyenechea, Haarth, La Abeja, Lavaque, La Vieja Bodega, Rivier, Roca, Simonassi Lyon, Suter, Valle de Nubia, Viñas del Golf.

Neuquén, Patagonie

Les caves de la région de Neuquén (San Patricio del Chañar et Añelo) sont parmi les plus récentes et les plus prometteuses du pays. Les meilleures technologies y sont installées pour produire d’emblée un vin de qualité. Les cépages les plus cultivés sont le merlot, le pinot noir, le malbec, le cabernet sauvignon, le chardonnay et le sauvignon blanc. A 39° de latitude Sud, le climat est sec et venté, l’humidité faible. La région vinicole présente aussi la particularité d’être entourée de sites préhistoriques avec des fossiles de dinosaures, ce qui en fait une « route des vins et des sauriens ».

Caves : Bodega del Añelo, Bodega del Fin del mundo, Familia Schroeder, NQN, Bodega Valle Perdido.

Rio Negro, Patagonie

A 39.2 degrés de latitude Sud, dans la haute vallée du Río Negro, s’élaborent les vins des zones les plus australes au monde. L’alternance de nuits très froides et de journées très ensoleillées donne aux cépages des caractéristiques uniques et des vins d’une grande intensité, avec plus d’acidité et moins de corps que dans d’autres régions. Les raisins arrivent à maturité environ trois semaines plus tard que dans la région de Mendoza. Le pinot noir, le merlot, le sémillon et le cabernet sauvignon s’y épanouissent particulièrement bien. La vallée du Río Negro constitue une oasis où sont également cultivés des fruits et légumes pour tout le pays.

Caves : Agrestis, Humberto Canale, Estepa, Notaro, Podlesh.