Voyage aux Salinas Grandes, Nord-Ouest Argentin

Guide de voyage sur le site de Salinas Grandes, dans la région du Nord-Ouest Argentin.

Définition

Quelle est la différence entre un salar (désert de sel) et une saline? La nuance est subtile mais elle existe :
– un « salar », ou désert de sel, est un ancien bassin endoréique, qui est constitué de plusieurs types de sédiments comme le chlorure de sodium, le sulfate, le nitrate ou le borate.
– une « salina », ou saline, est également un ancien bassin endoréique, qui fait partie de l’ensemble des salars, mais dont les sédiments sont essentiellement constitués de chlorure de sodium (ce que l’on appelle communément « sel »). De plus, le terme saline définit un lieu d’exploitation où l’on extrait le sel ainsi que l’exploitation en elle-même.

Situation géographique

Considéré comme l’un des plus grands salars (désert de sel) du monde, Salinas Grandes est un site d’une beauté à couper le souffle, situé dans la province de Jujuy, dans la région du Nord-Ouest Argentin (NOA). L’histoire géologique de cette région a fait naître des paysages magnifiques, dont ce joyau minéral. Cet ancien lac de sel, dont l’épaisseur atteint les 30 cm, se situe à 3.415 m d’altitude et s’étend sur près de 12.000 hectares.

On accède à cet endroit isolé par la route nationale 52, depuis le village de Purmamarca situé à 52 km, juste avant de déboucher dans la vallée de Humahuaca. La route poursuit jusqu’à San Pedro de Atacama, au Chili, à 243 km de là. Egalement, il existe une piste qui rejoint par le Sud le village argentin de San Antonio de Los Cobres, à 65 km. Cette étendue de sel se prolonge jusqu’à la Lagune de Guayatayoc au Sud-ouest, est délimitée par la vaste vallée de Quebrada de Humahuaca au Sud-est, et le désert de la Puna Salada au Nord-ouest.

Climat : quand se rendre aux Salinas Grandes?

Le climat dans le Nord-ouest du pays est contrasté. Cependant, en règle générale, l’hiver (de juillet à septembre) se révèle sec et doux, même si les gelées et la neige sont communes en altitude. Certains vents violents peuvent être forts, d’avril à octobre. L’été (de novembre à mars) est chaud et plus humide. Peu importe la saison, il est recommandé de s’équiper de quelques vêtements chauds et plus légers, notamment parce que les écarts de température peuvent être conséquents (entre le jour et la nuit notamment). Voir notre fiche : Quand partir en Argentine

Histoire des Salinas Grandes

Il y a 600 millions d’années, la mer submergeait la zone. C’est à la suite de mouvements terrestres brutaux que l’eau s’est petit à petit retirée et que certaines roches ont fusionné sous l’effet de l’agitation du magma. Sont apparus alors progressivement les hautes chaines de montagnes, les plateaux et leurs vallées.
Une étendue de sel s’est formée ensuite naturellement. Le sel qui s’était accumulé pendant de nombreuses années dans ce qui était à l’origine un lac, sans pouvoir être évacué vers l’extérieur (celui-ci n’a pas de lien avec la mer ou l’océan) a créé cet endroit spectaculaire.

Le sel est le seul minerais comestible au monde. Celui de Salinas Grandes se consomme après un traitement qui ajoute de l’iode dont il est dépourvu comme il n’est pas d’origine marine mais volcanique. Cette vaste étendue de sel découverte à l’époque pré-hispanique abrite rapidement des exploitations salines qui fournissaient alors en sel toutes les régions des alentours. La tradition s’est perpétuée et aujourd’hui, en plus des nombreux visiteurs, les Quechuas, peuple venant des montagnes andines voisines, travaillent toujours à la récolte du minerai de sel.

La faune dans le Nord-Ouest et aux Salinas Grandes

La biodiversité est riche dans la région du Nord-ouest de l’Argentine. La variété de la composition du paysage en a fait un refuge pour bon nombre d’espèces animales et végétales. On peut être amené à rencontrer dans le désert de la Puna le chinchilla, le chat des Andes ou encore le condor des Andes.

Plus spécifiquement, dans la zone de Salinas Grandes ainsi qu’autour des lagunes salées, les flamants roses cohabitent avec les groupes de vigognes (sorte de lama) et de surís (cousin andin du nandou).

Visiter les Salinas Grandes

Situé à 52 km de Purmamarca à l’Ouest sur la route nº52, via la côte de Lipanet le Col Abra de Lipan (4.170 m), il faut compter en voiture près d’1h30 pour accéder au site.

En outre, il est possible d’ajouter à la visite des « grandes salines » celle de Susques, un village plein de charme à 73 km à l’Ouest.

L’épaisse couche de sel rend la circulation possible sur ce désert, néanmoins prudence, car « l’embourbement » n’est pas rare.

Il est indispensable d’avoir avec soi lunettes de soleil et crème protectrice sur le site de Salines Grandes: la réverbération de la lumière sur le blanc du sel peut s’avérer néfaste et très désagréable.

De plus, le soroche ou apunamiento, plus communément appelé mal des montagnes, peut être ressenti à partir de 3.000 m d’altitude chez certaines personnes, et peut donc sévir sur le site de Salinas Grandes. Pour lutter contre ce mal des montagnes, il est important de prendre son temps en favorisant une ascension progressive, pour permettre au corps de s’adapter au mieux. Il convient en outre de s’hydrater de manière très régulière. Si néanmoins un problème survient, la solution est la descente. En cas de mal de tête, un remède anti douleur peut aider momentanément. La population locale a comme usage de mâcher des feuilles de coca. Celles-ci ont la vertu de lutter contre la fatigue, la faim et le mal des montagnes.

Hôtels : où se loger ?

A Purmamarca :
Hôtel La Comarca : un hôtel de charme construit en harmonie avec le magnifique paysage du village de Purmamarca.
Hôtel El Manantial del Silencio : petit hôtel de luxe de style colonial, avec vue sur la montagne des Sept Couleurs de Purmamarca. Etape gastronomique.

A Tilcara:
Hôtel Boutique Las Marias : hôtel boutique spacieux et confortable qui bénéficie d’un cadre exceptionnel, et d’une magnifique vue sur la vallée de Humahuaca.

Transports : comment se rendre aux Salinas Grandes ?

Pour arriver dans la région du Nord-ouest, plusieurs options sont envisageables. Pour les longues distances, la ville de Salta offre plus de fréquences que San Salvador de Jujuy.

En avion : avec Aerolíneas Argentinas ou LAN, arrivée à Jujuy (vol quotidien depuis Buenos Aires). L’aéroport de Salta à 120 km, dessert également Tucuman et Córdoba.

En voiture : Tilcara se situe à 42 km au nord de Jujuy par la route nationale 9 et à 163 km de Salta. Humahuaca est à 123 km de Jujuy et à 244 km de Salta. Pour accéder au site des Salinas Grandes, il est conseillé d’emprunter la Ruta 52 (la route nationale 52), qui débute à Purmamarca (52 km) du côté argentin.
Cette route en bon état destinée à faire la liaison avec San Pedro de Atacama au Chili (243 km), offre de splendides panoramas sur le parcours, en passant par le col Abra Potrerillo qui culmine à 4.170 m. Au Sud, l’ancienne route 40 relie les Salinas à San Antonio de Los Cobres (65 km).

En bus : différentes compagnies desservent la ville de Jujuy ainsi que toute la région de La Quebrada de Humahuaca.

Dans les environs de Salinas Grandes

Il est tout à fait possible d’étendre sa visite aux alentours de Salinas Grandes.

A quelques 73 km plus à l’Ouest, Susques est un petit village de tisserands qui compte à peine 2000 habitants, dont la moitié vit dans des maisons d’adobes isolées du centre. Il offre au visiteur l’opportunité d’appréhender la vie des habitants de la Puna.

Ce village appartint successivement à la Bolivie et au Chili avant d’entrer dans le giron argentin. Perché à quelques 3896 mètres d’altitude, il est considéré comme le village carrossable le plus haut d’Argentine. La légende veut que l’église coloniale soit l’une des plus anciennes du pays. Important centre minier de la Puna d’Atacama, cette zone est aujourd’hui principalement rurale.

A 15 km à l’Ouest de Cusques, la Quebrada del Taire domine la route 16, et offre un beau panorama. A quelques kilomètres au Sud Est du village, ses trois ruisseaux de montagnes convergent dans un beau fracas.

En redescendant du plateau des salines vers Pumamarca, on peut se rapprocher de la Quebrada de Humahuaca. Cette immense vallée, classée au patrimoine de l’Unesco, livre un paysage spectaculaire et abrite de nombreux villages typiques.

Circuits passant par Salinas Grandes

Argentina Excepción propose plusieurs voyages à la découverte de la région du Nord-ouest Argentin en passant par Salinas Grandes.

Voici quelques exemples :

Voyage d’exception du Nord-ouest aux chutes d’Iguazù : 15 jours avec chauffeur-guide pour admirer deux des plus beaux paysages d’Argentine,la région de Salta et les chutes d’Iguazù. Logement en hôtels d’exceptions.

Autotour Salta, Valles Calchaquíes, Cafayate, Quebrera de Humahuaca : 12 jours en catégorie charme, passant par les plus beaux sites de la région Nord-ouest.

Circuit sur la Route 40 : 38 jours en pension complète avec guide sur la mythique route 40, pour admirer les plus beaux paysages et curiosités d’Argentine et de Patagonie. Une incursion au Chili est incluse.

Tous nos séjours en Patagonie et en Argentine