Voyage dans l’Altiplano argentin : hauts plateaux andins du Nord-Ouest – 18

Ce séjour vous emmène au cœur des paysages uniques de la Puna et de ses hauts plateaux andins.

JOUR 1 : VOL INTERNATIONAL / BUENOS AIRES

Descriptif : accueil en Argentine, à l’aéroport d’Ezeiza (Pistarini) par un chauffeur de notre équipe. Celui-ci vous conduit à votre hôtel.
Réunion : en fin de matinée ou bien en fin de journée, réunion autour des cartes de votre parcours, à votre hôtel, avec l’un de nos responsable opérations.

Que faire l’après-midi à Buenos Aires ? Après l’installation à l’hôtel, vous entamez unevisite libre de la ville. Nous vous suggérons de visiter le quartier de Palermo, quartier emblématique de Buenos Aires. Palermo Soho a été baptisé quartier bohème, avec en particulier le marché artisanal autour de la place Cortázar et les boutiques de mode, les bars et restaurants autour de la place Palermo Viejo. En novembre, les Jacarandas illuminent les jardins de Palermo, puis en décembre et janvier c’est au tour du Palo Borracho (le Chorisia) de montrer ses couleurs roses en compétition avec les fleurs jaunes des Tipuana Tip (ou Tipa). Et si vous aimez la botanique c’est au jardin Botanique donnant sur la place Italia et au parc du Rosedal que vous rencontrerez le plus de variété. Palermo Hollywood où se sont installés les maisons de productions de cinémas, de publicité et les chaînes de télévision est aussi un des hauts lieux de sorties nocturnes tout au long des rues Fitz Roy et Humboldt, entre Niceto Vega et Soler .
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous transmettrons notre sélection de restaurants à Buenos Aires.
Nuit : Atempo Design Hotel.

JOUR 2 : BUENOS AIRES / JUJUY / MAIMARA / TILCARA

Descriptif : à l’heure convenue, votre chauffeur passe à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport Aeroparque Jorge Newbery. Après un vol de 2h environ à destination de Jujuy, notre chauffeur-guide vous accueille. Celui-ci vous accompagnera pendant tout le parcours dans le Noroeste. Départ vers la vallée de Humahuaca, ascenseur naturel vers l’Altiplano. La Quebrada de Humahuaca est une zone classée au patrimoine naturel et culturel l’Unesco. Ses paysages multicolores, comme son patrimoine archéologique vous assurent des émotions dès le premier jour. Au passage au village de Maimara vous profitez des lumières de l’après-midi sur la fameuse Palette du Peintre. Les nuances colorées proviennent de soulèvements successifs de diverses couches géologiques Vous arrivez à Tilcara, principal village de la vallée. S’il est encore temps, nous vous recommandons de visiter avec votre guide le musée archéologique de Tilcara et la Pucará, forteresse précolombienne établie entre l’an 1000 et 1480. Il est enfin possible de monter par une piste sinueuse jusqu’à l’antenne pour profiter de la vue sur la vallée et de finir votre exploration au point de vue sur la gorge du Diable.
Durée et distance : 84 km soit 2 heures, au rythme excursion.
Déjeuner et dîner : libres. Le soir, nous vous recommandons le restaurant de cuisine régionale Los Puestos ou encore ou encore le restaurant Tierra Azul
Nuit : Hôtel Boutique Las Marías.

JOUR 3 : TILCARA / UQUIA / HUMAHUACA / LE SECRET / PURMAMARCA

Descriptif : durant cette journée vous remontez toute la vallée de Humahuaca en faisant étape dans ses différents petits villages. Petits détours et marches possibles pour admirer différents points de vue: Huacalera, Chucalezna et la vallée de las Señoritas. Juste après le passage du tropique du Capricorne, vient Uquia qui possède une jolie chapelle. En fin de vallée on rencontre le village de Humahuaca, ancien relais de l’empire Inca puis du vice-royaume del Río de la Plata, située à 2.940 m d’altitude. Après le déjeuner, vous continuez de vous élever jusqu’à 4.300 m pour jouir d’un panorama presque irréel et hors des sentiers battus : la Serrania d’Argentina Excepcion. Lieu entièrement en dehors des sentiers battus, tenu secret… pour le moment.

Vous prenez le chemin de Purmamarca. Ce village possède le marché artisanal le mieux achalandé de la région. Nous recommandons vivement d’effectuer une marche dans la montagne des Sept couleurs. Une piste fait le tour de la petite montagne avec beaucoup de petits recoins ultra photogéniques. Durée et distance : 42 km de Tilcara jusqu’au village de Humahuaca. 2h de piste aller-retour pour l’ « escapade » Argentina Excepcion. Puis 62 km pour redescendre jusqu’à Purmamarca. Compter 40 mn à 1 heure pour une promenade à pied autour du Cerro de Los Siete Colores.
Déjeuner : inclus. Comedor Las Señoritas à Uquia, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : libre. Votre hôtel possède un bon restaurant. En ville, nous vous recommandons Los Morteros.
Nuit : Hôtel Marques del Tojo. Hôtel situé au cœur du village de Purmamarca.

JOUR 4 : PURMAMARCA / SALINAS GRANDES / SAN ANTONIO DE LOS COBRES

Descriptif : vous empruntez la très imposante côte de Lipán jusqu’au col Abra Lipán à 4.170 mètres de hauteur qui offre une vue à 360° sur la Cordillère Orientale et la Puna. Vous redescendez vers Salinas Grandes, un désert de sel de 120 km2. Vous pouvez visiter une exploitation de sel. Au lieu de partir directement vers San Antonio de los Cobres par la route n° 79 nous vous proposons de poursuivre sur la 52 en direction à Susques. Vous visitez le village et sa jolie église, la plus ancienne de toute la province de Jujuy.

Après le déjeuner, vous poursuivez sur le nouveau tracé de la route 40 qui longe le río Pastos et la Sierra de Cobre. Le Volcan Tuzgle et ses champs de roche ignimbrite représentent l’une des étapes les plus spectaculaires du voyage. Au viaduc de La Polvorilla, station finale de l’actuel Train des Nuages, vous bifurquez vers l’Est pour atteindre San Antonio de Los Cobres.
Distances, altitudes : 128 km de route goudronnée jusqu’à Susques, puis 130 km de piste de Susques à San Antonio de Los Cobres. Altitude maximum 4.170 m. Altitude au point d’arrivée 3.774 m.
Déjeuner : inclus. Auberge à Susques, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : inclus. Hosteria Los Nubes, boissons non alcoolisées incluses.
Nuit : Hosteria Los Nubes.

JOUR 5 : SAN ANTONIO DE LOS COBRES / DESERT DU LABYRINTHE / TOLAR GRANDE

Descriptif : San Antonio est une zone très intéressante du point de vue géologique et possède notamment l’un des plus jeunes volcans de la Puna. Abra Chorrillos sera le plus haut point où vous apprenez ce qu’est une Apacheta et son importance culturelle dans les traditions andines. Après le croisement du village Salar de Pocitos, trois heures de route commencent dans une des zones les plus reculées d’Argentine. Vous arrivez au désert du Labyrinthe (Desierto del Laberinto) composé de dunes fossiles constituées de milliers de pointes d’argile et de cristaux de qui semble être du plâtre de couleur rouge. Ce désert a dix millions d’années.

La traversée de cette merveille de la nature constitue une formidable étape pour les amoureux de la photographie. Tolar Grande se trouve au pied d’une falaise dominant le Salar d’Arizaro l’un des plus grands déserts de sel au monde. Depuis ce petit village ferroviaire construit dans les années 40, vous bénéficiez d’une vue unique sur l’extrémité occidentale de la Cordillère et d’un ciel bleu absolu au dessus des volcans de plus de 6.000 mètres de hauteur, le Cerro Salin, le volcan Socompa et le Cerro Llullaillaco, tous faisant frontière avec le Chili.
Distances, altitudes : 240 km de piste. Altitude maximum 4.500 m. Altitude au point d’arrivée 3.650 m.
Déjeuner : inclus. Pique-nique en chemin, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : inclus. Comedor Llullaillaco de Tolar Grande, boissons non alcoolisées incluses.
Nuit : Casa Andina, Tolar Grande.

JOUR 6 : TOLAR GRANDE / MINA LA CASUALIDAD / OJOS DE MAR / TOLAR GRANDE

Descriptif : l’excursion de ce jour a comme objectif la ville fantôme minière de La Casualidad, l’un des lieux les plus profonds de l’Argentine. La vue à 360 degrés sur le Salar de Arizaro puis le salar de Rio Grande, la visite à la station abandonnée de chemin de fer de Caipe, ainsi que l’arrivée à la mine La Casualidad, lieu où 35 ans auparavant 2.000 travailleurs et leurs familles vivaient à 4.028 mètres d’altitude au cœur des Andes constituent une formidable expérience pour celui qui recherche un parcours en dehors des sentiers battus. De retour à Tolar Grande, nous vous proposons une dernière escapade pour aller voir Los Ojos del Mar, situés à peu de kilomètres dans le Salar de Tolar Grande. Il s’agit de puits d’eau qui avec les bordures en sel donne des bleus de toute beauté auxquels s’ajoutent les reflets des volcans environnants.
Distances, altitudes : 160 km de piste et 100 km de route goudronnée. Altitude maximum 5.100 m. Altitude au point d’arrivée 3.650 m.
Déjeuner : inclus. Pique-nique en chemin, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : inclus. Comedor Llullaillaco de Tolar Grande, boissons non alcoolisées incluses.
Nuit : Casa Andina, Tolar Grande.

JOUR 7 : TOLAR GRANDE / CONO DE ARITA / ANTOFALLA / ANTOFAGASTA DE LA SIERRA

Descriptif : après avoir traversé l’Arizaro vous partez sur les traces des anciens marchands qui avaient l’habitude d’utiliser ce chemin aux XVIIIe et XIXe siècles. Il s’agissait de bergers qui guidaient des caravanes d’animaux vers le Chili. Le mot Arizaro, qui signifie Cimetière de Vautours, provient de l’époque où beaucoup d’animaux périssaient en traversant le désert de sel et constituaient le repas des charognards de la région. Vous visitez le campement minier d’Arita (Onyx et Cuivre) d’où vous avez une vue privilégiée sur le cône d’Arita, une pyramide volcanique noire s’érigeant mystérieusement au milieu du blanc Salar d’Arizaro. Antofalla est un spectaculaire exemple d’oasis situé sur la berge du Salar d’Antofalla. En contraste avec le désert et l’altitude, cette vallée constituée de peupliers et de saules a fleuri grâce à une source naturelle. Antofalla, avec Antofagasta de la Sierra et Santa Rosa de los Pastos Grandes ont été des étapes clefs pour les caravanes de lamas qui connectaient cette partie des Andes au désert d’Atacama.
Distances et altitudes : 150 de piste. Altitude maximum 4.500 m. Altitude au point d’arrivée 3.375 m.
Déjeuner : inclus. Pique-nique en chemin, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : inclus. A Antofagasta de la Sierra, boissons non alcoolisées incluses.
Nuit : Hosteria d’Antofagasta.

JOUR 8 : ANTOFAGASTA DE LA SIERRA / VOLCAN ANTOFAGASTA / EL PEÑÓN

Descriptif : vous voilà acclimaté à l’altitude. Pour cette matinée, nous vous proposons un petit trekking jusqu’au sommet du volcan Antofagasta. Celui-ci vous offre une vue spectaculaire sur la vallée d’Antofagasta de la Sierra. Une excursion est ensuite possible dans les champs d’ignimbrites de real Grande et de la Quebrada Seca. Dans l’après-midi nous vous proposons un détour pour aller découvrir les peintures rupestres de la Quebrada Seca située non loin d’Antofagasta de la Sierra. De retour à Antofagasta, vous reprenez la route vers le sud. Les 60 km sillonnent entre les champs noirs de basalte, jusqu’à l’Oasis de El Peñon.
Distances et altitudes : 50 km de piste et 80 km de route goudronnée. Altitude maximum 3.500 m. Altitude au point d’arrivée 3.400 m. Durée de la marche sur le volcan Antofagasta : 20 mn de faut plat + 40 mn pour monter à la Caldera, soit 150 mètres de dénivelé. Avec la promenade sur le cratère et la redescente, 3 heures en tout. 30 km aller-retour si vous allez visiter la Quebrada Seca.
Déjeuner : inclus. Pique-nique en chemin, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : inclus. Hosteria El Peñon, boissons non alcoolisées incluses.
Nuit : Hosteria El Peñon. Premier hôtel boutique de l’Atiplano.

JOUR 9 : EL PEÑON / CAMPO DE PIEDRA POMEZ / EL PEÑON

Descriptif : la Puna catamarqueña est un musée de volcanisme à ciel ouvert. L’une de ses attractions principales est le Champ de Pierre Ponce, un paysage éblouissant et étrange taillé dans la roche et donnant naissance à son nom : La Pómez, d’une origine nettement ignée et qui se produit à partir d’une explosion de la couche strato-volcanique, connue géologiquement comme du type Pliniana.

Cette explosion est si gigantesque que, de pouvoir la voir, elle serait assimilée au champignon produit par une bombe atomique. Après s’être refroidi les cendres et les dépôts donnent lieu à cette roche constituée d’une grande quantité d’orifices produits par la fuite de gaz durant l’étape de refroidissement. Ce phénomène de dégazage est ce qui la rend extrêmement friable et très facile à tailler pour les vents Puneños. Ce vent est connu comme un vent aride et abrasif, remarquable sculpteur de cette roche andine. Cet étrange paysage de labyrinthes blancs et de dunes est situé le long d’un chemin qui continue au travers des étendues de sable et qui peut être décrit comme le rêve des explorateurs et aventuriers de l’Overlanding. Dans parcours, vous passez tout près d’un jeune volcan: le Carachi Pampa, intégralement recouvert de couleur noir en raison de la dispersion de ses coulées basaltiques des temps géologiques passés.
Distances et altitudes : 190 km de piste de terre et de sable. Altitude maximum 4.300 m. Altitude au point d’arrivée 3.400 m.
Déjeuner : inclus. Pique-nique en chemin, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : inclus. Hosteria El Peñon, boissons non alcoolisées incluses.
Nuit : Hosteria El Peñon.

JOUR 10 : EL PEÑÓN / LAGUNA GRANDE / VOLCAN GALAN

Descriptif : la réserve Laguna Grande est un site d’une beauté singulière et une lagune de salinité moyenne et peu profonde qui se trouve à une altitude de de 4.240 mètres et mène au cratère du volcan Galán, le plus grand du monde, soit 36 km de diamètre du nord au sud et 24 km d’est en ouest. Durant l’hiver, ce miroir d’eau se congèle complètement, mais quand le printemps arrive il se transforme en étape d’une importante colonie de flamants roses, de type Parina Chica (Phoenicpterus jamesi) avec plus de 19.000 individus (25 % de la population totale connue). On trouve aussi des colonies estivales de Parina Grande (Phoenicpterus andinus) et de flamant austral (Phoenicopterus chilensis). Vous vous promenez le long de la Laguna Grande, en la respectant comme un sanctuaire de la nature et appréciez des espèces aviaires endémiques de cette extraordinaire région de la planète. Vous pénétrez dans le cratère du volcan Galán en 4×4 en passant à 4.700 m et découvrez un monde à part, avec la Laguna Diamante et sa colonie de stromatolithes, ses eaux chaudes (80ºC) et son paysage surréel. Retour à El Peñon par le même itinéraire.
Distances et altitudes : 250 km de piste. Altitude maximum 5.000 m. Altitude au point d’arrivée 3.400 m.
Déjeuner : inclus. Pique-nique en chemin, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : inclus. Hosteria El Peñon, boissons non alcoolisées incluses.
Nuit : Hosteria El Peñon.

JOUR 11 : EL PEÑON / RUINES DE QUILMES / CAFAYATE

Descriptif : même si cette journée peut être cataloguée comme transfert, vous n’êtes pas au bout des surprises quant aux trésors du Nord Ouest argentin. Peu après avoir quitté El Peñon un détour vous emmène à la réserve de la Biosphère Laguna Blanca. Outre son spectaculaire environnement, vous y observez une abondante faune comme des vigognes, moufettes de Gibson (ou moufette des Andes), chat des Andes, renard gris, renard coloré, chinchilla, vizcachas et une importante quantité d’oiseaux comme la perdrix de la Puna, le ñandú petiso (petite autruche), flamant andin, mouette andine (gaviota andina)…

C’est également une zone abondante en roche cristalline, dont des roches sédimentaires riches en fossiles du genre Ostrea et Trigonia. Après avoir rejoint la célèbre route 40 dans la vallée des Calchaquies nous vous proposons la visite du musée Pachamama à Amaicha del Valle. Il s’agit d’une reproduction en taille réelle d’un village, des habitations, murailles, outils et artisanat de la vie quotidienne des populations indigènes Calchaquies. Vous découvrez ensuite les ruines pré-incas de Quilmes considérées comme les mieux conservées d’Argentine. Ces ruines possèdent une histoire très particulière, les Quilmes ont en effet lutté contre les espagnols et ont ensuite été déportés au sud, à l’emplacement actuel de la ville de Quilmes. Après avoir traversé et marqué un arrêt au village de Cafayate, un dernier morceau de route vous amène au hameau La Punilla, votre étape du jour.
Distances et altitudes : 175 km de piste avec le détour Laguna Blanca et 266 km de route goudronnée avec le détour des ruines de Quilmes. Altitude maximum 4.100 m. Altitude au point d’arrivée 1.800 m.
Déjeuner : inclus. Pique-nique en chemin, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : libre. Bonne table à l’hôtel même.
Nuit : Cafayate Wine Resort. Hôtel situé dans les vignes, face aux montagnes aux paysages de Las Conchas.

JOUR 12 : QUEBRADA DE LAS CONCHAS et DE LAS FLECHAS / CACHI

Descriptif : vous vous engagez dans la vallée de Las Conchas qui vous offre de nombreux prétextes d’arrêts et de promenades. Formations rocheuses multicolores de type Yacoraite ou les Pirguas, un spectacle que la nature a préparé pendant des siècles! La Quebrada de las Conchas longe le río du même nom, qui a sculpté cet extraordinaire canyon. Des pancartes signalent les formes les plus belles: la Garganta del Diablo (la gorge du diable), El Anfiteatro, El Sapo (le crapaud), El Fraile (le moine), El Obelisco, Los Castillos (les châteaux). Un spectacle naturel qui explore toute la palette des rouges. Après le déjeuner, vous prenez directement la piste de San Carlos pour rejoindre la route 40, qui longe toute la vallée des Calchaquíes. Cette vallée s’étend sur plusieurs provinces et tient son nom des indiens Calchaquíes, d’abord conquis par l’empire inca avant d’être quasiment anéantis par les Espagnols, après un siècle de guerres.

A partir du village de Payogastilla, votre route traverse les paysages étonnants des formations de Las Flechas. La piste caillouteuse traverse une sorte de forêt de flèches sculptées par le vent et l’érosion, qui pointent vers le ciel. Un superbe paysage minéral aux couleurs variées. Juste après le village de Molinos, vous poursuivez en direction de Cachi avec un détour possible : les 10 kilomètres de piste situés à l’Est du río Calchaquí entre le village de Seclantas et la bifurcation avec le piste N°42 sont parsemés de maisons de tissage (Nous vous remettrons un plan avec toutes les maisons de tissages existantes). A ce même croisement vous repassez à l’Ouest du río, et poursuivez sur la 40 vers le pittoresque village de Cachi.
Durée et distance : 100 km de parcours aller-retour dans la vallée de Las Conchas. 156 km de piste, soit 4h environ entre Cafayate et Cachi.
Déjeuner : libre. Nous vous conseillons le restaurant de la Bodega El Molino, ou bien l’emport d’un pique nique.
Dîner : libre. Possibilité à l’hôtel même.
Nuit : Hôtel La Merced del Alto.

JOUR 13 : CACHI / PARC LOS CARDONES / LOS COLORADOS / SALTA

Descriptif : nous vous suggérons de profiter de l’environnement et des installations de votre hôtel. A l’heure convenue avec votre guide, départ vers la ville de Salta. Vous traversez le Parc national Los Cardones, puis un détour hors des sentiers battus vous emmène à Los Colorados, montagnes de terre rouge et rivières de sel. Cette zone vaut plusieurs petites balades à pied si vous êtes amateur de photographie ! De retour au croisement avec la Recta de Tintin, vous poursuivez vers l’Est et arrivez au point le plus haut de l’excursion, la Piedra del Molino à 3.348m. La végétation se forme au fur et à mesure de la descente de la côte del Obispo. Vous découvrez une végétation subtropicale en empruntant la magnifique vallée d’Escoipe. Puis vous traversez les plantations de tabac de la vallée de Lerma avant d’atteindre les faubourgs de Salta.
Durée et distance : 160 km / 4 h de Cachi à Salta.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Automobil Club de Cachi, ou si vous êtes partis de bonne heure, le restaurant La Monumental, à Salta.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Antigua, à Salta.
Nuit : Kkala Hotel Boutique.

JOUR 14 : SALTA / BUENOS AIRES

Que faire à Salta ? Parcours des lieux les plus intéressants de la ville de Salta. Capitale de la province du même nom, Salta, fondée en 1582, est une des villes argentines qui a le mieux conservé son patrimoine architectural colonial. Son nom veut dire « très belle » en langue aymara. L’activité se concentre autour de la place centrale, la 9 de Julio, lieu de rendez-vous des Salteños. La basilique domine la place de sa façade meringuée rose du XIXe siècle. Le beau Cabildo, avec ses arcades et ses balcons, abrite le Musée historique du Nord et le musée colonial. L’église San Francisco, du XVIIIe siècle, impose sa façade rouge et or, dans une rue adjacente.
Descriptif : à l’heure convenue, votre guide vous conduit à l’aéroport de Salta. Après un vol de 1h40 environ, vous êtes attendu à Buenos Aires et conduit à votre hôtel.
Distance : 16 km de Salta à son aéroport.
Déjeuner : libre. Nous vous recommandons le restaurant José Balcarce ou encore le Osadia, à Salta.
Dîner : libre. Nous vous transmettrons notre sélection de restaurants à Buenos Aires.
Nuit : Vain Boutique Hotel. Hôtel situé au cœur de Palermo Hollywood.

JOUR 15 : BUENOS AIRES / VOL INTERNATIONAL

Descriptif : journée libre à Buenos Aires. Selon l’heure de votre vol international, un chauffeur passe à votre hôtel pour vous conduire à l’aéroport international d’Ezeiza Pistarini.
Durée : il faut compter entre 50 mn et 1h30 de trajet du centre de Buenos Aires à l’aéroport d’Ezeiza.
Déjeuner : libre.
Dîner et nuit : dans l’avion.