Le Carnaval de Gualeguaychu à Entre Ríos, en Argentine

Le Carnaval de Gualeguaychu à Entre Ríos

Partez le temps d’un week-end en voyage dans la province de Entre Ríos, pour vivre le plus fou des carnavals argentins.

Le carnaval de Gualeguaychu, ou la plus brésilienne des fêtes argentines ! Impossible de ne pas céder à la comparaison carioca !

Là où le voyageur rêve de gauchos, d’étendues patagones et de sommets andins, cet événement lui rappelle que l’immense Argentine est la terre d’une multitude de cultures. Il lui rappelle surtout que le litoral argentin est bien proche des tropiques, en particulier de janvier à mars lorsque les « comparsas » défilent sur le Corsodromo.

Danseurs et danseuses tout de plumes vêtus, chars oniriques et batucadas endiablées, le « Carnaval del País » vit sa folie lors de ces week-ends festifs… L’Argentine, l’autre pays du Carnaval !

Ce séjour est également l’opportunité de découvrir la belle province de Entre Rios, entre parc national et plages de sable fin le long du río Uruguay, une escapade riche en émotions.

Carnaval de Gualeguaychu CC Flickr Kevin Jones

Pucará Tilcara Dates et horaires : défilé du carnaval tous les samedis de janvier, février et le premier week-end de mars, de 23h à 3h.

Pucará Tilcara Entrée au carnaval : incluse. Table en tribunes VIP.

Hôtellerie : hôtel Costarenas, à Colón.

Déjeuners et dîners : libres.

Transfert : exclusivité d’un chauffeur privé durant tout le séjour.

Buenos Aires / Départ pour Entre Ríos

Votre chauffeur passe vous prendre vers 8h, et vous quittez Buenos Aires pour un week-end aux parfum d’aventure. Vous prenez la direction du nord et, deux ponts plus tard, apercevez déjà les paysages verdoyants et paisibles de Entre Ríos, bien loin de la frénétique capitale argentine. Cette province est cernée, comme son nom l’indique, par deux grands fleuves, le río Uruguay et le Paraná, plus grand cours d’eau d’Amérique du Sud après l’Amazone. Vous poursuivez sur la route 14, passez Gualeguaychu et arrivez vers midi à Colon.

Vous déposez vos affaires à l’Hôtel Costarenas, idéalement situé dans le centre, face au río. Doté de chambres confortables, il dispose en outre d’une piscine extérieure, d’un spa et d’une bonne table. Vous partez déjeuner, au choix, à l’hôtel ou dans l’un des nombreux restaurants de la ville. Vous reprenez ensuite la route vers le nord jusqu’au parc national El Palmar, à 30 minutes de route.

Visite du parc national El Palmar

Visite du parc national El Palmar

Celui-ci fut créé en 1966 pour préserver les palmiers Yatay, auparavant omniprésents dans toute la région et menacés par l’élevage intensif. Ses 8.500 hectares abritent, outre les fameux palmiers pouvant atteindre 18 m de hauteur, une faune tout à fait remarquable, avec notamment des jabalíes, des cerfs, des antilopes, des nandous et quelques 200 espèces d’oiseaux.

Une fois dans le parc, plusieurs balades s’offrent à vous. Vous pourrez si vous souhaitez être accompagné d’un guide, et découvrir le parc à vélo, en canoë ou à cheval (nous consulter). À ne pas manquer, le sentier de un km vers le mirador La Glorieta, qui se prolonge à travers la jungle jusqu’aux berges du ruisseau Palmar. Vous terminez votre balade le long du río par les ruines de Barquín, ancienne hacienda du XVIIè siècle.

Vous repartez vers 18h vers votre hôtel à Colón, pour vous reposer de cette première journée. Vous dînez à Colon, au restaurant de l’hôtel ou à l’une des tables du village. Le repos sera de courte durée puisque, après avoir profité de la tranquillité des abords du río Uruguay, vous partez rejoindre la frénésie de l’un des plus grands événements argentins.

Le carnaval

Après avoir dîné tranquillement, votre chauffeur vous conduit vers 22h à Gualeguaychu pour le moment fort de votre séjour, le Carnaval du pays. Trouvant son origine à la fin du XIXè siècle, celui-ci a été créé sous sa forme actuelle en 1979.

Ainsi, chaque année, les samedis de janvier, février et de début mars, cinq associations – Le Club Juventud Unida, Club Central Entrerriano, Centro Sirio Libanés, Club de Pescadores et le Tiro Federal de Gualeguaychú – présentent leurs comparsas, ou clubs de samba.

Les comparsas Mari-Mari, Kamarr et Papelitos se disputent le titre de « Roi du Carnaval », avec des notes attribuées chaque fin de semaine par un jury autour de cinq thèmes ; musique, danse, costumes, chars et mise en scène. Devant le succès de l’événement, les organisateurs décidèrent en 1997 de créer un Corsodrome de 500 m pour pouvoir accueillir dans les meilleures conditions le défilé et les spectateurs.

Carnaval de Gualeguaychu CC Flickr Kevin Jones

Vous pénétrez dans son enceinte, et prenez place au cœur de la fête. Depuis votre table idéalement située, vous prenez conscience de la démesure de l’endroit, capable de recevoir jusqu’à 40 000 personnes.

L’ambiance déjà surchauffée continue de monter, l’attente se fait impatience, jusqu’à ce qu’enfin, vers 23h, les premières percussions ne se fassent entendre, les premiers chars n’apparaissent. Les comparsas, dont le nom est emprunté au théâtre et qui signifie littéralement « troupe de gens masqués » ou « mascarade », peuvent compter jusqu’à 800 musiciens, danseurs et figurants. Chacune choisit un thème, fil directeur de la musique originale des troupes de percussions, les « batucadas », des chars immenses, et des costumes, pouvant peser jusqu’à 80 kg.

Vous vous laissez captiver par les chorégraphies de danseurs et de danseuses dénudées, par la transe des rythmes, par la magie des décors. Quelques heures de folie tropicale qui passeront si vite… Votre chauffeur vous ramène quand vous le souhaitez à votre hôtel, alors que vous vibrez encore du spectacle offert.

Balade à Colón / Retour à Buenos Aires

Pour vous remettre de vos émotions de la veille, vous profitez de votre petit déjeuner face au río, puis partez à la découverte de Colón. Vous flânez dans la petite ville, fondée en 1857 et à l’architecture coloniale prononcée, le long de son front de mer ou dans le parc Quiróz, qui offre un point de vue agréable.

L’endroit offre de nombreuses activités, entre la pêche, les Thermes, mais aussi 7 km de plage à découvrir à pied, à cheval ou en bateau. À la fin de cette journée de pure détente, vous reprenez la route vers Buenos Aires, habité par la magie de ce week-end à Entre Ríos.