Ouverture de la saison des manchots en Patagonie argentine

Ouverture de la saison des manchots en Patagonie argentine

Les manchots viennent chaque année s’installer dans la province patagonne du Chubut pour se reproduire ou mettre bas. Une opportunité unique d’observer ces oiseaux fascinants.

Colonie de machots, Punta Tombo
																															

Chaque année, entre fin septembre et début octobre, débute la saison pour voir les manchots de près à Punta Tombo, en Patagonie argentine. Dans la province de Chubut, cette réserve naturelle a été convertie en une Zone Protégée de 210 hectares, dédiée à la conservation de l’habitat de ces oiseaux et à la préservation des ressources naturelles. C’est l’un des rares endroits au monde où l’on puisse approcher aussi facilement autant de manchots.

Les touristes peuvent ainsi en profiter pour les connaitre de plus près. En effet, ils sont très amicaux et se laissent même prendre en photo, filmer ou simplement contempler.

Manchot de Magellan, Patagonie
																  															  

La zone naturelle protégée de Punta Tombo a connu un accroissement notable de la population de ces oiseaux depuis sa création en 1979, se convertissant ainsi en la réserve de manchots de Magellan la plus importante du continent. Aujourd’hui, on peut en observer près d’un million !

De fait, telles les baleines de Puerto Madryn et beaucoup d’autres espèces, les manchots de Magellan ont trouvé dans cette zone un lieu hospitalier pour se reproduire, entre septembre et octobre.

																															

À la fin du mois d’août, les manchots mâles commencent à arriver sur les lieux pour rénover les nids. Puis, un mois plus tard, les femelles les rejoignent pour pondre deux œufs. Après 40 jours d’incubation partagée entre le mâle et la femelle, naissent les petits. Les deux parents vont tour à tour protéger le nid et alimenter les petits avec des anchois et des calamars.

Ces petits manchots naissent couverts d’un plumage gris obscur qui, en février, se convertit en un plumage juvénile. Celui-ci leur permettra de réaliser les premières sorties en mer pour chercher leur propre nourriture. Rapidement l’année suivante, ils acquerront leur plumage adulte.

Manchots de Magellan, Patagonie argentine
																  															  

Pour les amoureux de faune argentine, il est également possible d’observer en ce lieu divers oiseaux marins et côtiers comme le goéland dominicain, la sterne élégante, le grand labbe, l’huîtrier ou le cormoran, d’autres oiseaux comme le nandou de Darwin, le tinamou élégant, le bruant chingolo et l’alouette calandre, mais aussi des mammifères tels que le guanaco, le lièvre, le renard ou le tatou.

Concernant l’accueil des touristes, les infrastructures d’accueil ont été améliorées en 2009. On rénova ainsi les chemins afin d’équilibrer la circulation des visiteurs et son impact sur la faune. Un sentier circulaire a également été mis en place pour les personnes avec des difficultés motrices.