Voyage combiné entre l’Argentine, la Bolivie et le Chili : Salta, Uyuni & Atacama – 22

Ce circuit vous propose un combiné incroyable dans 3 des plus belles régions d’Amérique du Sud.

JOUR 1 : BUENOS AIRES

Descriptif : accueil à l’aéroport d’Ezeiza (Pistarini) par un chauffeur de notre équipe. Celui-ci vous conduit à votre hôtel. Réunion : en fin de matinée ou bien en fin de journée, réunion autour des cartes de votre parcours, à votre hôtel, avec l’un de nos responsable opérations.

Que faire l’après-midi à Buenos Aires ? Après l’installation à l’hôtel, vous entamez une visite libre de la ville. Nous vous suggérons de visiter le quartier de Palermo. Promenade dans ses jardins où nous vous recommandons en particulier le parc du Rosedal. Si vous vous intéressez aux boutiques de mode, c’est Palermo Soho qui fera votre bonheur. Le quartier de la Recoleta vient ensuite, avec le principal musée de Buenos Aires, le Museo de Bellas Artes, le cimetière de Recoleta, le Père Lachaise de la capitale argentine qui accueille, sur 6 hectares, les tombes de nombreuses célébrités, dont le mausolée d’Eva Perón, le plus visité. Puis vous visitez Puerto Madero. Le long des bassins et d’une agréable allée piétonne, les docks de brique rouge, rénovés au début des années 1990, accueillent aujourd’hui de nombreux restaurants et lofts.
Déjeuner et dîner : libres. Nous vous transmettrons notre sélection de restaurants à Buenos Aires.
Nuit : hôtel Palo Santo.

JOUR 2 : BUENOS AIRES / SALTA / QUEBRADA DE LAS CONCHAS / VISITE BODEGAS / CAFAYATE / TOLOMBON

Descriptif : à l’heure convenue, votre chauffeur passe à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport Jorge Newbery pour un vol de 2 heures quinze environ à destination de Salta. Accueil par votre guide salteño et départ vers les vallées Calchaquies. Environ 50 km avant Cafayate, vous vous engagez dans la vallée de Las Conchas qui vous offre de nombreux prétextes d’arrêts et de promenades. Formations rocheuses multicolores et montagnes argentines semi désertiques, un spectacle que la nature a préparé pendant des siècles ! La Quebrada de las Conchas longe le río du même nom, qui a sculpté cet extraordinaire canyon. Des pancartes signalent les formes les plus belles : la Garganta del Diablo (la gorge du diable), El Anfiteatro, El Sapo (le crapaud), El Fraile (le moine), El Obelisco, Los Castillos (les châteaux). Un spectacle naturel qui explore toute la palette des rouges. Pour terminer la journée nous vous proposons la visite d’une ou deux bodegas de Cafayate, pour découvrir un cépage dont Cafayate s’est fait une spécialité, le Torrontes.
Commentaire : mieux vaut visiter las Conchas l’après-midi pour une question d’orientation du soleil.
Durée et distance : 203 km, soit 4 heures environ de Salta à Tolombon, au rythme excursion.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons l’auberge Posta de Las Cabras au village de Talapampa.
Diner et nuit: Altalaluna Hotel Boutique & Spa. Boissons du dîner non incluses.

JOUR 3: TOLOMBON / RUINES DE QUILMES / CAFAYATE / RUINES DE QUILMES / LAS FLECHAS / CACHI

Descriptif : après le petit-déjeuner, vous partez en direction de la province de Tucumán en empruntant la Route 40 qui continue à suivre la vallée des Calchaquies. Visite les ruines de Quilmes, le plus célèbre site archéologique du pays, ancienne cité pré-inca peuplée du IXe au XVIIe siècle. Le site, construit dans un amphithéâtre naturel, offre un panorama exceptionnel sur la vallée. Puis vous empruntez la célèbre route 40, qui longe toute la Vallée des Calchaquíes. Cette vallée s’étend sur plusieurs provinces et tient son nom des indiens Calchaquíes, d’abord conquis par l’empire inca avant d’être quasiment anéantis par les Espagnols, après un siècle de guerre. Vous faites demi-tour et repassez par Cafayate. A partir du village de Payogastilla, votre route traverse les paysages étonnants des formations de Las Flechas. La piste caillouteuse traverse une sorte de forêt de flèches sculptées par le vent et l’érosion, qui pointent vers le ciel. Un superbe paysage minéral aux couleurs variées. Juste après le village de Molinos, vous poursuivez en direction de Cachi avec deux détours possibles : les 10 kilomètres de piste situés à l’Est du río Calchaquí entre le village de Seclantas et la bifurcation avec le piste N°42 sont parsemés de maisons de tissage. À ce même croisement vous repassez à l’ouest du río, traversez la 40 et continuez vers le village de Brealito. Après 10 km de piste sinueuse vous découvrez la Laguna de Brealito dans un beau décor de montagne, de roches rouges et de cactus. Vous retrouvez la route 40, poursuivez vers le nord et le pittoresque village de Cachi.
Distance : de Cafayate à Quilmes : 102 km aller/retour, et 137 km de piste, soit 4 heures environ, entre Cafayate et Cachi. 42 km de plus aller-retour si vous faites le détour de la Laguna de Brealito.
Déjeuner : libre. Nous vous recommandons le restaurant de l’Hacienda de Molinos.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant de votre hôtel.
Nuit : hôtel La Merced del Alto.

JOUR 4 : CACHI / PARC LOS CARDONES / LOS COLORADOS / SALTA

Descriptif : à l’heure convenue avec votre guide, cap vers le parc national Los Cardones. Après la recta de Tintin, un détour vous emmène à Los Colorados, montagnes de sable rouge et rivières de sel qui valent de petites promenades à pied. De retour sur la 40, vous arrivez au point le plus haut de l’excursion, la Piedra del Molino à 3348 m. La végétation se forme au fur et à mesure de la descente de la côte del Obispo. Vous découvrez une végétation subtropicale en empruntant la magnifique vallée d’Escoipe. Puis vous traversez les plantations de tabac de la vallée de Lerma et finissez votre route à Salta. Après l’installation à l’hôtel, votre guide vous propose une visite des lieux les plus intéressants de Salta. Capitale de la province du même nom, Salta, fondée en 1582, est une des villes argentines qui a le mieux conservé son patrimoine architectural colonial. Son nom veut dire « très belle » en langue aymara. L’activité se concentre autour de la place centrale, la 9 de Julio, lieu de rendez-vous des Salteños. La basilique domine la place de sa façade meringuée rose du XIXe siècle. Le beau Cabildo, avec ses arcades et ses balcons, abrite le musée historique du Nord et le musée colonial. L’église San Francisco, du XVIIIe siècle, impose sa façade rouge et or, dans une rue adjacente.
Durée et distance : 160 km / 4 heures de Cachi à Quijano.
Déjeuner : libre. Nous vous recommandons le restaurant Doña Salta (cuisine régionale). Dîner : libre. Nous vous recommandons La Leñita prêt de l’ancienne gare, quartier très animé le soir.
Nuit : hôtel Legado Mitico Salta.

JOUR 5 : SALTA / SAN ANTONIO DE LOS COBRES / SALINAS GRANDES / PURMAMARCA

Descriptif : départ matinal vers San Antonio de los Cobres sur la route 51 en suivant une bonne partie des voies du célèbre Train des Nuages. Vous pouvez faire un détour pour découvrir les ruines de Tastil, site le plus important du Noroeste après les ruines de Quilmes. Vous poursuivez dans la vallée del Toro. Celle-ci vous fait passer à 3800 m d’altitude face à un superbe panorama sur les sommets enneigés des Andes avant de rejoindre Salinas Grandes, un grand lac de sel couvrant 12 000 hectares. Vous pouvez vous y arrêter pour le déjeuner avant de visiter une exploitation de sel. Vous empruntez enfin l’imposante côte de Lipán qui descend jusqu’à Purmamarca. La qualité exceptionnelle de Purmamarca réside dans ses maisons d’adobe ocrées situées au creux de la montagne aux Sept Couleurs. Nous vous recommandons une petite marche faisant le tour de la montagne des Siete Colores (20 minutes). Purmamarca possède le marché artisanal le mieux achalandé de la région.
Durée et distance : 340 km, soit 7 à 9 heures de parcours selon votre rythme.
Déjeuner : libre. Possibilité à l’hosteria Las Nubes à San Antonio de los Cobres ou emport d’un pique-nique.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant de votre hôtel.
Nuit : hôtel El Manantial del Silencio.

JOUR 6 : PURMAMARCA / TILCARA / EL HORNOCAL / PURMAMARCA

Descriptif : durant cette journée vous remontez toute la vallée de Humahuaca en faisant étape dans ses différents petits villages. Profitez de la lumière du matin pour commencer par Tilcara et son intéressante Pucará, forteresse précolombienne établie en l’an 1000 et 1480, enrichi d’un musée archéologique. Puis prenez la route en direction du nord. Juste après le passage du tropique du Capricorne, vient Uquia qui possède une ravissante chapelle. En fin de vallée on rencontre le village de Humahuaca, ancien relais de l’empire inca puis du vice-royaume del río de la Plata, située à 2940 m d’altitude. Après le déjeuner, vous continuez de vous élever jusqu’à 4300 m pour jouir d’un panorama presque irréel et hors des sentiers battus : le Cerro Honorcal ou encore appelé Espina del Diablo. Vous redescendez alors toute la vallée jusqu’à Purmamarca. En fin d’après midi, vous faites une petite excursion en voiture pour profiter de la lumière sur la fameuse Palette du Peintre à  Maimará. Les nuances colorées proviennent de soulèvements successifs de diverses couches géologiques.
Commentaire : visitez Tilcara le matin pour profiter de la lumière sur l’exceptionnel panorama depuis le Pucara. Et l’Hornocal l’après-midi. Au cours de la journée, petites marches possibles pour admirer différents points de vue : Huacalera, Chucalezna et la vallée de Las Señoritas.
Durée et distance : 62 km de Purmamarca jusqu’au village de Humahuaca. Deux heures de piste aller-retour pour le Cerro Hornocal. 62 km pour le retour.
Déjeuner : libre. Nous vous recommandons le restaurant régional Kallapurka ou Quinoa, à Humahuaca.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Tierra de Colores, à Purmamarca.
Nuit : hôtel El Manantial del Silencio.

JOUR 7 : PURMAMARCA / LA QUIACA / TUPIZA

Descriptif : depuis Purmamarca (2300 m), départ vers la Bolivie. Après le village de Humahuaca vous découvrez les méandres du río Azul Pampa et admirez les formations rocheuses près de Tres Cruces. Avant La Quiaca, une échappée vous emmène au village de Yavi. Vous y découvrez des maisons d’adobe (ou torchis), la montagne de Los Siete Hermanos et la Laguna Colorada au bord de laquelle s’étalent sur environ 300 mètres des très belles peintures rupestres. Il est temps de reprendre la route de la frontière de La Quiaca et Villazon, d’autant plus que les formalités de douane peuvent durer un certain temps. Presque 2 heures de route sont nécessaires pour atteindre votre étape du jour, Tupiza, situé à 2952 mètres d’altitude. La ville est entourée de montagnes colorées, mais aussi de canyons et petite vallées d’où l’on observe des formations rocheuses étonnantes. S’il n’est pas trop tard, votre guide vous propose une incursion dans la Quebrada Palala. Vous vous élevez sur la route de San Vicente ou « camino Al Sillar ». À une douzaine de kilomètres, à 3800 m, un très beau panorama de montagnes cisaillées vous coupe le souffle. Retour vers Tupiza près duquel Butch Cassidy et The Sundance Kid attaquèrent un transport de fonds provenant des mines Aramayo, en 1908.
Temps et distances : 235 km / 3 heures de Purmamarca à La Quiaca. 30 km aller et retour, soit 2 heures pour le détour de Yavi. 90 km / 2 heures de Villazón à Tupiza. 24 km aller et retour, soit 2 heures pour le point de vue de la route de San Vicente.
Déjeuner : inclus. Restaurant Mirador de Yavi au village de Yavi. Boissons non alcoolisées incluses.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Italiano, à quelques mètres de votre hôtel.
Nuit : hôtel Mitru.

JOUR 8 : TUPIZA / ATOCHA / SALAR DE UYUNI / COLCHANI

Descriptif : la matinée peut être consacrée à la découverte de quelques trésors des alentours de Tupiza. Nous vous proposons par exemple la vallée de Los Machos. Vous entrez par la Puerta del Diablo, roches en dentelles aux couleurs ocres et oranges. Si l’heure le permet, vous pouvez encore faire une escapade jusqu’au pont Toroyoj qui enjambe le río San Juan. Un très beau paysage rouge et déchiré vous y attend. Votre aventure se poursuit vers le nord. Vous quittez Tupiza et découvrez le long de la piste le monument naturel La Poronga. La piste passe ensuite par plusieurs cols atteignant 4200 mètres d’altitude. Avant d’atteindre la ville minière d’Atocha, la piste longe un beau panorama, celui du Cerro Chorolque (5615 mètres). Celui-ci abrite 3 mines d’où l’on extrait notamment de la micro-cristalline cassitérite. Il faut encore quelques heures de route pour découvrir la ville d’Uyuni. Nous vous recommandons une promenade dans le centre ville. Un petit marché couvert concentre les marchands de fruits et légumes. Avant de quitter Uyuni, un détour vaut la peine pour photographier les locomotives et wagons au cimetière des trains. Après un court trajet bordant le Salar, vous traversez le village de Colchani et atteignez votre hôtel situé sur une petite colline au bord du Salar d’Uyuni. La vue depuis le salon-terrasse de votre chambre est un moment de relaxation privilégié, c’est aussi l’heure de l’apéritif ! Temps et distances : 200 km de Tupiza à Uyuni, soit 6 heures environ.
Déjeuner : inclus. Pique-nique avec boissons non alcoolisées, emporté par votre guide.
Dîner et Nuit : hôtel Luna Salada. Boissons non incluses. Hôtel situé en bordure du Salar à 5 km de Colchani à 3771 m.

JOUR 9 : COLCHANI / SALAR DE UYUNI / TAHUA

Descriptif : juste en prenant pied sur le grand désert de sel d’Uyuni, vous pouvez faire un premier arrêt à un ancien hôtel construit en sel, désormais désaffecté. Il faut ensuite une immense ligne droite pour atteindre l’île del Pescador ou appelée encore Incahuasi (3761 m). Cette île volcanique de 25 hectares parsemée de cactus se prête à une somptueuse promenade à pied de 45 minutes sur un sentier aménagé. Après le déjeuner, cap sur votre hôtel situé sur les pentes du volcan Tunupa (5432 m). La fin d’après-midi peut-être occupée à diverses excursions autour de Tahua et Coquesa. Au musée de Chantani, il est possible d’observer des sculptures d’animaux en pierre, ainsi que des restes fossiles dont ceux d’une baleine. La petite forteresse du village Ayque vaut un arrêt. Au dessus du village de Coquesa, un petit canyon enferme les momies d’une famille de 6 ou 7 personnes Chipayas. Les pentes du volcan Tunupa peuvent également être l’occasion d’une randonnée à pied. Le fait de s’élever amplifie chaque fois plus la vue sur le Salar de Uyuni. Elle est spectaculaire, en particulier avec l’orientation des lumières du soir.
Temps et distances : 64 km / 1 heure et demie de Colchani à l’île de Incahuasi. 40 km / 1 heure de de l’île Incahuasi à Tahua.
Déjeuner : inclus. Pique-nique avec boissons non alcoolisées, emporté par votre guide.
Dîner et nuit : hôtel Tayka de Sal. Boissons non incluses. Hôtel situé à Tahua, à 3700 m.

JOUR 10 : TAHUA / CAVES GALAXIAS / SAN JUAN DE ROSARIO / SALAR DE CHIGUANA / LAGUNES CAÑAPA ET HEDIONDA / DÉSERT DE PERDIZ

Descriptif : vous traversez en ligne droite du nord au sud le Salar de Uyuni, pour atteindre le hameau d’Aguaquisa et découvrir les étonnantes grottes de Galaxias. La première série de galeries se compose de formations stalactites en forme d’algues fossilisées, la deuxième enferme des Chullpas, vestiges funéraires sans doute utilisés par les Incas dans leur conquête sur les Aymaras. Nous vous proposons de profiter de votre passage à San Juan de Rosario pour visiter un petit musée archéologique et explorer la Nécropolis, espace funéraire pré-hispanique (XII-XV siècle) composé de 45 tombes dont une moitié expose les restes d’antiques pratiques mortuaires. Après la traversée du Salar de Chiguana situé au pied du volcan Tomasamil (5890 m) la piste traverse d’étranges formations rocheuses. C’est de là que s’observent le mieux les belles lignes du volcan Ollagüe (5869 m) encore actif et frontière avec le Chili. De là commence la route des Joyaux ou Ruta de Las Joyas. Il s’agit d’une série de lagunes d’altitude. Chacune d’elle offre ses couleurs, les courbes de ses rives de sel et ses volcans sentinelles. Vous n’êtes pas les seuls à apprécier ces paysages : une importante faune aviaire et terrestre en fait sa station balnéaire préférée comme les flamants andins, flamants du Chili et les plus nombreux, les flamants de James. Les Lagunas Cañapa, Hedionda et Honda sont de bons prétextes de promenades. La lumière du soir est idéale pour votre dernière excursion sur les rives de la Laguna Ramaditas. Vous bifurquez pour rejoindre l’hôtel situé en plein désert de Perdiz.
Temps et distances: 160 km / 2 heures et demie de Tahua à San Juan de Rosario via Las Galaxias. Puis 180 km / 4 heures pour atteindre au désert de Perdiz, au rythme de l’excursion.
Déjeuner: inclus. Pique-nique avec boissons non alcoolisées, emporté par votre guide.
Dîner et nuit : hôtel Tayka del Desierto. Hôtel situé dans le désert de Perdiz à 4527 m.

JOUR 11 : DÉSERT DE PERDIZ / DÉSERT DE SILOLI / LAGUNE HEDIONDA / DÉSERT DE DALÍ / LAGUNE VERDE / SAN PEDRO DE ATACAMA

Descriptif : cap sur la lagune Colorada. La piste traverse le désert de Siloli avec en particulier l’Arbol de Piedra, curieux champignon de pierre d’une dizaine de mètres de hauteur. La Lagune Colorada située à 4278 m vaut un arrêt prolongé. Algues et planctons activés par la radiation solaire de l’après-midi donnent aux eaux de la lagune une belle couleur rose. À cela s’ajoute le rose de 30 000 flamands répartis en 3 espèces (plus grande fréquentation entre septembre et mars). Une péninsule surélevée permet d’avoir un beau panorama sur l’ensemble de la lagune. Vous enchaînez ensuite par la découverte de toute une série de spectacles naturels, les geysers de Sol de Mañana (4870 m), la Laguna Chalviri et ses eaux thermales de Polques, enfin le désert de Dalí avant d’arriver à la laguna Verde, étendues bleu-vert au pied des volcans Juriques et Licancabur (5916 m d’altitude). Vous serez peut-être témoin d’un phénomène curieux : le vent se lève et la Laguna Verde prend alors une teinte vert émeraude spectaculaire. Libre à vous de parcourir à pied les berges et d’admirer toute cette palette de couleurs. Vous longez la lagune Blanca jusqu’au poste frontière d’Hito Cajón, point de sortie de la région du Lípez. Après les formalités de la douane bolivienne et le passage du col, une longue descente de 35 km vous fait perdre 2080 mètres d’altitude. Les formalités de la douane chilienne s’effectuent juste à l’entrée de San Pedro de Atacama.
Temps et distances : 45 km/1 heure du désert Ojo de Perdiz à la Laguna Colorada, puis 110 km / 4 heures jusqu’au Hito Cajón. Enfin 47 km de goudron / 1 heures pour atteindre San Pedro de Atacama.
Déjeuner : inclus. Pique-nique avec boissons non alcoolisées, emporté par votre guide.
Dîner : libre. Nous recommandons le restaurant Blanco, à San Pedro de Atacama.
Nuit : hôtel Tierra Atacama.

JOUR 12 : VALLE DE LA LUNE / SAN PEDRO DE ATACAMA

Descriptif : si possible de bonne heure afin de profiter des belles lumières du matin, vous débutez votre circuit à Atacama en partant vers sur la Cordillère de Sel. Avant votre entrée dans la zone protégée, petite marche dans la faille de Kari où l’on peut écouter les craquements du sel. Vous apercevez dans la Vallée de la Lune toute sorte de formations géologiques dont certaines font penser à une queue de crocodile. La Duna Mayor, grande dune de sable gris est l’occasion de monter en 30 minutes jusqu’à un promontoire rocheux pour jouir d’une vue à 360º sur la vallée de la Lune, le salar d’Atacama et les volcans. La piste vous emmène ensuite successivement dans l’amphithéâtre, les Trois Marias et la Mine de Sel. Après le déjeuner et un moment de détente, vous repartez en excursion, longez le río San Pedro jusqu’au Pukara de Quitor. Cette ancienne forteresse pré-incaïque fut élevée à flanc de colline, afin de la préserver des nombreuses attaques dont souffrait l’oasis. Défendue par 1000 indiens Yanaconas, elle fut prise d’assaut en 1540 par Pedro de Valdivia et ses 30 soldats espagnols. Nous vous recommandons de monter jusqu’au mirador de Quitor (en haut de la colline faisant face aux ruines) pour apprécier l’incomparable vue sur la vallée de la Mort, la vallée de Catarpé (ou Katarpé) et sur la zone agricole de la communauté de Quitor. Pour finir la journée en beauté, votre guide vous emmène dans la vallée de Catarpé. Après une petite incursion à pied dans la gorge du Diable, il vous emmène ensuite faire une deuxième promenade au dessus de l’ancien tunnel. Depuis l’un des promontoires de cette longue crête vous admirez le soleil couchant sur la Cordillère de Sel et tous les volcans de la région. Le spectacle est inoubliable lorsque tout se teinte d’orange et de rouge aux derniers rayons du soleil couchant.
Distance : 12 km de San Pedro à la Vallée de la Lune. 3 km de San Pedro à la Pucara de Quitor. 15 km aller-retour en voiture pour l’excursion dans la vallée de Catarpé.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le café Tierra, à San Pedro de Atacama.
Dîner : libre. Nous vous conseillons le restaurant La Estaka, à San Pedro de Atacama.
Nuit : hôtel Tierra Atacama.

JOUR 13 : SALAR DE CAPUR / LAGUNE MISCANTI ET MIÑIQUES / SAN PEDRO

Descriptif : vous poursuivez votre voyage à San Pedro de Atacama. L’excursion de cette journée se passe davantage en haute altitude avec comme objectif 4 lagunes aux couleurs et aux paysages distincts. Nous vous vous proposons d’aller voir en premier lieu les plus éloignées, les lagunes Capur et Tuyajto aux couleurs minérales inouïes (4050 m). La clarté de l’atmosphère, les couleurs surréelles du Salar de Talar et des pentes volcaniques environnantes ne cesse de vous étonner. En rebroussant chemin, un petit détour est nécessaire pour se rendre aux lagunes lagunes Miscanti et Miñiques (4200 m) entourée de deux volcans du même nom. La palette des couleurs y est saisissante, entre l’azur intense du ciel, l’herbe jaune, les roches rouges et noires, la neige des volcans et les lagunes qui, par l’effet du vent, passent du blanc au turquoise (en général en fin de matinée). Pause au village de Socaire (3218 m) connu pour ses irrigations en terrasses et sa petite église au cloché en pierre de taille. Nous vous proposons ensuite de descendre depuis Toconao sur le Salar d’Atacama pour profiter des lagunes de Cejar (ou Cejar). Dans la première, il est possible de se baigner dans ses eaux salées (40% de concentration de sel). Juste à côté se trouve une deuxième lagune aux bordures en formation de sel dur, lieu paradisiaque en attendant la lumière du coucher de soleil sur les volcans Licancabur et Lascar. Si vous en avez le temps vote exploration se poursuit sur une piste parsemée de Ojos del Salar jusqu’à la très belle lagune Tebinquiche.
Distance : 154 km de San Pedro à la laguna Tuyajto. Les 80 premiers km jusqu’à Socaire sont goudronnés. Le reste est en piste. Miscanti et Miñiques se trouvent sur le chemin du retour 25 km avant Socaire. Les lagunes Cejar sont à 28 km de San Pedro dont 12 km sur une piste en sable. La lagune Tebinquiche est à 10 km au-delà des lagunes Cejar.
Déjeuner : inclus. En restaurant de cuisine régionale à Socaire.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant La Kunna, à San Pedro de Atacama.
Nuit : hôtel Tierra Atacama.

JOUR 14 : SALAR DE AGUAS CALIENTES, ET TARA / SAN PEDRO

Descriptif : cap en direction du Paso de Jama, frontière avec l’Argentine qui vous n’atteindrez pas. En effet, votre objectif est la découverte de la somptueuse zone de la laguna Negra, du Salar Aguas Calientes et du Salar de Tara appartenant à la réserve nationale Los Flamencos. Votre route ne passe ni plus ni moins qu’à une altitude de 4800 m au-dessus du niveau de la mer, au moment où vous roulez sur les pentes du Cerro Toco. Vous longez ensuite le rió Quepiaco où vous pouvez admirer les dessins et couleurs des Bofedales, sortes d’étendues d’eau recouverte de végétation herbeuse. On y trouve souvent des flamants roses, mais aussi différentes sortes d’oiseaux comme la foulque cornue, la foulque géante, l’avocette des Andes, le canard huppé et l’ouette des Andes, entre autres. Au milieu de reliefs volcaniques de la zone de Tara et Aguas Calientes, posés sur le sable, des formes rocheuses en forme de doigt s’imposent à votre admiration. Les immanquables Moais de La Pacana (ou Pakana), encore appelé Gardiens (Guardiánes) ou Moines (Monjes) atteignent 20 mètres de hauteur, et même 25 pour le plus grand. Plus loin vous découvrez les Cathédrales de Tara qui font penser à un château fort. Dans la zone des Salars, lors de votre parcours hors pistes, vous naviguez entre 4300 et 4500 m. Durée et distance : 91 km, soit 2 heures jusqu’à la bifurcation où vous quittez la route goudronnée pour du hors piste. Compter environ 3 à 4 heures de hors piste pour voir l’essentiel de la zone Tara – Aguas Calientes.
Déjeuner : inclus. Pique- nique emmené par votre guide, boissons non alcoolisée incluses. Dîner : libre. Nous recommandons le restaurant La Casona, à San Pedro de Atacama.
Nuit : hôtel Tierra Atacama.

JOUR 15 : MACUCHA / GEYSERS DU TATIO / SAN PEDRO

Descriptif : après le petit-déjeuner vous vous échappez de l’hôtel pour partir en exploration aux geysers du Tatio (4321 m). Nous vous proposons pour cela d’emprunter la piste du village de Macucha pour l’aller – bifurcation à Guatin – et celle qui longe la frontière et les volcans boliviens au retour. Dans la cuvette du Tatio, nous vous recommandons de passer un bon moment à pied à la découverte les différents geysers et ruisseaux aux flamboyantes palettes de couleurs. Attention aux geysers dont la température atteint 85 degrés Celsius. Peu après Guatin et avant San Pedro, vous faite un stop aux thermes de Puritama pour y prendre un bain dans ses sources chaudes. Afin de profiter de ce moment de détente dans les meilleures conditions, un bassin naturel est privatisé pour vous. Commentaire : penser à emporter costume et serviette de bain pour le bain à Puritama. Alternative pour le Tatio : partir très tôt le matin et arriver avant le levé de soleil au Tatio. Les geysers sont plus actifs à ce moment là en raison du changement subit de température. Option à convenir avec vos guides. Alternative, pour la fin d’après-midi : s’installer sur l’un des miradors situé au-dessus de la Cordillère de Sel, soit, celui de la vallée de La Mort qui nécessite une marche de 30 minutes aller-retour, ou bien celui de Kari dominant toute la vallée de La Lune et accessible en voiture.
Distances : 95 km entre San Pedro et El Tatio. Le chemin du retour a quelques kilomètres de plus.
Déjeuner : inclus. Pique nique emporté par votre guide, boissons non alcoolisée incluses. Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Milagro, à San Pedro de Atacama.
Nuit : Hôtel Tierra Atacama.

JOUR 16 : SAN PEDRO DE ATACAMA / VALLE ARCO IRIS / RÍO GRANDE / CALAMA

Descriptif : matinée libre pour déambuler une dernière fois dans les rues de San Pedro, à moins qu’une excursion équestre dans les sables noirs de la vallée de la Mort ne vous tente. Après le déjeuner, vous faites route vers Calama, mais nous vous proposons un détour vers le secret de Chile Excepcion. Cette escapade vous emmène tout d’abord à Hierbas Buenas, pétroglyphes gravés sur la surface de rochers le long d’une antique piste de caravanes. Votre chemin se poursuit et c’est d’un seul coup que se découvre à vous un paysage minéral aux palettes de couleurs passant par un camaïeu de rouge, puis de vert, avec des teintes noires et violettes sur fond de ciel azur intense. N’hésitez pas à cheminer derrière les crêtes, autour des petites collines de cette zone pour y découvrir à chaque pas quelques secrets colorés. Avant de retrouver le goudron nous vous proposons un dernier détour vers le village de Río Grande. Perdu au fond d’une vallée vous tombez sous le charme de son calme, de ses maisons de torchis et de son église aux murs blancs où dégoulinent les ocres de la dernière tourmente. À Calama, vous passez non loin de la mine de Chuquitamata, plus grande mine de cuivre à ciel ouvert au monde.
Option excursion équestre: A organiser et à régler sur place, à votre guide.
Option visite de Chuquitamata: Il faut se présenter à 13h50 à l’entrée de la mine. Vous embarquez dans un bus collectif …et suivez le guide. Entrée gratuite. Jours d’ouverture, de lundi à vendredi.
Durée et distance : 94 km/ Une heure quinze de San Pedro de Atacama à Calama + 60 km / deux heures et demie aller-retour pour détour du « secret ». La mine de Chuquitamata se trouve à 18 au nord de Calama. Compter 1 heure de visite.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Tierra Todo Naturale, à San Pedro de Atacama.
Dîner: libre. Nous recommandons le restaurant de l’hôtel (fermé le dimanche).
Nuit: hôtel Noi Borde Loa.

JOUR 17 : CALAMA / SANTIAGO / VALPARAISO

Descriptif : à l’heure convenue, un chauffeur passe à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport de Calama. Vous vous envolez pour 2 heures environ à destination de Santiago où l’on vous attend pour vous conduire jusqu’à Valparaíso.
Que faire l’après-midi à Valparaiso ? Après l’installation à l’hôtel, vous entamez une visite libre de la ville. Le centre historique se parcourt aisément à pied depuis votre hôtel. Visite du port de Valparaíso puis des collines auxquelles s’accrochent des maisons multicolores. Des funiculaires permettent d’accéder aux Cerros Alegre et Concepción, les plus pittoresques. Du port, l’ascenseur El Peral débouche sur le Paseo Yugoslavo de la colline Alegre, bordé de belles demeures du début du XXe siècle, notamment le Palacio Baburizza. Promenade au hasard des petites rues bourrées de charme jusqu’à la colline Concepción et les Paseos Atkinson et Gervasoni, ce dernier offrant une splendide vue sur la baie. Un funiculaire ou l’avenue Almirante Brown reconduisent à la ville basse et ses rues commerçantes, très animées en semaine.
Distances : 10 km de l’hôtel à l’aéroport El Loa de Calama. 110 km / 2 heures de l’aéroport de Santiago à Valparaiso.
Déjeuner : libre. Nous vous recommandons le restaurant El Galeón, situé prêt du port. Dîner : libre, nous vous suggérons le café Turi, restaurant de poissons proche de votre hôtel ; vue sur le port.
Nuit : hôtel Manoir Atkinson.

JOUR 18 : VALPARAISO / SANTIAGO / VOL

Que faire le matin ? Poursuite de la découverte libre de Valparaíso, cette ville mythique, classée au patrimoine mondial par l’Unesco, par exemple ses collines escarpées reliées au port par de pittoresque ascenseurs et funiculaires, ses petites rues pleines de charme aux maisons multicolores dominant la baie.
Descriptif : à l’heure convenue, votre chauffeur se présente à votre hôtel à Valparaíso pour vous conduire à l’aéroport Arturo Merino Benitez à Santiago.
Distances : 110 km / 2 heures de Valparaíso à l’aéroport de Santiago.
Déjeuner : libre.
Dîner et nuit : dans l’avion.