Paysages fossiles en Argentine

Paysages fossiles en Argentine

Forêts pétrifiées et silhouettes minérales

Bosques Petrificados, Monumento nacional, Jaramillo (Santa Cruz)

Vestige exceptionnel des temps géologiques, la forêt pétrifiée située à 150 km à l’ouest de Puerto Deseado, dans la province de Santa Cruz , a été déclarée monument naturel national. Il y a 150 millions d’années, au Jurassique, le climat de la région était beaucoup plus clément, humide et chaud, avec des forêts de pins gigantesques. Au début du Crétacé, les éruptions volcaniques et la formation des Andes ont enseveli une partie de la Patagonie sous des tonnes de cendres et de lave. Certaines forêts se sont pétrifiées, fossilisées. L’érosion du terrain, la pluie et le vent dans une région devenue aride ont fini par les mettre à jour. La végétation a repoussé au milieu de ces arbres fossiles et la faune est abondante: guanacos, nandous, pumas, aigles, faucons, etc. Un sentier de 2 km permet de se promener dans ce paysage fossile et de voir des araucarias âgés de 150 millions d’années qui atteignent 35 mètres de long et 3 de diamètre. Il s’agit de la seule forêt pétrifiée oú les arbres fossiles sont originaux, ils n’ont pas été charriés par les rivières ou les glaciers.

Forêt pétrifiée de Sarmiento (Chubut)

Comme les Bosques Petrificados de Santa Cruz, la forêt pétrifiée José Ormachea, près de Sarmiento (Chubut), laisse apparaître des troncs fossilisés, enfouis sous des couches de cendres volcaniques il y a 65 millions d’années. Mais cette forêt a été déplacée ici, les arbres charriés par des courants gigantesques et figés dans ce désert, à 100 km à l’ouest de Comodoro Rivadavia. Outre les troncs, on peut voir, incrustés dans le sol, les empreintes de feuilles, racines et graines.

Bois pétrifié La Leona (Santa Cruz)

Près du lac Viedma (Santa Cruz) et de El Calafate, une dépression de terrain a mis à jour des fossiles d’arbres. Les arbres ont été charriés par les rivières et les glaciers il y a 150 millions d’années. Des os d’animaux probablement préhistoriques ont également été découverts dans ce paysage d’arbres de pierre totalement arides.


Geoparque Bryn Gwyn, Gaiman (Chubut)

Résultat de plusieurs années de fouilles, le Geoparque Bryn Gwyn, près du village de Gaiman et du musée paléontologique de Trelew, permet de voir les restes d’animaux préhistoriques dans une exposition à ciel ouvert unique en son genre. Le circuit paléontologique suit les traces de nids de guêpes de 38 millions d’années, d’un marsupial disparu il y a 25 millions d’années, de dauphins et baleines fossiles, qui rappellent que la mer couvrait cette zone.

Parc d'Ischigualasto (San Juan)

Connu sous le nom de vallée de la Lune en raison de l’absence de végétation, de son relief et de la couleur grise du sol, le parc d’Ischigualasto offre au regard d’étranges silhouettes minérales datant de 180 à 230 millions d’années. Ischigualasto est le seul endroit au monde où l’on peut voir de manière parfaitement différenciée toute la période triasique (245 à 208 millions d’années) et une telle diversité d’animaux fossilisés: 25 espèces environ ont été répertoriées, parmi lesquelles des dinosaures, des reptiles, des rincosaures, etc. Les fossiles sont présentés dans un musée.

Parc Talampaya (La Rioja)

Le Parc national Talampaya (La Rioja) représente l’une des pages les plus intéressantes de l’histoire de l’évolution des vertébrés: la période Trias (245-208 millions d’années). Les spectaculaires formations géologiques travaillées par l’érosion et le canyon d’environ 160 m de profondeur abritent un patrimoine exceptionnel: fossiles, art rupestre et vestiges archéologiques de cultures précolombiennes vieux de 2.500 ans. Le Lagosuchustalampayensis vivait dans cette région il y a 250 millions d’années, au début du Trias, ce qui en fait l’un des premiers dinosaures au monde.