Top 10 des incontournables à voir en  l’Argentine

L’Argentine fait 5 fois la taille de la France, et offre toutes sortes de paysages, du bleu des lacs glaciaires au blanc des salars, de l’image parfaite des volcans coniques à l’expérience de la jungle amazonienne. Voici un aperçu pour vous aider à choisir les régions pour votre projet de voyage.

 

1. Buenos Aires, ville passionnante

Buenos Aires, ville passionnante

La capitale argentine séduit dès le premier coup d’œil par ses somptueux parcs, son architecture éclectique qui mêle édifices coloniaux et art nouveau. Les européens s’y sentent bien : un mode de vie proche du leur dans un cadre exotique. Il y a les clubs de foot de quartier où se vit la passion pour le football sur la terre de Maradona, ainsi que les clubs de  milongas qui réunissent les passionnés du tango pour danser jusqu’à l’aube. Les gourmets aussi trouveront leur bonheur avec de très nombreux et bons restaurants. Si vous avez besoin d’une journée à la campagne, vous pouvez facilement vous échapper en bateau sur dans le delta de Tigre, dans la pampa autour de Lujan et San Antonio de Areco, ou à cheval dans une estancia à la découverte de la vie gauchos.

 

2. Córdoba, meilleur climat d’Argentine

 

Difficile de compter les édifices historiques de la région de Córdoba tant son patrimoine architectural est riche. C’est la ville argentine où l’héritage colonial espagnol est le plus important. Les passionnés d’histoire se régaleront en parcourant ses rues à l’affût des souvenirs des conquistadors et des jésuites. Leur curiosité les amènera aussi hors de la ville dans les estancia jésuites de Santa Catalina, Jesus Maria, Caroya, Alta Gracia… Mais nous recommandons aussi à Cordoba un séjour dans des estancias en activité. Dans de beaux paysages du parc et de sierras, vous y découvrirez la vie typique des gauchos et éleveurs. Cordoba bénéficie d’un climat ensoleillé et sec toute l’année. On le compare souvent au climat méditerranéen !

 

3. Iguaçu, l’une des 7 merveilles de la planète

 

Dans un climat tropical chaud et humide, vous ne pourrez qu’être émerveillé devant le spectacle des 275 cascades d’Iguazu. Les chutes d’Iguazú, sont réputées pour être les plus belles au monde. En parcourant les passerelles aménagées vous serez tout aussi éblouis par les couleurs des perroquets, colibris et autres oiseaux tropicaux. La végétation luxuriante complète la magie de cette aventure exotique à la frontière brésilienne.

 

4. Nord-Ouest, les déserts d’altitude et les gauchos salteños

 

Le Nord-Ouest argentin coupe le souffle par ses paysages féériques; c’est toute la palette des couleurs qui illumine les reliefs plissés de cerros andins. De nombreux parcours itinérants sont possibles depuis la ville de Salta. Au sud, un circuit en boucle vous conduit dans la vallées des Calchaquies, sur la route des vignobles de Cafayate, de villages en villages à Cachi, Molinos, La Poma, Seclantas, Angastaco… Au nord, un parcours en boucle également, dans la province de Jujuy, vous fait explorer les formations rocheuses multicolores de la quebrada de Humahuaca et l’immensité immaculée de Salinas Grandes. On y découvre aussi plusieurs villages typiques comme Purmamarca, Tilcara, Humahuaca, Iruya… Mais le Noroeste c’est aussi l’Altiplano situé dans la partie est à la frontière avec le Chili : mieux vaut explorer cette zone en véhicule 4×4 avec un chauffeur-guide natif de la région. Les villages y sont plus rares, mais les paysages surréels font oublier l’absence de vie et de culture. Plus à l’ouest enfin, dans les vallées, on peut séjourner dans de belles estancias et connaître la vie des gauchos salteños.

 

5. Ishigualasto et Talampaya, deux joyaux des Andes

 

La région du Cuyo enferme certains des plus beaux parcs nationaux d’Argentine. Dans la province La Rioja, vous vous enfoncez dans l’impressionnant canyon du parc national de Talampaya. Les formations rocheuses aux tons orangés paraissent des sculptures artistiques. Situé tout proche mais dans la province de San Juan, le parc national d’Ishigualasto donne l’impression d’être sur une autre planète. C’est le site où l’on a rencontré le plus grand nombre de fossiles de dinosaures différents au monde : un voyage aux commencements de la vie sur terre. Les deux parcs sont inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Depuis Villa Union il y a encore beaucoup d’excursions à faire : laguna Brava, cratère Corona del Inca, téléphérique la Mexicaine, canyon del Ocre… La région vaut un voyage à lui tout seul !

 

6. Mendoza, la Mecque des vins argentins

 

La région de Mendoza est une destination obligatoire pour ceux qui veulent goûter aux saveurs du Nouveau Monde. Les meilleures bodegas argentines étendent leurs souches au pied de la cordillère andine, et vous accueillent pour visiter leurs chais ultramodernes avant de déguster leurs merveilleux nectars. Vous aurez à aiguiser vos papilles pour distinguer un petit verdot d’un malbec, un vieillissement en fût de chêne américain ou français… Les paysages sont sublimes, surplombés par le volcan Tupungato. Vous pouvez entrecouper les visites des bodegas avec un séjour dans une estancia située dans la précordillère, moment de solitude garantie ! Il faut ajouter aussi que le vignoble étant synonyme de bonnes tables, la région inclut de nombreux très bons restaurants. Certains sont situés dans les bodegas et d’autres dans les hôtels.

 

7. Patagonie des Lacs, une nature exubérante et de majestueux volcans

 

La Patagonie des Lacs est la région de ceux qui veulent une immersion complète dans une nature luxuriante. On pense toujours en premier à la forêt amazonienne, mais les forêts de Patagonie ne sont pas moins dense et surtout elle sont extrêmement diversifiée d’une vallée à l’autre. De nombreux sentiers sont aménagés pour les randonneurs. La région des lacs est aussi le paradis de la pêche à la mouche. On y trouve plusieurs espèces de truites. Mais c’est un peu plus au sud, en Terre de Feu que se pêche les plus grosses truites de mer. A Bariloche, on retrouve l’héritage des fondateurs suisses et allemands dans la tradition gastronomique de la charcuterie, du chocolat et de la bière artisanale. Chacune des stations lacustre de la région, Bariloche, Villa La Angostura et San Martín de los Andes possède ses propres atouts. Et il n’est pas redondant de dédier une semaine touristique itinérante pour découvrir les différents joyaux de cette partie de la Patagonie. En hiver, il est possible de skier au dessus d’un panorama de lacs et de forêts d’araucarias. En été, certains se lancent à l’ascension du volcan Lanin et du Cerro Tronador, entre autres.

8. Péninsule Valdés, éden terrestre de faune marine

 

La péninsule Valdès est le lieu privilégié du nord-est de Patagonie pour aller observer la faune marine. Vous pouvez observer au plus près de mammifères aussi fascinants que les baleines franches australe, les lions de mer ou les éléphants de mer. Afin de profiter de façon optimale de ce paradis terrestre, nous vous recommandons de séjourner dans l’une des estancias de la péninsule, La Ernestina, Rincon Chico ou à El Pedral de l’autre côté du golfe Nuevo, ou encore, un peu plus bas sur la côte, à Bahia Bustamante. On peut même imaginer un parcours Atlantique jusqu’à Puerto Deseado, autre paradis pour l’observation de la faune marine et aviaire. Si vous aimez spécialement les safaris animaliers nous vous conseillons également la région des Esteros del Ibera avec qui Valdès se combine merveilleusement bien.

 

9. Patagonie Australe, des paysages glaciaires accessibles à 400 mètres d’altitude

 

La Patagonie des glaciers vous attend au départ d’El Calafate, porte d’entrée pour la découverte du parc national Los Glaciares. Vous pouvez à votre guise naviguer le long de l’immense glacier Perito Moreno (5 km de large et 60 m de haut), et même effectuer un mini-trekking sur la glace. Si vous aimez marcher, vous ne pouvez pas éviter El Chaltén, capitale argentine de la randonnée avec sa multitude de sentiers autour des aiguilles du massif du Fitz Roy. De belles estancias, comme l’estancia Helsingfors, l’estancia Nibepo Aike, estancia El Condor, l’estancia Cristina ou encore l’estancia Santa Thelma permettent de faire vivre l’expérience gauchesque à ceux qui se sentent à l’aise à cheval. Les trekkeurs associent souvent au court d’un même voyage le Fitz Roy et le Torres del Paine.

 

10. Ushuaia, 17h17 de jour le 21 décembre

 

Ushuaia marque l’imaginaire bout du monde à l’extrémité sud de la Cordillère andine, juste avant le Continent Blanc. Il est possible de skier sur le cerro Castor, d’où vous avez vue sur la Cordillère de Darwin. La météo y est très changeante, et vous réserve des cieux comme vous n’en avez jamais vus. La balade classique consiste à emprunter les sentiers du parc national de Terre de Feu où la végétation est propre à cette latitude. Le canal Beagle, le lac Fagnano, l’île Martillo, la vallée Tierra Mayor offrent la possibilité de belles journées d’excursion en Terre de Feu. Ushuaia est aussi le principal port des croisières en Antarctique, comme des croisières en Patagonie et autour du mythique rocher du cap Horn.

error: Content is protected !!